mardi 27 janvier 2015

Dodu

Une des créations humoristique de BD la plus importante des éditions italiennes dirigées par Renato Bianconi dans ces années 50 : Geppo.

Ca ne vous dit rien mais je je vous dis Dodu ça vous parle ?
Rappelez-vous, Dodu, le bon petit diable naïf et timide !

Un sujet de Satan atypique car ce diablotin, comme ses congènères est condamné à exercer une mauvaise action par jour.

Le problème c'est que Dodu est intrinsèquement bon envers le genre humain, incapable de la moindre mauvaise action mais sa maladresse et sa compassion font provoquer quiproquos et zizanie au royaume des enfers.




De bons gags dans cette parodie enfantine de l’enfer de Dante. Geppo-Dodu, essayant de contenter Satan mais sans blesser ou faire le mal, situations drôle qui vont bien sur faire rire le jeune lecteur.

A noter des personnages secondaires hauts en couleurs comme sa majesté Satan (Satana), qui enrage devant tant de bonté, le chat pique-assiette et cruel de Satan, Caligula (Caligola), Bélzébuth, le bras droit de Satan, le serpent tentateur Sauveur (Salvatore) et plus tard le fantôme Eugène qui, succès oblige aura ses propres aventures...
Notre « héros » a quand même un ami en la personne du jeune « humain » René qui l’accompagne parfois dans ses (més)aventures.


Geppo a été créé en août 1955 dans le mensuel "Volpetto" par G.B. Carpi sur une idée de l’éditeur qui l’avait d’abord proposée au papa de Pépito, Luciano Bottaro. Première apparution dans l'épisode "Vita nuova... all'inferno!" (trad. "Une nouvelle vie... en enfer !"), mais une version plus ancienne de Dodu est parue en décembre 1954, dans le livre de bande dessinées Trottolino e la "Enne" Dimensione (trad. Trottolino et la "Nième" dimension'), avec l'histoire "Geppo il buon diavolo" (trad. "Dodu le bon diable").







Il apparait chez nous sous son nom italien dans Bimbo et Tartine, au cours des années 50-60 puis dans sa propre revue, Geppo, le "grand format" Bimbo Spécial puis Bimbo-Geppo (1961-68) et il sera rebaptisé Dodu en 1970 dans Dodu Poche, Félix le Chat (poche), Dodu Géant, etc.




Geppo est dessiné la plupart du temps par le prolifique Pierluigi Sangalli mais aussi Guilio Chierchini, Alberico Motta, Luciano Gatto (de 1956 à 1960), Agnese Fedeli et Sandro Dossi, tandis qu’Attilio Mazzanti signe quelques textes.





Sources :

Aujourd'hui je vous propose le N°10
datant de décembre 1971



DODU
(re-up du 11/06/16)

+
bonus


087
(provenance LPEBK)

++
DOUBLE BONUS :



Scan by Doc Mars

22 commentaires:

  1. diable ! quelle trouvaille !
    bravo Anacho

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et diablement frileux les downloaders .....:)

      Supprimer
  2. Alors là les gars, excellent, toute mon enfance !!! merci Anacho !!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Merci bien, messieurs ! Et merci aussi de m'avoir rappelé le nom Geppo, sous lequel j'ai d'abord connu ce personnage (sans doute dans Tartine, que je lisais régulièrement). Oui, je sais, ça révèle mon âge...

    RépondreSupprimer
  4. Un grand merci! Il n'y a pas que le roulé de dinde que (le pére) Dodu me rappelle...
    4 jours sans ADSL donc pas de dowloads mais je vais me rattraper.

    RépondreSupprimer
  5. Un grand merci! Il n'y a pas que le roulé de dinde que (le pére) Dodu me rappelle...
    4 jours sans ADSL donc pas de dowloads mais je vais me rattraper.

    RépondreSupprimer
  6. Hello Doc ! "4 jours sans ADSL" ça se voit :) ! rattrapage (presque) obligatoire !

    RépondreSupprimer
  7. Dodu !!!! ça fait des lustres !!!!! merci

    RépondreSupprimer
  8. Voici tous les crédits (dessinateurs + encreurs) de ce n°10. http://my.comics.org/issue/1485041/

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, le lien semble mort, auriez-vous le gentillesse de la réactiver, je vous en remercie d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un insomniaque de plus! ;)
      Re-up demain avec bonus si Maître A veut bien :8:

      Supprimer
    2. re-up opérationnel ! bonne lecture :) !

      Supprimer
    3. Merci :) C'est Sandro Dossi le dessinateur des 2 histoires de Dodu dans le Dodu Poche #87. Pour le Dodu #10 toutes les histoires sont de Sangalli sauf Magicus qui est de Tiberio Colantuoni. :)

      Supprimer
    4. Merci Fred (le spécialiste des diableries italiennes ?)pour ces précisions !

      Supprimer
  10. Pour le fantôme Eugène:
    - Le dragon de garde: Sandro Dossi
    - L'ombre du squelette: Pierluigi Sangalli

    RépondreSupprimer
  11. merci pour la réup ! toute mon enfance qui me saute au visage ! bave ! bave !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien :) ! je dois en avoir d'autre à numériser mais il faut le temps de le faire :)

      Supprimer
    2. Comme promis, en Bonus le n°37 dans son jus ;)
      http://jheberg.net/captcha/dodu-poche-37-dec-1975/

      Bon retour en enfance!!
      :40:

      Supprimer
    3. lien rajouté dans la fiche. Et si quelqu'un se sent pour retoucher le scan, ben, qu'il n'hésite surtout pas, contribuez que diable !!!! et merci Doc !

      Supprimer
  12. Merci Doc Mars pour le Dodu #37. Voici les crédits:
    0: Pierluigi Sangalli (Couverure)
    1: Sandro Dossi (La fosse des gourmands)
    2: Mario Sbattella (Une mauvaise affaire... Magicus)
    3: Mario Sbattella (un bouquet inattendu - Eugène)
    4: Pierluigi Sangalli (Mini histoire - Dodu)
    5: Sandro Dossi (Chaos infernal - Caligula)
    6: Pierluigi Sangalli (Ça marche - Dodu)
    7: Pierluigi Sangalli (La leçon de judo - Caligula)
    8: Sandro Dossi (Retour à l'envoyeur - Dodu)
    9: Sandro Dossi (Quel démon ce Dodu - Dodu)
    10: Sandro Dossi (Tout s'arrange - Dodu)
    11: Pierluigi Sangalli (Dos de couverture - Dodu)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impressionnant ! merci Fred pour les crédits :) !

      Supprimer