dimanche 18 août 2013

MARVEL [Lug]

MARVEL (BD)
Editions Lug 


Après l'arrêt en Août 1969, après seulement 7 numéros ( Censure, censure.... ) de la revue Fantask, les éditions Lug encaisse le coup et prépare la riposte, et au début de l'année suivante, 2 mensuels marquent le retour des super-héros Marvel : Strange en janvier, et Marvel en avril. 

Marvel avec Captain Marvel, Les 4 fantastiques, et L'homme-araignée. 

D'abord en petit format alternant les pages en noir et blanc avec des pages monochromes roses, vertes ou bleues.


Les fans ne sont pas contents et manifestent avec une telle force que
l'éditeur lyonnais n'auras pas le choix : Marvel passe au format 17X24 et tout en couleurs à partir du N°7 !!


Mais la commission de surveillance est là ! Quand la revue passe à nouveau devant elle, le verdict est sans appel :"La brutalité et l'horreur persistent dans cette publication, démoralisante pour la jeunesse qui ne reflète pas de progrès sensibles" - Marvel est donc interdit le 19 mars 1971 à la vente aux mineurs.



Lug décide d'en interrompre la publication au N°13.....


















Le matériel d'impression du N° suivant est envoyé à l'imprimeur mais la revue ne sera jamais imprimée... !!!!


Le lien




.....Mais la revue ne sera jamais imprimée... !!!! Pas tout à fait....

Le Marvel N°14 est donc devenu un objet mythique car des rumeurs indiquaient que certains numéros avaient été fabriqués. De ce fait, il existe des des numéros réalisés à posteriori par des fans et diffusés de façon plus ou moins confidentielles. Et bien j'ai trouvé un exemplaire virtuel de ce Numéro.

A vous de juger : Vrai revue ou délire de fan ?



Juste une chose à dire avant de vous précipiter sur les liens : Je ne suis pas l'auteur des scans et du post d'origine !!! donc s'il se reconnait......merci à lui infiniment.
Si Pass demandé : BdMag

6 commentaires:

  1. Merci Anacho, pour ma part j'ai toujours entendu parler qu'il n'existait pas ce fameux N°14......
    En tout cas je vais me faire un plaisir de le lire !!!!
    encore merci pour ces trésors éxhumés !!!!
    Jeff.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour ce blog, Arnacho !
    Peut-être ne connais-tu pas ce documentaire diffusé sur Arte il y a quelque temps déjà à propos de la censure sur la bande dessinée en France "Marvel 14, Les super héros contre la censure", riche en enseignements sur la liberté dans les années 60/70 en France ? Il est trouvable facilement sur Youtube (on peut aussi cliquer sur ma signature que j'ai lis en lien vers le doc), je te le recommande chaudement ainsi que ceux qui sont intrigués par la mention "Bandes dessinées pour adultes" sur des revues qui manifestement ne le méritent pas. Très instructif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Cosmikjaxx, oui je connais cet excellent documentaire (Philippe Roure & Jean Depelley). A priori c'est la version de 26 min qui tourne sur youtube. Voila ce que disait le co-réalisateur Philippe Roure sur le blog de MuadDib en janvier 2012 : "nous sortons le DVD à la fin du mois , DVD qui réunira la version longue et la version courte du documentaire + pas mal de bonus... Peu d'intérêt finalement aujourd'hui de se contenter de visionner la 26 mn sur internet.".... J'avoue que je n'ai pas fait de recherches depuis mais tu relance l'affaire donc si je peux me le trouver à pas cher. Cela me rappelle également une année au festival de la Bd à Angoulême, genre entre 1998 & 2000, une exposition sur la censure, c'est là que j'ai vu pour la première fois un FANTASK et l'expo était également très explicite sur ces fameuses "Bandes dessinées pour adultes" .
      A +

      Supprimer
  3. Salut Anacho,
    Visiblement, il existe au moins un bonus DVD sur YouTube, une ITW de Bernard Joubert. On trouve aussi pas mal de références les méfaits de la fameuse loi n°49.956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse dans les introductions des intégrales Dupuis : "Buck Danny", "Gil Jourdan", "Lucky Luke", "Boule et Bill" en ont été victimes… ce qui peut prêterait à rire, en tous les cas il y a quelques mois vu qu'aujourd'hui, il semble que la censure revienne furieusement à la mode par chez nous. Quand j'était gamin, je ne comprenais pas pourquoi les petits formats Arédit, Artima et autres portaient cette mention "Bandes dessinées pour adulte" alors que mon "Strange" qui proposait quasiment les mêmes séries était en "vente libre" : heureusement que le libraire du quartier était un type intelligent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. …sur les méfaits : j'oublie des mots (de l'auto-censure inconsciente ?) !

      Supprimer