samedi 30 août 2014

Le Motard Fantôme



Aujourd'hui le Motard Fantôme : 
aka la Saga de Johnny Blaze !!!!!

Autrefois, il n'y a pas si longtemps, il était le pion de Satan. Depuis, il en a été libéré. Mais, pour des raisons qu'il ne peut saisir, il possède encore la force engendrée par Satan et l'empreinte brûlante des feux de l'enfer. Il ne sait si ces pouvoirs naturels sont une bénédiction ou une malédiction.....


Histoire : Il y a de cela plusieurs millénaires, le démon Zarathos commença à établir une solide base de puissance pour lui-même. Son penchant pour les âmes humaines l’amena à entrer en conflits avec le culte de

la Lignée et le malfaisant Méphisto, qui en vint à considérer Zarathos comme un rival. Méphisto finit par piéger son ennemi et asservit Zarathos, rendant le démon amnésique et le piégeant au sein de diverses formes mortelles au cours des siècles. Cette torture se mêla chez Méphisto à un autre de ses « passe-temps » : la recherche du Médaillon du Pouvoir, un artefact mystique forgé par la Lignée et qui hébergeait l’essence des Esprits de la Vengeance des origines. Le Médaillon avait été brisé en morceaux et enchâssé dans la ligné spirituelle de deux familles.


 L’une de ces lignées, les Kale, attira l’attention de Méphisto au cours du dix-huitième siècle quand l’éclat du Médaillon de Noble Kale le transforma en un Esprit de la Vengeance, le Ghost Rider. Méphisto ne put corrompre Noble à cette époque, mais il continua à suivre à la trace les Kale, constatant que Noble se manifestait dans le premier-né de chaque nouvelle génération.



Quelques infos disponible ici :

http://www.marvel-world

Voici donc les 10 tomes en presque exclue ( merci aux scanneurs et retoucheurs d'origine)



mercredi 27 août 2014

Sgt Rock


SGT ROCK est une revue de l'éditeur Arédit Artima dans la collection DC Arédit. 15 numéros de mars 1986 à juin 1987.
Détails pour l'auteur : Kanigher, Bob




Dessinée à sa création en 1959 par 2 pointures des comic books, Mike Esposito et Ross Andru, sur une idée du scénariste Robert Kanigher, cette bande de guerre américaine est reprise au 3ème épisode et pour assez longtemps par Joe Kubert, connu aussi pour "Phantom Lady", "The Flash", "Hawkman", Tarzan " , "Batman" ou "Green Lantern". Kubert s'est vraiment surpassé sur cette Bd.




Exacerbant la force militaire U.S. et l'héroïsme des G.I.'s, la bande était parfois violente, avec des images choc, mais savait aussi se tourner vers la réflexion en dénonçant les horreurs et la vanité de la guerre. C'est ce qui en fit l'une des plus intéressantes Bd de guerre américaines.



Après Kubert, de nombreux dessinateurs ont repris le personnage, tels J Severin, Alex Toth, Frank Robbins, Russ Heath, Neal Adams, Mort Drucker, Irv Novick, Ric Estrada entre autres. Mais l'album Soleil est un bel objet regroupant les dessins de Kubert.



A noter : on a dit que Oliver Stone s'était inspiré de la bande en 1986 pour écrire le rôle du sergent joué par Tom Berenger dans Platoon. Et aussi, Stallone voulait réaliser une adaptation en jouant le rôle de Rock, mais le projet n'a pas abouti pour divergences de production; Stallone a alors gardé l'idée en tête, et 15 ans plus tard, il l'a un peu modifiée pour ses Expendables ; cette série de films est donc inspirée par Sergent Rock.



Joe Kubert nous a quitté le 12 août 2012, à l’âge de 85 ans, était né le 18 septembre 1926 à Yzeran, en Pologne. Ses parents ont émigré alors qu’il n’avait que deux mois et se sont installés à Brooklyn (New York), où son père va travailler dans une boucherie casher.



Quelques précisions sur le personnage :

Le héros en est le sergent Frank Rock qui dirige un petit commando composé d'hommes aguerris : Jackie Johnson, Ice Scream Soldier, Bulldozer et Wild Man, qui luttent sur tous les fronts de la Seconde guerre mondiale, en Europe contre les nazis ou dans le Pacifique contre les Japs. Devenue très populaire aux Etats-Unis pour sa vision crue de la guerre, la bande fut publiée en comic book, de même qu'en France dès 1987 dans plusieurs titres édités par la firme Arédit, comme Choc ou Raid, et ensuite dans un pocket à son nom.



