lundi 30 novembre 2015

Rapaces (68 pages)




RAPACES est une revue de l'éditeur Impéria.
425 numéros de mars 1961 à juin 1986. Format 13 x 18 cm. 68 pages jusqu'au N° 254, puis 132 pages jusqu'à la fin. 75 recueils.
BD de guerre (aviation) utilisant principalement les récits issus de la revue anglaise de poche "Air Ace Picture Library". Les premières couvertures sont aussi d'origine britannique, mais elles ne sont pas forcément celles associées à l'histoire publiée dans la revue d'origine. Ainsi le Rapaces N°1 reprend l'illustration du numéro 9 d'Air Ace Picture Library tout en proposant l'histoire du numéro 1 ! C'est Rino Ferrari qui prendra la suite. 


Rino Ferrari

Autoportrait Rino Ferrari
 




Rino Ferrari Dessinateur, illustrateur, sculpteur, d'origine italienne. De 1948 à 1978 il va illustrer à la gouache un nombre incroyable de petits formats pour les éditions Imperia comme : Attack, Baracuda, Battler Britton, Buck Jones, Biches, Calder One, Caribou, Crack, Diaman, Garry, Hopalong Cassidy, Indians, Jim Canada, Jet Cobb, Jim Morgan, Kay Barton, Kalar, Kit Carson, Les 5 As, Marouf , Minouche, Navy, Ogan, Oliver, Panache, Pirouett', Prairie, Rapaces, Super Boy, Rapaces, Rol Baker, Sandor, Sergent Guam, Spider agent spécial, Tex Tone, War, X-13, Z33... Une des particularités des couvertures de Ferrari est l'action qui s'y dégage. Ses personnages sont toujours en mouvement, donnant une impression d'élan, de vitesse, comme un instantané d'un cliché pris dans le feu de l'action. Difficile d'estimer le nombre total des illustrations de ce travailleur infatigable, mais cela doit correspondre à plusieurs milliers, et toutes en couleurs.




Rapaces - 139 - Obsession


L’Avro Manchester aura une carrière opérationnelle relativement brève, de novembre 1940 à juin 1942, en grande partie en raison des problèmes de fiabilité et de manque de puissance des moteurs Rolls-Royce.
 Cependant, ce bombardier pouvait maintenir son altitude sur un seul moteur. Dans un cas, il franchit 600 milles entre Berlin et sa base en Angleterre malgré un moteur mis en panne par le tir ennemi et des dommages importants. En plus de 5.000 kg de bombes dans une soute occupant près de la moitié de la longueur du fuselage, son armement était constitué de 8 mitrailleuses de 7.7 mm, dont deux à l’avant, deux dans une tourelle dorsale et quatre dans une tourelle de queue.

Bombardement de Rostock
Bombardement de l'usine Heinkel avril 1942
Bombardement de l'usine Heinkel par l'USAF


Rostock dans la partie allemande de la mer Baltique, a été une cible privilégiée pour des attaques aériennes durant la guerre. Elle avait une industrie importante, y compris une usine de construction d’avion Heinkel. 

En avril 1942 eut lieu quatre attaques majeures, quatre nuits d'affilée, avec la participation de 161, 125, 128 et 106 bombardiers. L'objectif était le centre-ville et l'usine Heinkel dans la partie sud de la ville.
A Rostock vivent environ 130.000 personnes. Quand les sirènes hurlent, les habitants fuient, comme toujours dans cette guerre dans les caves de leurs maisons ou les quelques abri anti-aérien. Mais ce qui est arrivé dans la nuit du 24 Avril a pris une nouvelle dimension. Près de 150 bombardiers britanniques se dirigent vers Rostock. Dans un court laps de temps des milliers d’explosifs et surtout des bombes incendiaires pleuvent sur la ville et met le feu aux bâtiments. Le lendemain matin, il est clair les dégâts sont limités. La plupart des bombes ont raté le centre-ville.
Mais au cours des nuits suivantes ce sont des attaques répétées. Globalement, près de 500 avions font pleuvoir plus de 100.000 bombes. Le feu se propage de maison en maison. Plus de 200 personnes meurent, des milliers sont blessés. La vieille ville sur les rives du Warnow est comme un champ de ruines, les pertes matérielles sont incommensurables. En outre, environ 35.000 personnes se retrouvent sans abri, perdent souvent leurs biens. De bâtiments massifs tels que l'église Saint-Jacob et le tribunal régional supérieur, la porte de pierre historique et le théâtre de la ville néobaroque, ainsi que des cliniques et des écoles ne sont plus que des ruines. À la fin de la guerre en 1945, environ un quart des maisons sont détruites dans la ville hanséatique et plus de la moitié endommagées.

