samedi 26 septembre 2015

Roy Texas

Encore une revue western, pas franchement de quoi s'enthousiasmer mais comme nous explorons les oubliettes autant en parler, donc voici...
Roy Texas
Revue PF bimestrielle parue aux éditions de l'Occident (SFPI)
10 n° du 06/1975 au 12/1976
Format : 130 x 180 mm, 96 pages en bichromie
3 albums
la série principale est :
Roy Texas
c'est l'intrépide Ranger "le justicier blanc" avec un chapeau trop petit qui chevauche Framboise, son cheval, accompagné de son fidéle équipier (nain!) Mike et parfois de Moira, sa belle fiancée. Ami des indiens, il parcourt le Far West pourchassant les bandits de tout poil.
Western humoristique, dessiné par le studio italien de Nicola Del Principe
Séries annexes:
- Devy Crock
western humoritique parodiant le célèbre Davy Crockett avec un gaffeur chronique, Devy Crock le shérif de Fort Pip, heureusement que son ami indien Oeil de Faucun est là pour le tirer d'affaire.
Dessin de Umberto Manfrin (Manberto) ou Pier Luigi Sangalli
- Trap Trappeur
western humoristique (dessin de Ramon Monzon)

Infos complémentaires:


Je vous propose le n°5
n°5 (fev-mars 1976)

Bonne Lecture!
merci au scaneur gaucher
and Remember...

Doc Mars

10 commentaires:

  1. Merci Doc pour avoir exhumer un dessin de Ramon Monzon (l'éternel oublié) qui fut mon voisin et merci à vous tous pour toutes vos bouffées nostalgiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi!
      Trap Trapeur de Monzon est bien meilleur que la série titre.
      Je me souviens qu'il a dessiné O-Rok dans Tartine :107:

      Supprimer
  2. Merci pour cette exhumation.
    Je n'ai pas encore lu cette publication, donc je ne sais si les réserves de Doc Mars sont justifiées ou pas mais en revanche, par respect pour les nombreuses heures de détente que son travail m'a apporté, je tenais à dire que j'aime beaucoup le style de Nicola Del Principe. C'est, malgré tout, un bon professionel et son trait un peu "relâché" marche très bien dans les PF érotiques de la Edifumetto.
    Ci-dessous, quelques liens complémentaires sur la publication en France de Roy Texas (qui est, d'après ce que j'ai pu lire, un personnage créé spécifiquement pour le marché français et très peu traduit en Italie) :
    http://www.comicbd.fr/Dsep-Roy-Texas.html
    http://www.comicbd.fr/Sp-Roy-Texas.html
    La couverture de la version italienne du numéro 4 de Roy Texas (le dernier semble-t-il) :
    http://vintagecomics.forumcommunity.net/?t=52253233
    Et une interview (en italien) de Del Principe :
    http://www.inkonline.info/?p=306
    A noter que les mecs de Ink publient assez régulièrement un excellent PF noir appelé Il Morto.
    En voici les couvertures :
    http://www.inkonline.info/?page_id=635
    Enfin, détail amusant, sur la fiche de Del Principe publiée par la Fondazione Franco Fossatti, il n'est nullement question de sa production érotique (sacrés cathos !) :
    http://www.lfb.it/fff/fumetto/aut/d/delprincipe_n.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour tous ces compléments d'infos!
      La couverture italienne est originale par rapport aux françaises.
      Dans la bio de Del Principe, on parle quand même de Pinocchio (pour le X certainement)
      et de Johnny Hallebarde
      http://bdvintagerares.blogspot.fr/2015/02/johnny-hallebarde.html
      mais on l'attribue à Pierluigi Sangalli.
      Qu'en est-il réellement ?

      Supprimer
    2. Pour Pierluigi Sangalli et Johnny Hallebarde, aucune idée. Mais de toute façon, ils bossaient tous pour le même éditeur les Del Principe, Sangalli, Dossi, etc. L'éditeur Renato Bianconi de Milan (celui qui publiait en vo ce que l'on connaît en francophonie sous les titres de Tartine, Popeye, Dodu, etc.). Et justement, pour ce qui est du X comme tu dis (l'érotisme le plus souvent), c'est plutôt Il Tromba (Lanlaire dans Salut les Bidasses), Sukia (Electrochoc) et Il Camionista (ça je ne me rappelle plus si ça a été traduit par Elvifrance et sous quel titre). Le Pinocchio que tu cites est plutôt du plus pur style Bianconi (Metro), comme tu peux le voir ici :
      http://retronika.blogspot.ch/2012/09/pinocchio-n14-12-luglio-1975-edizioni.html
      Ciao !

      Supprimer
  3. Après avoir encore consulté la Guida al fumetto italiano de Gianni Bono
    http://www.fumettologica.it/2015/02/guida-al-fumetto-italiano-gianni-bono-online/
    (disponible aussi en version app sur l'Itunes store, si jamais) ainsi que d'autres sources sur le net (dont Bedetheque), il me semble pour le moins improbable que Sangalli ait bossé sur Johnny Hallebarde (Johnny Spingarda en vo)
    http://www.ebay.it/itm/Johnny-Spingarda-1-Corsaro-per-forza-del-7-1974-/270943824024
    même si on retrouve à l'intérieur du titre son Devy Crock aussi présent ici.
    Pour Pinocchio, lancé en 1974 par Bianconi suite au succès du feuilleton de Luigi Comencini
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Aventures_de_Pinocchio_(mini-série,_1972)
    Del Principe a bien succédé à Sangalli vraisemblablement à partir du numéro 38 de mai 1977.
    Et effectivement, il ne faut pas confondre cette adaptation du roman de Collodi avec celle lancée la même année par la Geis de Renzo Barbieri
    http://www.fumetto-online.it/it/ricerca_editore.php?EDITORE=GEIS%20GRUPPO%20EDITORIALE&COLLANA=PINOCCHIO%20avventure%20di&main_search_collana_albi_codepageNo=1&vall=0
    Du coup, si personne n'infirme mes dires, il serait peut-être bon de corriger le billet consacré à Johnny Hallebarde. Et aussi, pourquoi pas, de rendre son nom à ce pauvre Topo Gigio qui, les méfaits du copier / coller, se retrouve à divers endroits (Wikipedia, Bedetheque) estropié en Topo Bigio !
    Sinon, pour répondre à ton dernier commentaire : non c'è di che ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes amples précisions, tout cela fleure bon la BD spaghetti ou un auteur commençait un personnage puis le cédait à un autre plus ou moins rapidement, le record étant au bout de 7 cases!
      Et ainsi de suite mais les cadences étaient infernales.
      Pour la rectification justifiée du billet, faut voir avec Jack ;)

      Supprimer