mercredi 16 décembre 2015

Commando (suite)


Suite de l’excellent article du 14 décembre 2015 présenté par Doc Mars.    

 

Commando est une revue de l'éditeur Arédit/Artima.
306 numéros. La revue débute en récit complet (format 17 x 23 cm pour 36 pages) pour les six premiers numéros (voir Commando 1re série). À partir du numéro 7 (avril 1960) jusqu'au numéro 25, elle passe au format super-digest (11,5 x 17,5 cm) avant de passer en 13 x 18 cm plus classique du numéro 26 jusqu'à la fin.




Véritable phénomène éditorial de la bande dessinée anglaise (fort méconnue dans nos contrées), Commando apparaît dans les kiosques britanniques en 1961 grâce à l’initiative des éditions DC Thompson. Paraissant trois fois par mois dans un format de poche en noir et blanc, il a récemment dépassé les 4500 numéros, à raison de 64 pages par exemplaire. C’est pour ainsi dire une institution dans le paysage éditorial de la bande dessinée populaire.
Commando (Anglais) - 217
Commando (Anglais) - 406


En France, les récits ont été traduits dans un autre périodique, également intitulé Commando, mais lancé deux ans plus tôt, en 1959, par les éditions Artima.
Commando (1 ère série) - 004

Les premiers numéros, au format comics, adaptent alors des comic books de guerre de DC Comics (avec du Joe Kubert dedans), avant d’accueillir la production d’outre-Manche lorsque le mensuel adopte le format poche.
Joe Kubert avec le fameux Sgt Rock
Commando (Super Digest) - 012


Véritable légende vivante du Comics, il est le créateur de Tor, de Mighty Mouse, et s'est fait plus particulièrement connaître en travaillant sur Hawkman, Firehair, Tarzan ou encore Sergent Rock. L'aura de Joe Kubert s'étend au-delà des lecteurs de comics, puisqu'il est également le fondateur de la Joe Kubert Art School, une école spécialisée dans la formation aux professions des arts graphiques et de la BD en particulier. 

Commando - 254
Commando - 238


Commando - 242


Commando, comme son nom l’indique, se spécialise dans les aventures de groupes de soldats agissant en territoire ennemi à l’occasion d’opérations éclair. Danger et adrénaline sont au menu. Sans tomber dans la caricature, les récits mettent en général de valeureux soldats anglais combattant sans répit et sans pitié des ricanantes et cruelles troupes allemandes ou japonaises. La caractérisation des héros est sommaire et celle de leurs adversaires quasi-inexistante. L’essentiel, c’est l’action, l’aventure, le dépaysement, le suspense. Le fait d’armes, et la gloire qui en découle.Les dessinateurs, œuvrant en noir et blanc, déploient des trésors de finesse et brossent le portrait de baroudeurs sentant la sueur et la poudre à la faveur d'un dessin solide, parfois rapide, toujours juste. Loin du brûlot bien évidemment, mais également loin du racisme ou de la propagande, Commando propose avec énergie et sincérité de divertir. Et de se souvenir. Des exploits des vétérans, mais également des trésors de la bande dessinée populaire.

Commando - 165
Commando - 227

 Merci aux scanneurs des n° 165 et 227, ils se reconnaîtront.







13 commentaires:

  1. Hi Lulu, :59:
    Toujours aussi excellent.
    Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi Lulu Skylwaker, j'essaie de faire de mon mieux afin de plaire à Dark Anacho, sinon Moi exilé sur la planète Exhumator…il est mon père.

      Supprimer
    2. "Petit Lulu, toi dans la fichede guerre faire de grandes et belles choses. Que la force avec toi soit" ;)
      Maître Doka Marsu

      Supprimer
    3. Houba, houba !
      J'ai enfin retrouvé mon père.
      - Padawan Pilami -
       :51:

      Supprimer
    4. cool ! trop mort de rire avec vos comm' :)

      Supprimer
  2. Merci pour un grand dossier. Commando était un collection de guerre anthologique.
    Salutations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Angel. Je te retourne le compliment, ton blog est au top.

      Supprimer
  3. hello
    j'ai le numéro 237
    intéressé ?
    jack

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. okidoki
      dès qu'il est scanné et mis en ligne sur multiupload je te transmets le lien
      jack

      Supprimer
    2. où puis-je te transmettre le lien multiupload pour commando 237 ?
      jack

      Supprimer
    3. Merci jack, j'ai bien reçu le lien.

      Supprimer
    4. de rien
      en espérant te faire plaisir
      je vérifie si j'en ai pas d'autres
      jack

      Supprimer