vendredi 20 décembre 2013

Superman contre Cassius Clay

Superman contre Cassius Clay
( 1978 ) - Collector !!!!

3éme épisode de la saga "Superman contre..." avec aujourd'hui ce "Superman contre cassius Clay (Mohammed Ali)" a été publié en France par Sagédition en 1978 pour la modique somme de 12 F (soit 1.83 €) au format géant. Trente-trois ans plus tard, les éditions Atlantic republient enfin ce comic-book de légende, dont l'exemplaire de Sagédition se négocierait aux alentours de 200 € les sites de ventes de comics anciens......

En 1978, la popularité du boxeur Cassius Clay est à son zénith. Il a regagné son titre quatre ans auparavant en battant George Foreman  à Kinshasa, au Zaïre.Un remarquable documentaire, When we were kings, raconte cette extraordinaire épopée.


Ali est alors considéré comme imbattable! Même Superman s'y casserait les dents...( bon il faut dire aussi que sous l'influence d'un soleil rouge, superman perd ses pouvoirs..... )



Parmi les quelque deux cents spectateurs dessinés par Adams qui assistent au "combat du siècle pour sauver la Terre d'une invasion extraterrestre", on reconnaît par exemple le président des Etats-Unis de l'époque Jimmy Carter, les Jackson Five, Raquel Welch, Andy Warhol, Frank Sinatra, Cher, Peter Falk, Don King, ou même Christopher Reeve.



Résumé : Rat'Lar, le leader maniaque d'une espèce d'extraterrestres appelés les Scrubb, exige que le plus grand champion de la Terre doit se batte contre le plus grand combattant Scrubb. Si la Terre refuse, les Scrubb et leur énorme armada de vaisseaux spatiaux détruirons notre planète. Superman et Muhammad Ali se portent volontaires mais le boxeur dévoile que Superman n'est pas vraiment de la Terre, et qu'il dispose également d'un avantage : ses nombreux superpouvoirs !!! Intrigué, Rat'Lar décide que Superman et Ali devront se battre l'un contre l'autrepour voir qui est vraiment le champion de la Terre. Pour ce faire le combat aura lieu sur sa planète natale, Bodace, qui orbite autour d'un soleil rouge (qui privera temporairement Superman de ses pouvoirs).





Sources : http://blog.lefigaro.fr + wikipédia





Mp : BdMag

8 commentaires:

  1. Encore un petit chef d'oeuvre de la part de Dc comics ainsi qu'une petite perle de la pop' culture.

    Cette étrange idée est née de la volonté des cadres de DC et des agents de Classius de faire un comics avec un personnage fictif puis un réel, ce qui s'était déjà produit auparavant pour Superman.
    Joe Kubert fit un essai mais les agents de Classius ne furent pas convaincus.

    Ce fut donc l'hyper star de l'époque, Neal Adams, qui accepta de le faire.
    Mais il prit son temps, beaucoup de temps, et je crois que l'album eut quelque chose comme deux années de retard (à vérifier).

    A l'époque, DC comics allait très mal, commercialement parlant, et la totalité de ses titres se faisaient devancer, et de loin, par Marvel Comics. La série d'albums grand formats, aux U.S.A comme en France, permirent à la firme de proposer quelque chose de hot, d'exceptionnel.

    A noter que ce fut la dernière participation de la star Neal Adams pour DC comics, comme pour Marvel, car il faisait alors beaucoup de dessins ou designs pour le marché publicitaire, la présentation de projets...
    Il ne remit le couvert que pour ses propres créations, sous le label Continuity studio, firme qui, si elle a révélé en son temps de très bons dessinateurs, a également produits des comics terriblement oubliables.

    A noter que cet album fut réédité, et fort bien, par un éditeur français à prix abordable et sympathique, sous une édition simple et, sauf erreur, prestige.
    Quant aux prix que tu cites sur les sites marchants, ce sont des margoulins qui spéculent immondement en affichant des prix pour des objets qu'ils ne vendront jamais. Les sites marchants, l'autre versant, c'est aussi de bonnes affaires...

    Pour ma part, je l'ai acheté, il y a de cela une poignée d'années, entre 15 et 30 euros !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Tinterora, toujours concis et jamais avare quand il s'agit de précisions ! toujours un plaisir de te lire l'ami ! merci et il est certain que pour les prix ils abusent grave !

      Supprimer
    2. Avec plaisir Amigo !

      Il était en vente à 8 euros, un peu fraqué mais d'époque, sur ebay, le jour où je t'ai écris ces lignes !

      Pour les prix, c'est un vrai problème !
      Mais il y a les (très) belles rééditions !!!

      Supprimer
    3. D'accord avec toi sur un point : Neal Adams, c’est est une star.
      La preuve : cette bouse innommable qui a pourtant pour nom ’’Superman contre Cassius Clay’’ (non mais déjà, ce titre est franchement suspect, non?) n'est lisible qu'en raison du seul génie de Neal Adams. Et c'est vrai que la réédition dernière en date est assez classe. Merci pour le partage. Il est super comme d’habitude.

      Supprimer
  2. Encore une preuve que ce blog est indispensable - merci Mr Exhumator

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour à tous les membres de ce blog que je viens de découvrir et qui est vraiment sympa! , c'est génial de pouvoir retrouver toutes ces bd "presques" oubliées de notre jeunesse.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour merci Lulu, tu repasses quand tu veux ! @+

      Supprimer
  4. Merci pour cette tranche de l'histoire des Comics.
    Neal Adams for ever.......

    L'Ane onîme

    RépondreSupprimer