lundi 28 avril 2014

Totem

TOTEM doit son titre et son logo à une revue italienne parue un an auparavant chez l'éditeur Torelli. Après 49 numéros, TOTEM fut remplacé par la revue "KRIS LE SHERIF". Les premiers numéros furent "nourris" par les revues italiennes CARIOCA et EL BRAVO ainsi que des THRILLER PICTURE LIBRARY britanniques essentiellement avec des récits complets. 

D'ailleurs, le récit complet sera longtemps la règle ce qui explique le nombre restreint de séries.

On peut y voir les toutes premières couvertures d'Enzo Chiomenti qui en dessina de nombeuses autres par la suite, mais aussi les deux seules de Lina Buffolente, artiste qui a pourtant longuement travaillé pour l'éditeur. Cézard, quant à lui, en réalisa une bonne dizaine, le plus souvent inspirées de revues de poches anglaises.



TOTEM connut une résurrection en 1970 avec une nouvelle mouture totalement rénovée, abandonnant même le logo d'origine.

49 numéros d'avril 1956 à mai 1960. Revue mensuelle de 132 pages sur toute la durée de son existence.
Il y eut 12 recueils de 4 numéros sauf le N°11 qui en eut 5 (N°41 à 45). 
     

On y retrouvait :
KID 
(Leonello Martini & Pietro Sartoris) N° 1 à 4. (Série Italienne)

Kid est un jeune orphelin vivant dans un immeuble en ruine à Chicago en compagnie de Flock, son chien fidèle et de ses amis Bongo et Minnie, deux noirs. Chaque jour, il cherche du travail pour gagner un peu d'argent, mais il est entrainé dans une sombre affaire d'espionnage qui l'emporte dans des aventures périlleuses.



LE PETIT PRINCE 
(Pedro Quesada & José Ortiz) N° 3 à 13. (Série Espagnole)

Pendant la Révolution Française, le prince de Traven est arrêté par les révolutionnaires et condamné à mort. Son fils Patrick, le petit prince, a été adopté par une compagnie de la garde dont le capitaine l'a surnommé 
"Mousqueton". Seulement, son identité est inconnue et si on la soupçonne, il risque la mort.

NB : la série sera continuée par Aventures & Voyages à partir du N°14. Les 2 premiers épisodes seront dessinés par Jean Kalistrate, puis par Carlo Cossio et Lina Buffolente. Mousqueton, plus vieux de 3 ans, est devenu lieutenant de l'armée française. 


MOUSQUETON 
(Pierre Castex & Carlo Cossio, Jean Kalistrate, Lina Buffolente, Rémy Bourles) N° 14 à 49.

Reprise de la série espagnole "Le petit Prince" avec un héros plus vieux de 3 ans devenu lieutenant de l'armée révolutionnaire. 






ROY DALLAS 
(Mario Cubbino) N° 12, 13, 15 à 22. (Série Italienne)

Roy Dallas est un aventurier vivant au far-west qui se porte aux secours des faibles et des opprimés.



ROBIN DES BOIS 
(Collectif) N° 2, 9, 10, 14, 21. (Série Anglaise)

Adaptation du mythe de Robin des Bois fort bien dessinée par les meilleurs artistes anglais dont Reg Bunn et Pat Nicolle. On retrouve cette série chez l'éditeur Jeunesse et Vacances dans sa propre revue ainsi que chez 
Impéria sous le nom de OLIVER.





Et bien d'autres héros plus ou moins connus 
(voir + bas pour plus d'infos !)

TOTEM est considérée comme une revue western par excellence, pourtant son 
premier numéro s'ouvrit par un récit complet de... science-fiction ! 
     
      

Plus d'infos ? (source) : 
voir également :


Voici donc pour vous 3 N° 


TOTEM N°1 (1956)


TOTEM N°38 (1959)



TOTEM N°42 (1980)
(Série 2)

vendredi 25 avril 2014

Super Boy

Molinari, Felix

Scénariste, Dessinateur, Dessinateur né en 1930 dans la ville de Lyon, débute sa carrière en 1947 aux éditions du Siècle ( renommée plus tard la maison IMPERIA) avec sa première BD « l’aigle des mers ». Il deviendra un des dirigeants de cette maison d’édition où il y créa notamment « Garry » et « Super boy ».


