mardi 29 décembre 2015

Guerilla




Guérilla est une revue de bandes dessinées petit format parue chez l'éditeur Edi Europe, Snec et Sepp. 64 numéros du 07/1966 au 11/1976. Format de parution 13 x 18 cm. Principalement des histoires de guerre. 

Série annexe: Robert, Brigitte et Serge.









Robert, Brigitte et Serge sont les héros de cette série humoristique sur les relations entre jeunes. Brigitte est passionnée de shopping, les garçons de sport et leurs relations ne sont pas sans heurts. Mais l’amitié finie toujours par triomphe

















Guérilla - 013 - Les griffes de la peur



A la fin du premier trimestre 1943, les Allemands utilisèrent une nouvelle tactique dans leurs zones d’intervention. Ils commencèrent à envoyer des quadrimoteurs Fw-200 Condor et des Ju-88 participer à l’attaque des convois.
Focke-Wulf Fw 200 Condor
Envergure : 32.86 m
Longueur : 23.46 m
Hauteur : 6.30 m
Motorisation : 4 moteurs à piston BMW Bramo-Fafnir 323R2
Puissance totale : 4 x 1200 ch.
Armement : 1 canon 15 mm en tourelle avant dorsale
1 mitrailleuse 7,92 mm arrière dorsale
1 canon 20 mm ventral avant
1 mitrailleuse 7,92 mm de chaque côté
jusqu'à 1500 Kg de bombes
Poids en charge : 22700 kg
Vitesse max. : 330 km/h
Plafond pratique : 5800 m
Distance max. : 3550 Km
Equipage : 5

Il était alors inévitable que les PBY Cataline et les appareils allemands allaient devoir s’affronter, un premier Ju-88 fut abattu par un tir depuis la tourelle arrière d’un Catalina.

PBY Cataline

2 Moteurs Pratt Whitney R-1830
2 X 1200 Ch
314 Km/h
2 Mitrailleuses 12.7 mm et 3 de 7.62 mm 1800 Kg de bombes ou charges de profondeurs
16066 Kg en charge
4000 m de plafond pratique
4030 Km en distance franchissable
8 Equipiers





Puis vinrent les rencontres avec le Condor, baptisé "Fléau de l’Atlantique" par Winston Churchill. Précédemment le Condor avait été seulement utilisé comme éclaireur pour localiser les convois et alerter les sous-marins.
Attaque combinée U-Boot/ FW-200
En mai deux violentes attaques furent menées par les Focke Wulf contre de petits convois britanniques, et un mois plus tard trois d’entre eux attaquèrent un convoi au Cap Espechel. Le 11 juillet 1943, des PBY arrivèrent un peu tardivement sur une zone où un convoi venait de subir une attaque, au cours de laquelle les Fw-200 avaient déjà coulé deux navires marchands. 
Attaque d'un convoi par des Focke-Wulf Fw 200 Condor

Le jour suivant deux PBY furent envoyés pour couvrir le cargo Port Fairey et une corvette d’escorte qui s’efforçaient de secourir les survivants de l’attaque de la veille.
Sauvetage de naufragés d'un torpillage
L’un des appareils volait à basse altitude pour prévenir une attaque de sous-marins, et l’autre volait à haute altitude pour surveiller les Condor.

Le second PBY n’eut pas longtemps à attendre, un Condor apparut se dirigeant droit sur les bateaux. Le Fw-200 était presque deux fois plus rapide que le Catalina et possédait quatre mitrailleuses et un canon, mais bravement le pilote fit prendre de l’altitude à son PBY et vint se placer entre l’avion ennemi et le petit convoi. Les deux appareils se rapprochèrent et tirèrent en même temps, à la dernière minute le Condor vira pour ne pas se faire éperonner, il continua à monter pour se préparer à effectuer une passe sur les bateaux, et le PBY suivit le mouvement, on imagine un Catalina chassant le Fock Wulf … qui disparut alors dans nuages pendant qu’il lâchait des bombes sur le convoi. Le cargo Port Fairey fut touché à la poupe, mais continua sa route. 

