dimanche 2 juin 2013

HARA KIRI

Hara-Kiri est un magazine, créé en 1960 à l'initiative de François Cavanna et du professeur Choron, entre autres.

Ce journal satirique de tendance cynique, parfois grivoise, bénéficia d'un soutien télévisé discret de la part du réalisateur Jean-Christophe Averty (dont l'émission Les raisins verts participait du même esprit) et connut un succès relativement important en France, à l'histoire riche en  publicités radiophoniques provocantes (« Si vous ne pouvez pas l’acheter, volez-le ») et entrecoupée de quelques interdictions.

Le magazine est d'abord vendu par colportage sur les trottoirs pour atterrir dans les kiosques à la fin de la même année.

Une lettre irritée arrive un jour au courrier des lecteurs, qui dit en substance : « vous êtes bêtes. Et non seulement vous êtes bêtes, mais vous êtes méchants ». Le sous-titre du magazine est immédiatement adopté : « Hara-Kiri, journal bête et méchant ». Dans chaque numéro, le professeur Choron (le siège est au 4 rue Choron) proposera le jeu bête et méchant du mois. Au milieu des années 1950, François Cavanna et George Bernier se rencontrent dans la rédaction du journal Zéro où travaille également Fred. Diffusé uniquement par colportage, le journal est dirigé par Jean Novi et est renommé Cordées en 1958.


À la fin des années 1950, Jean Novi meurt brutalement d'un infarctus et sa veuve Denise Novi devient la nouvelle directrice. De son côté, Cavanna souhaite se lancer dans la création d'un nouveau magazine plus corrosif et qui s'inspirerait de la revue satirique américaine Mad. Avec Fred et d'autres dessinateurs de Cordées, il parvient à convaincre Georges Bernier de se rallier à eux. En tant que directeur des ventes, Bernier est en effet essentiel pour s'assurer du soutien des colporteurs de Cordées.





En mai 1960, Bernier fait réunir l'ensemble de ses colporteurs au 4 rue Choron, un local dans le 9e arrondissement de Paris où Bernier possède un bail, et leur propose de travailler pour lui seul et non plus pour la directrice de Cordées. Suite à ce « putsch », celle-ci perd donc tous ses vendeurs d'un coup et vend son stock de journaux quelques semaines plus tard.


Septembre 1960 : Création du magazine Hara-Kiri, mensuel. Il est initialement vendu par des colporteurs dans les rues. Il sera interdit deux fois, en 1961 puis en 1966.

Source :

Un site dédié au Pr Choron et au mag :

Pour vous faire (re)découvrir ce mag incontournable, je vous propose de vous (re)plonger
dans le N°1 (1960) ainsi que le N°1 HS (1983)
Amen




Bonne lecture !!!!!

7 commentaires:

  1. j'oubliais.... merci Nanard !!!!!

    RépondreSupprimer
  2. salut! anacho.tu vas etre debordé avec tous ces blog? enfin t'es a la retraitre toi! :) (au passae tu bouffe tout mon fric quoi!!).j'ais eu la chance d'avoir bu le champagne avec le professeur choron.dans un jardin public sur un banc,j'avais a peut pret 15 16 ans.il etait entrain d'inogurer je sais pas quoi et a preferet nous rejoindres et nous a offert 2 bouteilles de champagne.enfin tout ça pour dire longue vie a ton nouveau blog.a plus

    RépondreSupprimer
  3. l’épouse du chef de l’Etat était assise nue sur les genoux d’un émir "Giscard vend sa femme aux émirs." Ledit émir disait : "Trop maigre, un baril." ;)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour... J'aimerais pouvoir consulter le numéro 1 de Hara Kiri mais je n'y parviens pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut, et bien tu ckique sur le lien, tu ptrends téléchargement gratuit, tu suis les instructions (attente 60 s + taper le code ) ensuite tu décompresse le fichier avec winrar (clik droit et "extraire ici).
      j'espere avoir répondu à tes attentes.

      Supprimer
  5. Merci!!
    Je rêvais de le lire depuis très longtemps!!!

    RépondreSupprimer
  6. Excellente idée ! merci ! d'autres ????

    RépondreSupprimer