La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " BILL BARNESS " un héros de la seconde guerre mondiale.

Quelques infos dispo ici :
http://www.bedetheque.com/serie-10089-BD-Sgt-Rock.html
http://www.bd-pf.fr/index.php?cPath=3778_4012_4013
http://www.dlgdl.com/AUTEURS/DAA00116.HTM


En attendant voici le lien de la présente bd intitulée :

Sgt Rock n° 5, qu'est-ce qu'un sergent ?

( juillet 1986 )

 

à bientôt
Jack



dimanche 24 août 2014

Tartinet


Périodiques, Petits Formats,
Editeur : SFPI.
Nombre de 'pièces' connues : 85 (série terminée)
Albums/Fascicules Originaux : 68
Intégrales ou recueils : 17
Plage temporelle couverte (partie connue) :
Plus ancien au n° 1 daté 11/1959
Plus récent au n° 68 daté 07/1965
Genre de scénarios : Humour
Album Taille 100x145 - Couverture Brochée - 96 pages - Noir et Blanc




Du même genre que Tartine du même éditeur, ce pocket présente les aventures de la célèbre grand-mère Tartine Mariol.



Durant les années cinquante et soixante, les Italiens se montrèrent extrêmement créatifs dans le domaine de la bande dessinée populaire. Ils excellèrent surtout dans le western et l'humour. C'est d'ailleurs en Italie que les personnages de Walt Disney ont eu le plus de succès. À un point tel que Mickey (qui s'y appelle "Topolino" c'est-à-dire "Souris") et ses amis ont vécu nombre d'aventures inédites qui, sous le crayon de dessinateurs aussi excellents que Bottaro ou Carpi, n'ont rien à envier aux histoires américaines. En 1952, Renato Bianconi quitte les éditions Alpe où il travaillait pour fonder sa propre maison. Grâce à Bottaro qui lui présente des dessinateurs comme Chierchini, il lance de nouveaux personnages humoristiques : Trottolino (Bimbo), Volpetto (Renardeau), Geppo (le bon diable à la cour de Satan), Papy Papero (inspiré de Donald Duck). C'est Giulio Chierchini qui, en 1953, crée une grand-mère turbulente pour la revue Trottolino : Nonna Abelarda (littéralement : Grand-Mère Abélarde). À l'origine, il avait proposé Nonna Alabarda (Hallebarde). Il s'inspire à la fois de la "Signora Carlomagno" de Jacovitti et de la mère de Li'l Abner.


C'est en décembre 1956 que Nonna Abelarda apparaît en France, à la Société Française de Presse Illustrée (S.F.P.1.). Le directeur, jean Chapelle, décide de la rénommer Tartine Mariol en vue de se moquer implicitement de Martine Carol avec laquelle il était en mauvais termes ! Pour commencer, Tartine est insérée simultanément dans deux petits formats :
* En bande principale dans Presto où elle fait la couverture des 12 numéros parus (de décembre 1956 à novembre 1957).
* En bande complémentaire dans Arc En Ciel (du n°2 au n°16), le plus luxueux pocket jamais lancé sur le marché français, en couleurs et sur papier glacé. En fait, Arc En Ciel était publié par les Éditions de l'Occident, une filiale belge de Chapelle.


Très vite, ce personnage qui sort de l'ordinaire accroche les lecteurs (et les lectrices !) et la S.F.P.I. préfère saborder Presto pour allouer un titre spécifique à l'invulnérable grand-mère. Un nouveau petit format intitulé "Tartine Mariol" sort donc en décembre 1957. Au n°5, il devient simplement Tartine et il va connaître une étonnante carrière, se prolongeant jusqu'en avril 1982 (448 numéros). Il sera flanqué d'un grand format : Festival Tartine (74 numéros, 1961 à 1973) et d'un mini-format : Tartinet (198 numéros, 1959 à 1970). Tartine a même eu les honneurs d'un latex en 1957.


Comme chez Disney, les différents personnages de Bianconi se croisent. C'est ainsi que Tartine surgit pour la première fois dans une bande qui existait depuis 1952 : Volpetto (Renardeau). Elle débarque un jour en vieux tacot avec armes et bagages chez un Renardeau tout joyeux de retrouver son ancienne gouvernante (Arc En Ciel n°4). Làs, il va rapidement déchanter car Tartine est une véritable catastrophe : sportive accomplie (elle gagne le championnat du monde de boxe !), aventurière acharnée, elle écrase son petit protégé sous un tempérament volcanique.