Un autre Condor apparut alors pour attaquer le convoi, appliquant la même tactique qu’avec le précédent, le PBY monta alors jusqu’à 13000 pieds pour rejoindre le Nazi qui se préparait à attaquer. Une fois arrivés à portée les deux appareils tirèrent en même temps, les tirs du Fw-200 transpercèrent le PBY et le navigateur s’en tira de justesse.
Consolidated PBY Catalina Gun Position
Le mitrailleur avant du Catalina réussit de bons coups au but en maniant ses mitrailleuses de haut en bas comme un levier de pompe. Le Condor laissa alors échapper une traînée de fumée et prit le cap du retour. L'équipage du Catalina reçut la Distinguished Flying Cross pour ce fait d'arme.

Guérilla - 015 - La force de l'espoir

Guérilla - 015

La bataille de Malaisie se déroula en Malaisie britannique et fut l'une des premières opérations du théâtre asiatique de la Seconde Guerre mondiale. Les Japonais prirent rapidement l'avantage face à des forces alliées insuffisamment préparées et équipées, et s'emparèrent des possessions malaises de l'Empire britannique.

Tomoyuki Yamashita
Le 8 décembre 1941, la 25e armée japonaise commandée par le lieutenant-général Tomoyuki Yamashita débarqua dans la péninsule malaise, une heure seulement avant l'attaque surprise sur Pearl Harbor (la différence de date est causée par le décalage horaire). La première unité qui arriva en Malaisie durant la nuit avait pour but de faire diversion près de Kota Bharu sur la côte est. Le débarquement à proprement parler eut lieu plus tard, à Singora et Pattani au sud-est de la Thaïlande. Les troupes japonaises bénéficiaient d'un appui aérien rapproché nettement supérieur à celui des Britanniques et disposaient de troupes plus aguerries, dont certaines venaient de combattre dans la seconde guerre sino-japonaise.
Le 8 décembre, une force britannique, la colonne "Krohcol", comptant plusieurs régiments indiens, passa la frontière thaïlandaise afin de couper la route aux Japonais, mais se heurta les jours suivants à la résistance de la Police Royale thaïlandaise, notamment dans la ville de Betong. L'opération de contournement fut un échec stratégique pour les troupes alliées qui, attaquées également par l'armée japonaise, durent se retirer de Thaïlande le 11.
Le 9 décembre, l'aérodrome d'Alor Star, clé de voûte de la défense aérienne de la péninsule est évacué par la RAF, sans avoir été totalement mis hors d'usage.
 Le 10 décembre, l'attaque de l'aviation japonaise aboutit à couler le HMS Prince of Wales et le HMS Repulse, laissant la côte est de la Malaisie dégarnie face à de nouveaux débarquements des troupes impériales.
Attaque du HMS Prince of Walles  par l'aviation nippone
 HMS Prince of Wales


HMS Repulse
                     

À cette date, les Japonais avaient réussi à 
détruire la majorité des avions alliés, se garantissant la maîtrise quasi-totale des airs. Les aérodromes avaient été installés par la RAF dans des endroits indéfendables, sans consultation de l'Armée.
Mal équipés et mal préparés, les éléments locaux de la Royal Air Force et de la Royal Australian   Air Force n'étaient pas de taille face à l'aviation japonaise. Les pilotes britanniques et australiens étaient mal coordonnés entre eux, et ne purent définir d'action commune efficace. L'escadron No. 488 de la Royal New Zealand Air Force et l'Aviation militaire de l'armée royale des Indes néerlandaises prêtèrent également main-forte aux troupes britanniques, les Néerlandais se repliant à la fin de la bataille vers Java.
Des Pz.Kpfw.I Ausf.A avec équipage japonais....
Des soldats australiens examinent des tanks japonais débarqués à Milne Bay, en 1942
Le 11 décembre, l'armée japonaise battit les troupes indiennes du Royaume-Uni à Jitra. Mieux armées, face à des troupes alliées qui ne disposaient pas de tanks, les troupes japonaises pratiquaient aussi bien l'avance de blindés que l'utilisation de troupes rapides et légères, capables de se déplacer rapidement dans la jungle. De nombreux soldats indiens n'avaient alors jamais vu de tanks.
Les troupes indiennes parvinrent à retarder les Japonais à Perak, mais, le 8 janvier, furent défaites à Slim River. Les Japonais avancèrent rapidement et le 11 janvier, occupèrent Kuala Lumpur sans coup férir. Le 14 janvier, les troupes britanniques et australiennes firent leur jonction dans le détroit de Johor, où elles organisèrent une résistance acharnée  protégeant ainsi la retraite du reste de leurs forces armées . Le 27 janvier 1942, Percival ordonna une retraite générale de Johor en direction de l'île de Singapour, où les Alliés furent à nouveau battus par les Japonais.
Churchill considéra la défaite des troupes britanniques en Malaisie britannique comme « le pire désastre et la capitulation la plus importante de l'histoire britannique ».