Super Boy est une revue de petit format de l'éditeur Impéria de 402 numéros d'octobre 1949 à mai 1986. Il y a eu deux périodes distinctes. La première où la revue propose divers récits en BD accompagnés de rédactionnel pour la jeunesse et qui durera jusqu'au N°111 (novembre 1958). Ensuite, la revue abritera les exploits du héros Super Boy dessiné par Félix Molinari. Et ce, jusqu'à la fin.




Super Boy sera aussi chronologiquement le second PF après 34 caméra de Vaillant.
Couvertures de Robert Bagage, puis Kurt Caesar et Rino Ferrari dans la première version et Félix Molinari dans la seconde




Le contenu de ce premier pocket Imperia est éclectique. Une bonne partie provient de l’hebdomadaire italien Il Vitorrioso (Ted, Jim Brady etc …), mais aussi des bandes américaine (Red Hawk, Space Cadet…), anglaises et françaises. Super Boy fut édité du numéro 1 (10-1949) au 402 (05-1986) ce qui lui confère une longévité assez rare.




Ce personnage, qui ne doit rien aux aventures de DC Comics de Superman , est le fils d'un scientifique qui protège la Terre contre les super-vilains et diverses menaces extra-terrestres.




Quelques précisions sur le personnage :

Super Boy porte une ceinture de fusée qui lui permet de voler, et un casque de radio avec une visière transparente à la Judge Dredd. Pour toutes les autres fins, il se bat comme Adam Strange, sauf que son champ de bataille était une terre légèrement futuriste plutôt que Rann.




Super Boy portait deux logos différents de poitrine: d'abord un jaune triangulaire "SB", puis les lettres SB en blanc sur un cercle noir.




La prochaine bd ( roman photo ) que je mettrai à dispo sera " SATANIK " un personnage masqué implacable avec ses ennemis.

Quelques infos dispo ici :
http://www.bedetheque.com/serie-25098-BD-Super-Boy.html
http://www.comicbd.fr/Se-Super-Boy-2eme.html
http://www.coolfrenchcomics.com/superboy.htm


En attendant voici le lien de la présente bd intitulée :

Super Boy N° 194, assurance évasion
  (octobre 1965)


Nouveaux liens :





mardi 22 avril 2014

Sachem Blanc

SACHEM BLANC 

Sachem Blanc est une revue de bandes dessinées en petit format parue aux éditions de l’Occident. 

8 numéros de décembre 1970 à juillet 1971. Format de parution 
13 * 18 cm. Récits de western.

Petit format qui présente les aventures de Sachem Blanc, un métis fils d'un Irlandais et d'une fille de Sachem. 

Il se veut justicier et défenseur des indiens. Pendant les nuits de pleine lune, autour des feux, les indiens chantent ses aventures. S'il le voulait, il pourrait rassembler les tribus et jeter les indiens dans une guerre terrible contre les longs-couteaux. Mais Sachem blanc est sage comme ses frères indiens, il préfère la paix mais n'hésiterait pas à prendre le sentier de la guerre si nécessaire.

En bande complémentaire on trouve des histoires comiques comme  "le caporal Lapome"



des bandes western comme "Billy Blick l'intrépide"



ou bien  "Wobi l'éclaireur". De son vrai nom de Dick Turner, Wobi est un éclaireur pour l'armée française en lutte contre les indiens dans l'Amérique du 18eme siècle.



SACHEM BLANC N°01 (1970)



samedi 19 avril 2014

Titan

Voici un autre personnage masqué maléfique moins connu.



Titan est une bande dessinée petit format de l'éditeur Gemini. 13 numéros de novembre 1968 à novembre 1969. Format de parution 13 x 18 cm.

Il n'y a pas beaucoup d'info sur ce personnage sur le net si ce n'est le détail des 13 tomes parus sur divers sites.

Quelques précisions sur le personnage :

Intelligent, cultivé, élégant, Titan est l'homme que l'on pourrait appeler l' Arsène Lupin " 1969 ".