Dans Arc En Ciel n°7, elle adopte un gamin qu'elle croyait pauvre et abandonné et qui est en réalité le roi de Fantasia : Toto Il, (Soldino : ce héros est créé par Carpi). Le jeune monarque a fui son pays car il ne voulait pas régner. Les récits de Tartine se scindent dès lors en deux catégories : ceux avec Renardeau et ceux avec Toto Il, Âgée de 103 ans (elle vieillira peu à peu avec la série), cette mémé de choc au menton poilu est l'équivalent féminin de Popeye, sauf qu'elle n'a nul besoin d'épinards pour s'affirmer.


Sa force herculéenne ne connaît qu'une faille : un cor au pied gauche. Son talon d'Achille, en quelque sorte. Elle n'est d'ailleurs pas tout à fait invincible puisqu'elle prend une raclée dans Tartine n°8. Mais elle sort victorieuse de la rencontre au sommet : Tartine contre Popeye ! (Tartine n°30 ; Popeye, traduit de l'italien "Braccio di Ferro", devient "Bras d'acier" !). Tartine a été créée par Giulio Chierchini mais c'est Giovan Battista Carpi qui lui a donné un meilleur aspect graphique et l'on peut presque parler d'une double création (quelques épisodes sont d'ailleurs cosignés).


Mais ces deux auteurs, très pris par leur collaboration aux studios italiens de Walt Disney, ont laissé la place à d'autres dessinateurs. Déjà, dans Presto, certains épisodes étaient de Mario Sbattella (auteur de Diavolo corsaire de la Reine chez Aventures et Voyages). Mais ce sont surtout Nicola Del Principe puis Tiberio Colantuoni qui reprendront le personnage. En 1989, à la demande d'un éditeur allemand, Carpi a créé une autre grand-mère indigne : Nonna Smeralda.


La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " SERGENT ROCK " un héros de la seconde guerre mondiale.

Quelques infos dispo ici :
http://www.bedetheque.com/serie-9168-BD-Tartinet.html
http://www.bd-pf.fr/index.php?cPath=4350_4373_4374
http://www.dlgdl.com/GENPAGES/DSE_CT1A.HTM


En attendant voici le lien de la présente bd intitulée :
Tartinet n° 151, 
une collection pas comme les
 autres
( février 1969 )



à bientôt
Jack

jeudi 21 août 2014

Satarella


Dans la Famille : Périodiques, Petits Formats,
Editeur principal : Edilau.
Nombre de 'pièces' connues : 18 (série terminée)
Albums/Fascicules Originaux : 17
Rééditions : 1
Plus ancien au n° 1 daté 12/1982
Plus récent au n° 18 daté 10/1986
Genre de scénarios : Erotique



Dessin: Jimmy Toro / - Album Poche, 130x180 - Couverture Brochée - Dos Carré - 112 pages - Noir et Blanc



Gi-Toro de son vrai nom Suat Yalaz est un scénariste dessinateur d'origine turque né en 1932 à Çiçekda, Kayseri.Il débuta en créant le personnage de Karaoglan. Il émigra en France en 1970 où il imagina les personnages de Ringo, Sony (1972-74) et Kébir pour l'éditeur SFPI. Il écrivit aussi quelques scénarios de la série Zorro pour ce même éditeur. Pour un autre éditeur de petits formats, les Éditions de Lutèce, il imagine Changor, publié dans la revue du même nom. Pour l'éditeur allemand Bastei, il imagina ensuite Biggi (1986). Il continua dans la BD érotique (African Love, Anna, Emma, Eros BD, Futurella, Kora, Lady Sex, Lovisex, Privé, Sadissimo, Satanika, Satarella, Sex Negros, Super Flic, Sylvia)



Quelques précisions sur le personnage :
Histoires fantastiques et érotiques se déroulant à diverses époques



La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " TARTINET " une grand-mère pas comme les autres à l'attention de nos jeunes lecteurs.

Quelques infos dispo ici :
petitsformatsadultes.com
http://www.dlgdl.com/GENPAGES/DSE_CSTL.HTM


En attendant voici le lien de la présente bd intitulée :

Satarella n° 5, 
le mal qui vient de l'espace
( 3e Trimestre 1984 )


Nouveaux liens :

http://www.multiup.org/fr/download/b9b7a2014f649371d5207f06497ab796/Satarella_5.rar

à bientôt
jack

lundi 18 août 2014

AMOK N°20

Amok (2e série) est une revue de l'éditeur Sage.