Rapaces - 161 - Le mouton

Vickers Wellington

2 Moteurs Bristol Pegasus XVIII
2 X 1000 Ch
380 Km/h
6 Mitrailleuses 7.7 mm  2040 Kg de bombes
12930 Kg en charge
6710 m de plafond pratique
4100 Km en distance franchissable
6 Equipiers

Le premier bombardement de la guerre par la RAF a été réalisé par des Wellington des 9th et 149th Squadron, avec aussi des Bristol Blenheims, le 4 septembre 1939 à Brunsbüttel en Allemagne. Les premiers avions à être descendus sur le front de l'Ouest, deux Wellington, le furent pendant cette mission. Il participa aussi au premier raid de nuit sur Berlin le 25 août 1940. Dans le premier raid de 1 000 bombardiers sur Cologne, le 30 mai 1942, 599 des 1 046 avions étaient des Wellington (dont 101 étaient pilotés par des équipages polonais). Les Wellington du Bomber Command ont réalisé 47 409 missions, ont largué 41 823 tonnes de bombes et 1 332 d'entre eux ont été perdus.


Rapaces - 200 - Poing de fer

                                                   Boeing B-17 Coastal Command – Chasseur de U-boot 

Modèle : Boeing B-17G Flying Fortress

Envergure : 31.80 m
Longueur : 22.80 m
Hauteur : 5.80 m
Motorisation : 4 moteurs Wright R-1820-97
Puissance totale : 4 x 1200 ch.
Armement : 13 mitrailleuses de 12.7 mm
charges offensive de 2724 kg
Poids en charge : 29700 kg
Vitesse max. : 462 km/h
Plafond pratique : 10670 m
Distance max. : 1760 Km
Equipage : 10

Le B-17 a une carrière atypique au sein de la RAF. Après des débuts ratés avec le Bomber Command qui lui fera connaître le baptême du feu, la RAF décide de ne plus considérer le B-17 comme un avion devant à tout prix faire partie de son inventaire. Cependant, les besoins d’avions de reconnaissance maritime et le manque d’avions disponibles oblige la RAF à revoir ses plans et le B-17 va finalement connaître une carrière bien remplie au sein du Coastal Command, même si le nombre d’appareils pris en compte va rester marginal tout au long de la guerre.

Canon antiaériens sur U-462 
U-81 avec deux double 13, 2 mm Breda-Fla-MG
Unterseeboot U-270

Le 6 janvier 1944 à 19 heures 11 minutes, au cours de sa quatrième patrouille, au nord nord-est des Açores, l'U-270 est attaqué par un bombardier Boeing B-17 Flying Fortress britannique FA705 (RAF Squadron 206/U). La forteresse volante fait deux séries de mitraillage sans larguer de bombes. Lors d'une troisième passe, il largue quatre grenades sous-marines, mais son moteur tribord intérieur est touché par la flak de l'U-Boot et l'avion s'écrase dans la mer, tuant les huit membres d'équipage. L'U-270 est touché par les détonations, endommageant tous les tubes lance-torpilles de proue, le sonar et les batteries, le contraignant à abandonner la patrouille.
Au cours de sa cinquième patrouille, le 13 juin 1944, dans le Golfe de Gascogne, au sud de Brest, l'U-270 subit une attaque aérienne et abat un bombardier Boeing B-17 Flying Fortress britannique (RAF Squadron 53/C) sans être endommagé, mais il revenait déjà vers sa base après avoir été gravement endommagé par un Vickers Wellington britannique (RAF Squadron 172/Y).
L'U-270 quitte pour sa sixième patrouille la base sous-marine de Lorient le 10 août 1944 sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Heinrich Schreiber. Après 4 jours en mer, l'U-270 est coulé le 13 août 1944 à 0 heure et 10 minutes dans le Golfe de Gascogne à l'ouest de La Rochelle à la position géographique de 47° 03′ N 5° 56′ O par des charges de profondeur lancées d'un bombardier Short S.25 Sunderland australien (RAAF Squadron 461/A). Les 71 membres d'équipage décèdent dans cette attaque, ce nombre exceptionnel de membres d'équipage étant dû à la présence de spécialistes et de personnel du chantier naval, alors à bord lors de cette attaque.

 
Rapaces - 002                            Rapaces - 016                            Rapaces - 023


Merci aux scanneurs des n°001-002-016-017-023. Ils se reconnaîtrons




22 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour l'excellent travail sur Rapaces. Magnífica compilación de una serie emblemática. En el blog Tebeos de Factura Hispana estamos muy interesados por los autores hispanos de esta colección. Je suis désolé de ne pas parler français. Salut

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très intéressé par les propositions de lecture des BD Victoria(nl) sur votre site, surtout que je parle le néerlandais. Malheureusement les liens sont périmés.