Mais Titan s'il est ce gangster dont la " une " des grands journaux du monde entier étale les exploits ou pose des questions sur la véritable identité, il est aussi ce personnage surprenant qui laisse passer quelques fois des " coups " importants pour porter secours à des personnes dans le besoin ou aux prises avec des  maîtres-chanteurs, voire même menacées par des gangs.




L'inspecteur Karton, à qui l'on a confié la dangereuse mission de l'arrêter à peu d'indices.




Une chose est certaine, c'est que ce personnage fantômatique ne vole pas pour vivre.
En effet Titan choisit ses victimes dans l'élite qu'il fréquente.




Sous des noms chaque fois différents, il pousse l'audace jusqu'à prévenir ses victimes futures.
Tout cela lui vaut d'avoir non seulement Karton et la police internationale à ses trousses, mais aussi les gangsters les plus dangereux et les mieux organisés.




Comme par miracle, il réussit toujours à s'échapper ou à déjouer les pièges que lui tend son grand ennemi l'inspecteur Karton.




Titan serait-il imprenable ?...


La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " Super Boy " de Félix Molinari qui n'a rien à voir avec la jeunesse de Superman.

Il s'agit d'un autre héros masqué paru dans les petits formats.

Quelques infos dispo ici :

http://www.bd-pf.fr/index.php?manufacturers_id=24&sort=2a&filter_id=4544
http://petitsformatsadultes.com/gemini/editions-gemini-s-e-p-f-i-occident-mcl-astorina-domino-titan/
http://www.comicbd.fr/Eds-Titan-2.html#G0

En attendant voici le lien de la présente bd intitulée :

TITAN n° 12, un chantage tragique
(Octobre 1969)




nouveaux liens :

http://www.multiup.org/fr/download/36270266907cd9659daec9f9dbf2a8fe/titan_12.rar

à bientôt
Jack

mercredi 16 avril 2014

Spectral


Il y eut trois séries appelées spectral, la première chez Comics Pocket connut 15 numéros (elle est côté au BDM), la seconde, toujours chez Comics Pocket aura 25 numéros et la troisième chez DC Arédit connut seize numéros (pas de cote au BDM). 

La série principale est sans conteste la Créature du Marais (Swamp Thing) qui valut son succès à la revue. 

Chaque série était au format 13 x 19 cm. On retrouve par ailleurs la Créature du Marais en Artima Color pour 3 numéros.


La Créature du Marais, étonnant personnage torturé qui hante les marais de Floride. Avant de devenir ce monstre, la créature était un homme : Alec Holland. Lui et sa femme étaient des scientifiques de renom, ils étaient venus dans cette cabane au milieu des
marécages pour continuer leurs travaux sur la bio régénération. Ces découvertes intéressaient beaucoup de monde et c'est l'arrivée d'acheteurs potentiels qui allait déclencher le début de la catastrophe. Alec fut aspergé par sa formule bio restauratrice au cours de l’explosion de son laboratoire. Le corps en feu, il a plongé dans un marais dont la putréfaction s’est mélangée aux produits chimiques qui le transformèrent en un être repoussant et hideux...



Le reste de la série provient de différentes bd US comme Ghosts, 112 numéros publiés entre septembre 1971 et mai 1982, avec des scénaristes comme Leo Dorfman, Jack C. Harris, Paul Kupperberg, Sheldon Mayer et aux crayons Nick Cardy, Steve Ditko, Mike Gustovich .....







Ou encore "The House of Mystery" anthologie de comics d'horreur datant de 1951 ! Là également des noms familiers dans ces histoires macabres plus ou moins réussies : Neal Adams, Alfredo Alcala, Jim Aparo, John Calnan, E.R. Cruz, Ernie Chan, Howard Chaykin, Gil Kane, Gray Morrow, Nestor Redondo, Marshall Rogers, Tom Sutton, Wally Wood, Bernie Wrightson


Plus d'infos sur la série #1 :
http://www.comicsvf.com/fs/8583.php
Plus d'infos sur la série #2 :
http://www.comicsvf.com/fs/8557.php


Voici donc les 2 seuls numéros que j'ai pu trouver sur la toile :

Spectral (série 1) #01 (1974).rar (46.6MB)




Spectral (série 2) #02 (1978).rar (63.1MB)







dimanche 13 avril 2014

Petit Psikopat illustré


Le premier numéro du Psikopat paraît en juin 1982. La revue se nomme "Le petit Psikopat illustré".