24 numéros de février 1966 à juillet 1967. Mensuel puis bimensuel.
 Format 17 x 24 cm à l'italienne.  68 pages. Passe au format à la française au numéro 19. (Le n° 25 fut annoncé mais ne paru pas)

Bandes fourre-tout dont beaucoup de séries TV.
Couvertures de Carlo Marcello.

Le Héros principal est bien sur Amok et en complément on y trouve (surtout du western ) "Le roi de la prairie" par Ed Kressy, "Docteur Kildare" par Ken Bald, "L'homme de l'O.N.C.L.E." par Don Heck "Teddy Gnon" et "Vers l Ouest"


Qui est Amok ?????

Amok est un justicier masqué bien copié sur le Look du fantôme du Bengale. Les aventures du géant masqué ( c'est son surnom ) se passent en majorité sur l'ile de Java. 



Dans l'île de Java, près de Madura, la ville des roses, la jolie Mouna, charmante fille des amandiers en fleurs, fête ses dix-huit ans, sur la plage, devant le grand océan où se reflètent les étoiles.
Mouna c'est la fiancée d'Amok, le géant masqué. Elle est enlevée par les hommes de Kroll. Amok, aidé du journaliste Bill Davidson et du fidèle Kio, suit la piste des ravisseurs. La police intervient, mais Kroll réussit à s'enfuir en emmenant Mouna. Amok retrouve la piste, mais la perfide Edmée, qui aime Amok, veut faire croire à celui-ci que Mouna est morte. Amok tombe, lui aussi, entre les mains d'Edmée et de Kroll. C'est alors qu'un javanais découvre au poignet du géant masqué l'emblème du Dragon Rouge. Quant à Edmée, toute à sa vengeance, elle mûrit de sombres projets à l'égard d'Amok. Elle lui fait prendre un mystérieux philtre qui lui fait perdre la mémoire. En fait, Amok a réussi à arracher Mouna des griffes de Kroll qui a conclu un pacte diabolique avec le Capitaine Carrigan. Entre temps, Bill Davidson, à la recherche d'Amok, s'est rendu au Perroquet Noir... Mais sur tous plane l'ombre implacable des cinq dragons.
Entre situations inextricables et rebondissements inattendus, l'intrigue se déroule dans les tripots et pagodes de Java, notamment celle de la Lune d'Orient. Et qu'en est-il du bracelet du Dragon Rouge ? Il semble porter en lui l'effroi et la malédiction. Pour connaître la suite... Il faut lire les autres numéros d'Amok.
Bonne lecture ! (source : lesruesdemontpellier.fr)





La résurection de ce héros fut une surprise. Publié d'abord en format à l'italienne, ce journal de format 16 x 24 optera pour le format à la française au n° 19. Réédite Amok de la collection "Aventures et Mystère" et "Aventures de Paris jeunes". Excellent complément aussi avec entre autres, Red Ryder (n° 19 et 21) Ralph O'Connor, Roi de la prairie etc...

Les créateurs:
Antonio Canale/tony chan (dessin) et Cesare Solini /Phil Anderson(scénario) de manière 
sûre pour les deux première années (1946-48)... mais repris ensuite par Franco Donatelli 
(dessin - dessinateur de zagor par la suite) et Franco Baglioni (scénario).


A VOIR ( et à lire ) :


Aujourd'hui fidèles lecteurs du BdMag, voici en exclue le 
N°20 intitulé 
"Lutte sans merci"



vendredi 15 août 2014

Archie

Le 4 juillet dernier Jacques vous proposait le N°8 de cet excellent petit format.
Grâce à Qu ark, je vous propose 13 nouveaux numéros,



Archie le Robot est une revue de bandes dessinées petit format parue chez l’éditeur Jeunesse et Vacances.
Parution de 54 numéros au format 13 * 18 cm d’avril 1968 à juillet 1981.
Les séries principales sont Archie le merveilleux robot, Junior et Liberty Kid.





Quelques infos dispo ici :
http://www.bedetheque.com/serie-19183-BD-Archie-Le-merveilleux-robot.html
http://www.comicbd.fr/Se-Archie-le-Robot.html
http://www.bd-pf.fr/index.php?manufacturers_id=39&sort=2a&page=3



Voici donc les Numéros
01, 03, 04, 05, 06, 07, 11, 24, 25, 30, 47, 51, 52.

