dimanche 13 avril 2014

Petit Psikopat illustré


Le premier numéro du Psikopat paraît en juin 1982. La revue se nomme "Le petit Psikopat illustré".

À l'époque, ce n'était qu'un fanzine de quelques pages, imprimé en offset, 16 pages en noir et blanc dans un format 22 sur 15 cm. Son prix de vente est de 5FF. ( soit heu, vous ferez la conversion chez-vous).

Les 10 numéros de cette série sont relativement difficiles à trouver, notamment le numéro un.

Considéré comme un laboratoire de jeunes talents, le Psiko a toujours eu à cœur de donner un coup de pouce aux dessinateurs qui démarrent. Ainsi, nombre d'auteurs reconnus ont débuté dans ses pages, tout au long des deux dernières décennies. 

Cultivant un humour noir, parfois trash, toujours décalé, le journal a su braver le temps et les modes sans en être dénaturé. Anti-pub et politiquement incorrect, Carali a su donner à son magazine un esprit unique en son genre, à la croisée des chemins entre journal de bd et de dessins politiques.


Créé par Carali, la parution est trimestrielle et d'un point de vue rédactionnel, le journal est très marqué par les auteurs issus du Square (Charlie Hebdo, Hara-Kiri) : Carali bien sûr, Gébé, Willem, Kamagurka, auxquels il faut ajouter Édika (Édouard Karali, le frère de Paul) ou encore Gudule, compagne de Carali à l'époque, devenue depuis un écrivain à succès de la littérature « fantastique » sous le nom d'Anne Duguël.

Au fil des parutions, l'équipe s'est étoffée avec des auteurs souvent proches de Fluide glacial : Daniel Goossens (pour une série de fausses pubs inédites en albums à ce jour), Christian Binet, Hugot, et plus tard encore Georges Wolinski, Schlingo, Léandri, Pichon, Gourio... Voilà un modeste fanzine qui commençait plutôt bien.

Au bout de quelques années de parution irrégulière, le « Petit Psikopat illustré » est devenu « le Petit Psikopat » : couverture en couleurs, même format, vente en kiosque. Le professeur Choron et Wolinski prennent alors une grande importance dans la vie éditoriale du journal.

Deux autres numéros paraissent durant l'année 1982 : le numéro 2 en septembre et le numéro 3 en décembre. Le format ne change pas, mais pour ces 2 autres numéros, le nombre de pages passe à 36 et ils sont vendus 6FF. Le journal réutilise le titre de la rubrique animée par Carali dans l'Echo des Savanes entre 1975 et 1977.

Plus d'infos : bedetheque

Je vous propose donc les 5 premiers numéros de cet excellent zine :







Ze psikopat link :

13 commentaires:

  1. bonjour

    c'est trop bon
    j'aime bcp

    jack

    RépondreSupprimer
  2. Excellente redécouverte !!! Merci beaucoup !!!

    RépondreSupprimer
  3. A lire avec des gants mapa et des Kleenex comme les aventures de "Vé" le trisomique scato .
    Rarement vu plus trash comme BD :)
    Idéal en son temps pour se griller définitivement chez son libraire^^
    Merci pour ses N° tout chaud

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello mon Franky ! c'était effectivement assez hot, suis pas sur que ça passerait de nos jours.....
      Biz !

      Supprimer
    2. Est ce que les gents oseraient encore l'acheter ????
      C'est sur que toutes les associations de défense des animaux ou des incontinents en ballade partiraient en croisade^^

      Supprimer
    3. Ouaip, je pense que tu as raison,
      ballade sur l'incontinent perdu c'est pas un titre de fiilm ?

      Supprimer
  4. Le Psikopat mensuel formule actuelle est très bon, autant côté dessins que côté rédactionnel. Je me souviens avoir lu la première série du mensuel, qui me laisse moins de souvenirs impérissables.

    RépondreSupprimer
  5. Un grand merci!
    Je passe le lien à quelques amateurs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, je dois en avoir d'autres à proposer ....Patience :)

      Supprimer
    2. Toujours preneur!
      Un grand merci pour ton logo dirigeant vers mon site!!!!!!!!!!!!
      Et hop ton site sur ma page d'accueil ;)

      Supprimer
    3. no problemo ! cool ! au fait la bd "planete rouge" (1984) sera scannée et publiée ici (un jour prochain)

      Supprimer
  6. pour tout lecteur de bd digne de ce nom ayant acheté fluide glacial en 1975, il était évident de tester le contre pouvoir de carali.
    gotlib a d'ailleurs réussi à choper edika sans que ça pose problème, vu qu'il pouvait fournir à donf.
    ces deux revues (entre-autres) sont encore mes livres de chevet (avant d'entasser les moindres recoins de mes armoires…)
    merci à eux tous (les auteurs sont trop nombreux)
    bisous, JFD

    RépondreSupprimer