      Supprimer
    2. @ Lulujojo
      je pense que Granada XV comprendra (même si je parle mal l'espagnol ;)
      Estoy muy interesado en los cómics de Victoria ( Holanda) en su blog, porque yo hablo holandés. Lamentablemente no puedo descargar , los enlaces no están actualizados .

      Supprimer
    3. Doc tu m’épates...même l'espagnol n'a pas de secret pour toi.

      Supprimer
    4. C'est un martien ... lol :) - je viens de rajouter dans les blogs amis celui de Granada XV et merci LuluJojo pour ce superbe billet !

      Supprimer
    5. Bonjour, Je suis aussi intéressé à la B.D. Victoria. ¿Es posible Granada XV? . Je lis le français mais je vous écris avec difficulté. Es una serie bélica excelente, contiene bastante comics de autores españoles traducidos al holandés de colecciones españolas como Combate...Il ya des auteurs espagnols de la collection espagnole Combat traduite en néerlandais.
      Salutations et remerciements à tous.




      Supprimer
    6. Maintenant que j'y pense...je dois en avoir quelques uns. Je vais les rechercher
      @Angel
      Buenas tardes,
      Ahora que lo pienso ... Debo tener algunos. Voy a buscar los :14:

      Supprimer
    7. Tout grand merci à Granada XV pour ses liens Victoria (nl).

      Supprimer
  2. Toujours aussi bien, Lulujojo!
    Hier soir sur la télé française il y avait un documentaire sur Paul Tibbets, le pilote du super B29, qui bombarda Hiroshima. Ou j'ai appris qu'il avait dirigé auparavant le premier bombardement américain sur Rouen. Effrayant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je croyais qu'il n'avait opéré que dans le Pacifique...merci pour l'info...je ne vais pas mourir bête.

      Supprimer
  3. Pour tous /Para todos
    Victoria 001
    http://www.multiup.org/download/5ab1903aed50f60ec12ba8e3c6579cb2/Victoria_001-Soldaten_In_Burma__Dutch_.cbr
    Victoria 030
    http://www.multiup.org/download/8c222146bb0d56403bae27fa78c83fec/Victoria_030-De_Man_Van_Staal__Dutch_.cbr
    D'autres numéros bientôt / Otros números pronto :36:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Victoria 037
      http://www.multiup.org/download/2e74ccf903b21cf61cadb20ca5fc949a/Victoria_037-Paradijs_En_Hel__Dutch_.cbr

      Supprimer
    2. Je tombe sur le cul...où as tu trouvé des BD en néerlandais...merci. Je vais les retravailler et les proposer sur le site...avec ton consentement naturellement.

      Supprimer
    3. No problemo, hombre!
      D'autres n° suivent
      A une époque lointaine, on chargait la mule toutes les nuits, mon frère et moi.
      En ratissant large...
      Ce pack provient de Granada XV:
      http://www.multiup.org/download/1e9c8d76ab025172262c661255650713/Victoria_066-75.rar
      Bonne lecture / Buena lectura, Angel ;)

      Supprimer
  4. Bon soir a tous. À la demande de Doc Mars, Lulujojo et Ángel Ganivet je vais faire un post de Victoria, ils sont 8 packs de 2 gigas chaqun (aprox.) dans le blog Tebeos de Factura Hispana (no en Tebeos de Factura Hispana 2). Merci beaucoup pour rajouter dans les blogs amis mon blog, mais sont 2 blogs (http://tebeosycomics.blogspot.com.es/). Espero que se haya comprendido en mi deficiente francés. Haré 8 post de cada pack. Gracias por poner el blog en la lista de amigos, aunque son 2 blogs. No está la colección completa pero sí gran parte de ella. Mon mail is GranadaXV@gmail.com pour tout besoin ou de collaboration.
    Merci pour tout et salutations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muchas gracias Granada XV!
      Nos registraremos tu blog en la lista de amigos muy pronto.

      Supprimer
    2. @ Granada XV : Rajout de ton blog dans la liste :)

      Supprimer
  5. Merci, merci, merci pour les Victoria, Vous êtes très gentil. Gracias Doc Mars y gracias GranadaXV por los reposts de Victoria.
    Salut

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De nada , Ángel, tiene el placer de compartir.

      Supprimer
  6. Eh voilà!
    http://tebeosycomics.blogspot.com.es/2015/12/victoria-reposicion-001-096-en-holandes.html
    !Va por vosotros¡
    Salutations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muchas gracias Granada XV, usted es un gran señor!

      Supprimer