jeudi 27 novembre 2014

Mon Film -L'homme au masque de cire

Mon Film était hebdomadaire ilustré entierement voué au culte de la vedette (sa vie, ses amours)
à travers un de ses films.



C'était une revue populaire qui n'avait aucune ambition "critique".

La parution devient irrégulière pendant la guerre. 

En août 1946, la revue reprend sa numérotation dans une 'nouvelle série'. 

Jusqu'en 1956, Mon Film était articulé autour de 4 rubriques:

* Rubrique "Libres propos" offrait au rédacteur (René JEANNE, puis Lucien WAHL) d'écrire des articles plus ou moins personnelles, en fonction de l'actualité du moment.

* Rubrique "Le film de la semaine" (plus de 60% du magazine) permettait de présenter un film en condensant le scénario et les dialogues d'un film, en les enjolivant au besoin selon les méthodes
éprouvées de la littérature populaire.

* Rubrique "Les amours de nos vedette" diffusait quelques 'potins' et une courte biographie autour d'un portrait de la (les) vedette du film.

* Rubrique "Entre nous" permettait à la rédaction de répondre au Courriers des lecteurs.


A partir de 1956, un second récit de film apparaît dans les pages de Mon Film (en une dizaine de paragraphe et de photographie.

En 1951, il ne laissera aucune change à un jeune rival : Ciné pour tous qu'il absorbera en septembre, après 18 parutions. La revue portera le nom de Mon Film - Ciné pour tous pendant quelques mois.

Rival depuis 1924 au magazine Film complet, il fusionnera avec lui, en 1958, pour s'éteindre l'année suivante.

1ere parution : 1924 pour la première série, 1946 pour la seconde jusqu'en 1959. (+ de 450 numéros parus)

format 20,6 X 30,9 ( héliogravure)



Aujourd'hui je vous propose le N° 366 daté du 26/08/53 intitulé :
L'HOMME AU MASQUE DE CIRE 
réalisé par André De Toth en 1953



L'histoire se déroule à Londres, au début des années 1910. Un artiste sculpteur d'exception crée et dirige
son musée de cire. Son associé le trahit bientôt et met le feu à ses œuvres et à son musée. 
Dans l'incendie, le génial créateur est très gravement brûlé. Dix ans plus tard, le sculpteur sur cire réapparaît miraculeusement guéri pour inaugurer un nouveau musée aux États-Unis. Il choisit alors d'y exposer un thème très spécial : l'horreur d'assassinats, exécutions et tortures célèbres ou d'actualité. Mais bientôt, l'épouvante semble rôder à proximité du musée de cire car d'inquiétantes disparitions commencent à se produire.












J'ai retouché le scan pour le présenter en une page, plus pratique pour lire sur une tablette :


Bonne lecture.





15 commentaires:

  1. Excellent ! merci messieurs.

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Salut Boris, pas de lien, le mag est en entier, suffit de faire un clic droit et enregistrer les images mais si tu préfères je peux uploader ( ce qui reviendra au même)

      Supprimer
    2. ok non pas la peine merci. c'est juste que je lis sur tablette je préfèrais page par page au lieu de double page... merci quand même

      Supprimer
    3. En fait j'avais pas vu l'aspect sous cet angle onc pour plus de facilité j'ai retouché et mis un lien. Au plaisir

      Supprimer
  3. Eh ! Sympa comme tout !!

    Merci beaucoup Anacho

    RépondreSupprimer
  4. Génial ! merci Anacho

    RépondreSupprimer
  5. Peut de titres horreur et sf en dehors de celui là:"frankenstein c'est échappé,les survivants de l'infini ou la créature du lac noir.
    Pas facile à trouver en bon état vu l'époque ,et la fragilité du sous papier (biodégradable avant l'heure utilisé idéal pour chopper les mycoses )conséquence du prix de vente incroyablement bas (entre 2 et 10 € de nos jours)
    Idéal pour les amoureux du cinéma de grand papa et de la littérature populaire (Ah "Les amours de nos vedette":))))
    Bref si vous en trouver un numéro tirez pas trop dessus dans la pile ;dégagez le trankilou "ne le secoué surtout pas"!!!!!
    S'il sent le moisi stérilisez le délicatement au fer à vapeur position lin avec une pattemouille et ne ranger pas dans une pochette plastique(réaction chimique) mais une belle enveloppe papier Kraft.
    Une bonne façon de défier le temps.
    Pour mois "l'homme au masque de cire" est le meilleur film en relief de son époque idéal pour brûler en enfer.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut F., et merci pour tes précisions pour conserver ces fragiles journaux !!!

      Supprimer
  6. Bonjour,
    merci pour ce numéro.
    quelqu'un sait-il s'il est possible de trouver d'autres numéros scannés de cette prodigieuse revue. J'en ai 2-3 que je vais essayer de sauver pour les scanner. hélas, ils sont conservés dans une pochette plastique et j'ai peur de leur état à l'ouverture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      A mon avis ça ne doit pas courir sur le net des versions numérisées... Si tu tente le coup et que tu veux bien les partager ici ce sera avec plaisir. j'ai également d'autres numéros mais il faut que je le fasse au boulot car il faut une bécane qui prenne le format A3 !

      Supprimer
    2. Normalement dans une pochette plastique les revues sont bien conservées sauf s'il y avait déjà de la moissisure, sinon bien aérer parfois le papier devient cassant donc à manier avec précaution.
      Bienvenue à toi, tu peux peut-être scanner page par page avec un scan normal A4 ;)

      Supprimer
  7. Hulk - Where Monsters Dwell - 2016 - VOSTFR - Traduit par Sandman56

    http://www.multiup.org/fr/download/27cd4b071e2f525776db68bb9c8ff0ad/HULK_-_WHERE_MONSTERS_DWELL_-_VOSTFR_-_2016.avi

    introuvable en vostfr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info ^^ et pour la trad ! Juste une question, pourquoi l'avoir mis sur ce billet en particulier ? Hasard ? Ha, je me pose trop de questions de si bon matin ....

      Supprimer