Voici le lien :

https://1fichier.com/?1isj8pqsij

Nouveaux liens 18/08/16




mardi 12 août 2014

Satania



Satania est une revue de bandes dessinées pour adultes parue aux éditions France Sud Publications et Bois de Boulogne. 5 numéros de septembre 1976 à février 1977. Format de parution 13 x 18 cm. Récits érotiques.
Couverture Brochée - Dos Carré - 112 pages - Noir et Blanc



Dessin: Stefoo



Il y a peu de renseignements sur cette bd

Il s'agit surtout de satanisme et de possession

La série n'aura pas duré longtemps...



La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " SATARELLA " une bd dolé olé !

Quelques infos dispo ici :


En attendant voici le lien de la présente bd intitulée :

Satania n°3, le signe du Diable

( novembre 1976 )




à bientôt
Jack

samedi 9 août 2014

Eclipso



Le 12 juin dernier je vous proposai déjà quelques numéros publiés chez Artima 
dans la collection « Comics Pocket ».

Petit rappel : avec 84 numéros au compteur et succédant à la revue Spectre du même éditeur, Eclipso comporte dans son sommaire des comics issus de DC (Doom Patrol, Hawkman, Challengers of the Unknown), Charlton (Blue Beetle) ou de Marvel et délaissés par le concurrent Lug (Journey into Mystery, Tales of Suspense, Tales to Astonish).

Ce fascicule en noir et blanc est très prisé des collectionneurs.

On y retrouve donc le le géant Eclipso. Mais aussi un grand nombre de personnages de comics US de chez Marvel : Thor, Hulk, Iron Man, Captain America, Conan, Submariner, Dr Strange, l'Homme-Chose, le Motard Fantôme etc...

Voici donc quelques numéros trouvés par ci par là, grâce à Qu ark !



Eclipso - 34
Coup d'état sous la mer (octobre 1973)
Eclipso - 36
Héros en double (déc 1973)
Eclipso - 38
Les automates sèment l'effroi (février 1974)
Eclipso - 40
L'envers du masque 2eme partie (avril 1974)
Eclipso - 41
Sueurs (mai 1974)
Eclipso - 42
L'homme chose (juin 1974)
Eclipso - 43
L'homme chose - Le monstre des marais (août 1974)
Eclipso - 44
La justice de l'homme-chose (sept 1974)
Eclipso - 45
Les hordes du démon (oct 1974)
Eclipso - 51
Marais sanglants (mai 1975) 
Eclipso - 58 
Les maléfices du marécage (avril 1976) 
Eclipso - 66
Le poison de l'âme (juil 1979) 
Eclipso - 67 
La boîte à cauchemars (oct 1979) 
Eclipso - 68
Un pas dans l'irréel (déc 1979) 
Eclipso - 71 
Bataille dans la forteresse (août 1980) 
Eclipso - 84 
Zaran le démoniaque (février 1983) 


Encore une fois un big merci à Qu ark pour ces 
nouveaux numéros !!!

mercredi 6 août 2014

Capitaine Courage



EDITEUR: AREDIT

Capitaine Courage est une revue de bandes dessinées petit format parue chez l'éditeur Arédit dans la collection Courage Exploit.

Format 13 x 18 cm.
Couverture Brochée - Dos Cahier - 64 pages - Noir et Blanc




Nombre de 'pièces' connues : 33 (série terminée)
Albums/Fascicules Originaux : 30
Spéciaux : 1
Intégrales ou recueils : 2


Arédit et Artima sont les deux noms d'un même éditeur français de petit format qui détient le record absolu du nombre de revues différentes. C'est aussi l'éditeur qui publia le plus d'histoires de comics avec Lug. Il était installé au 357 boulevard Gambetta, 59200 Tourcoing.



Quelques précisions sur le personnage :
Capitaine courage alias Jean De Fardys est accompagné de ses fidèles compagnons Magra et Grandulo dans de grandes aventures de capes et d'épées.




La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " SATANIA " une bd traitant de satanisme.



Quelques infos dispo ici :
http://www.bd-pf.fr/index.php?cPath=725_791_792
http://www.comicbd.fr/Se-Capitaine-Courage.html


En attendant voici le lien de la présente bd intitulée :
Capitaine Courage n° 2, coup de filet
( mars 1967 )

nouveaux liens :
capitaine_courage_2.rar+

(re-up du 10/06/16)

à bientôt
Jack