dimanche 1 novembre 2015

Battler Britton (suite)

Voici un supplément à la fiche Battler Britton du
 24 mars 2014 débutée par l’excellent Anacho.



Battler Britton - 216 - Bandit d'honneur

 Maquisard italien
                      
Un parmi les 23000 héros massacrés par les nazis





En 1943, compte tenu de l'avance alliée dans le sud de l'Italie, le roi Victor-Emmanuel III renverse (25 juillet 1943) Mussolini, le remplace par le maréchal Pietro Badoglio et l'Italie se range du côté des alliés (armistice du 8 septembre 1943). La Résistance prend de l'ampleur en Italie (surtout dans le centre-nord montagneux) après que Mussolini crée un État fantoche, la République sociale italienne, fabriqué de toutes pièces par les Allemands.

Les pertes allemandes contre les partisans italiens sont de 5 000 tués et 7 000  blessés (été 1944 seulement). 45 000 partisans sont tombés au combat et 23 000 torturés et massacrés.

Battler Britton - 265 - La vallée maudite



                      
                       Char japonais détruit par un antichar
         
Antichar anglais

Champ de bataille de Garrison Hill la clef de la défense britannique à Kohima.
L'invasion japonaise en Inde depuis la Birmanie (1944)
Les troupes japonaises traversent la Chindwin le 8 mars 1944. La XVIIe division indienne est encerclée à Tedim. Elle réussit toutefois à retourner vers Imphal. Au nord d’Imphal, la Le brigade de parachutistes indiens est défaite à Sangshak par un régiment de la XXXIe division japonaise. La IIe division d’infanterie britannique lance une contre-offensive et, le 15 mai, déloge les Japonais de la crête de Kohima. À ce stade les Japonais sont exténués.   


Battler Britton - 281 - Priorité absolue



Guetteur au mur de l'Atlantique
Char Sherman en caoutchouc
Opération Fortitude
Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'opération Fortitude (Courage en anglais) est le nom de code collectif pour des opérations de désinformation et de diversion menées par les Alliés dans le but de : 1° cacher aux Allemands que le lieu du débarquement serait la Normandie, en leur faisant croire qu'il serait effectué ailleurs (Norvège ou Pas de Calais), 2°une fois celui-ci lancé, de leur faire croire que ce n'est qu'un débarquement de diversion, afin de retarder l'arrivée de leurs renforts. L'un des éléments les plus invraisemblables de cette stratégie s'apparente à la création du premier groupe d'armée américain - le FUSAG - constitué de onze divisions fantômes. Cette armée est composée de chars et de batteries d'artillerie en caoutchouc, de fausses infrastructures, de plus de 200 faux navires, d'un faux terminal pétrolier ou encore de cinquante escadrilles de faux Spitfire et P-51 Mustang

9 commentaires:

  1. Encore une fois on se régale à lire ce billet ! heureusement que tu as précisé que c'était un char en caoutchouc, je savais qu'ils étaient forts ces ricains mais à ce point, du coup ça me rassure !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les fausses nouvelles des journaux anglais écrites par un département spécial des services secrets britanniques relatatant à mots couverts le déplacement des virtuelles troupes américaines par les plaintes des riverains anglais, lues par les espions allemands et envoyées à Berlin.
      A lire le roman "Fortitude" de Lary Collins, "L'Arme à l'œil"(Eye of the Needle) policier et d'espionnage de Ken Follett et enfin pour les science-fictionneux Blitz (2 tomes) de Connie Willis (que je recommande).

      Supprimer
    2. On pourrait se poser la question si Superman s’est déguisé en G.I.

      Supprimer
    3. Pas la peine, Captain America était là ainsi que Captain Midnight, Blue Bolt et Fighting Yank pour la guerre du Pacifique et une floppée de super-hèros pour distraire les GIs. J'oubliais Wonder Woman pour les (a)mateurs :)

      Supprimer
  2. Cher Lulujojo,
    Quel beau billet, je me régale entre mes tartines et le gâteau aux poires du dessert dominical à préparer.
    Je pense sincèrement que les billets de revues "guerrières" ne seront plus les mêmes grâce à toi. :4:

    RépondreSupprimer
  3. Doc, je retrouve deux facettes en toi : le passionné des histoires de guerre et le pâtissier qui fait de la tarte aux poires de grand matin. Bon appétit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu savais ce que je suis encore...
      Bon appétit à toi aussi

      Supprimer
  4. Les récits de guerre, un autre grand classique des PF.
    Merci Lulujojo pour ce petit cours d'histoire complémentaire.
    :14:

    RépondreSupprimer
  5. Bravo Lulujojo, non seulement pour les scannages chronophages mais pour ces petits cours (en rapport avec les PFs : j'ai hâte de voir) bien alléchants.
    Enfin, je trouve que le choix de l'hébergeur Media Empire est super : c'est rapide, sans aucune pub et on peut en choisir plusieurs à la suite (bien plus simple que les autres liens...). BRAVO

    RépondreSupprimer