À l'époque, ce n'était qu'un fanzine de quelques pages, imprimé en offset, 16 pages en noir et blanc dans un format 22 sur 15 cm. Son prix de vente est de 5FF. ( soit heu, vous ferez la conversion chez-vous).

Les 10 numéros de cette série sont relativement difficiles à trouver, notamment le numéro un.

Considéré comme un laboratoire de jeunes talents, le Psiko a toujours eu à cœur de donner un coup de pouce aux dessinateurs qui démarrent. Ainsi, nombre d'auteurs reconnus ont débuté dans ses pages, tout au long des deux dernières décennies. 

Cultivant un humour noir, parfois trash, toujours décalé, le journal a su braver le temps et les modes sans en être dénaturé. Anti-pub et politiquement incorrect, Carali a su donner à son magazine un esprit unique en son genre, à la croisée des chemins entre journal de bd et de dessins politiques.


Créé par Carali, la parution est trimestrielle et d'un point de vue rédactionnel, le journal est très marqué par les auteurs issus du Square (Charlie Hebdo, Hara-Kiri) : Carali bien sûr, Gébé, Willem, Kamagurka, auxquels il faut ajouter Édika (Édouard Karali, le frère de Paul) ou encore Gudule, compagne de Carali à l'époque, devenue depuis un écrivain à succès de la littérature « fantastique » sous le nom d'Anne Duguël.

Au fil des parutions, l'équipe s'est étoffée avec des auteurs souvent proches de Fluide glacial : Daniel Goossens (pour une série de fausses pubs inédites en albums à ce jour), Christian Binet, Hugot, et plus tard encore Georges Wolinski, Schlingo, Léandri, Pichon, Gourio... Voilà un modeste fanzine qui commençait plutôt bien.

Au bout de quelques années de parution irrégulière, le « Petit Psikopat illustré » est devenu « le Petit Psikopat » : couverture en couleurs, même format, vente en kiosque. Le professeur Choron et Wolinski prennent alors une grande importance dans la vie éditoriale du journal.

Deux autres numéros paraissent durant l'année 1982 : le numéro 2 en septembre et le numéro 3 en décembre. Le format ne change pas, mais pour ces 2 autres numéros, le nombre de pages passe à 36 et ils sont vendus 6FF. Le journal réutilise le titre de la rubrique animée par Carali dans l'Echo des Savanes entre 1975 et 1977.

Plus d'infos : bedetheque

Je vous propose donc les 5 premiers numéros de cet excellent zine :







Ze psikopat link :

samedi 12 avril 2014

Jaguar

Aujourd'hui je vous propose un agent secret impitoyable qui se nomme... JAGUAR


Quelques précisions sur le personnage :

C'est le surnom que porte, malgré lui, Brad Logan le célèbre agent de la C.I.A.
Si son surnom le met en colère, il lui " colle " bien à la peau.



Mystérieux, intelligent, agile, souple, tenace, infatigables, toujours à l'affût, prêt à bondir, il sort victorieux des situations les plus tragiques.




Il est chargé de toutes les missions qui sont " presque sans espoir de réussite "

Mais le " Jaguar " n'est pas pour autant dépourvu de sentiment.



En effet, comme Don Juan il cherche l'Amour à travers les amours que lui offrent les filles merveilleuses qu'il rencontre sur sa route hasardeuse.




Il garde, peut-être, au coeur la nostalgie d'un Amour impossible que lui interdit son métier aventureux.



La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " TITAN " un autre personnage masqué implacable avec ses ennemis.

Quelques infos dispo ici :
http://www.comicbd.fr
editions-gemini



En attendant voici le lien de la présente bd intitulée :

Jaguar 20, la jungle infernale
( juin 1968)




à bientôt
Jack