Guérilla - 028 - Le chasseur solitaire
Guérilla - 028

Les "S" BOOTE allemands, ainsi nommé pour "schnellboote", c'est à dire bateaux rapides, furent aussi nommés par les Anglais "E" boat pour ennemy boat.

Camouflage du Schnellboote S-26
Déplacement: 78 tonnes.
Longueur: 34,94m, largeur: 5,10m, vitesse: 39,5 noeuds. 
Moteurs: 3 diesel Daimler-Benz pour 6 000 cv . 
Armement:
- 2 tubes lance-torpilles de 533 mm avec 2 torpilles dans les tubes et 2 torpilles de réserve sur le pont.
- deux canons simples de 20 mm (pour tir contre cibles marines ou contre cibles aériennes) 
il y a eu sur certaines vedettes : 
        - soit 1 canon de 40 mm et 3 canons de 20 mm. 
       - soit 1 canon de 37 mm et 4 canons de 20 mm.

Avec la conquête de la Hollande, la Belgique et la France à l'été 1940, les Allemands avait été donné une occasion en or pour déplacer leurs bases navales près du front.
Des bases de Navire d'attaque rapide (Schnellboot) ont été créés dans les ports de Cherbourg, Boulogne, Ostende, IJmuiden, Le Havre, Dünkirchen, Den Helder, L'Aber Wrac'h, Lézardrieux et Rotterdam. 
Déjà à l'été 1941, les premiers bunkers étaient prêts à Ostende et Boulogne et peu de temps après dans IJmuiden, Cherbourgh, Le Havre et Rotterdam.
"Schnellboot bunker" de Bologne

Le bunker à Boulogne a été conçu avec un espace pour 12 bateaux et derrière le bunker a été construit un bunker pour le stockage des torpilles. Le bunker Torpedo avait des rampes d'accès des deux côtés de la voie ferrée et une petite piste reliait les deux bunkers.
L'épaisseur de toit est de 200 cm. qui, au début de la guerre était suffisant pour protéger les bateaux contre des bombes britanniques, mais que la guerre progressait, les bombes sont devenues plus grandes et plus efficaces.
 Royal Air Force Avro Lancaster et "12,000 pound Tallboy"
Le 8 Juin 1944, la Royal Air Force a lancé pour la première fois leur nouvelle «Bomb Tallboy"» et une semaine plus tard, le bunker à Boulogne est attaqué par la même bombe. Près de 300 bombardier ont participé à l'attaque et dix grosses bombes ont été larguées.
Après l'attaque, le port était inutile et les Allemands déplacèrent rapidement les bateaux qui étaient encore sains et saufs à la base de IJmuiden.


Schnellboot 93 détruit dans un  Schnellbootbunker

Au cours de la Seconde Guerre mondiale les S-Boote ont coulé 101 navires marchands totalisant 214,728 tonnes. En outre, ils ont coulé 12 destroyers, 11 dragueurs de mines, huit navires de débarquement, six vedettes de combat, un torpilleur, un mouilleur de mines, un sous-marin et un certain nombre de petits navires marchands. Ils ont également endommagé deux croiseurs, cinq destroyers, trois navires de débarquement, un navire de réparation, un remorqueur et de nombreux navires marchands. Les mines marines posées par les "S-Boote" ont été responsables de la perte de 37 navires marchands totalisant 148 535 tonnes, un destroyer, deux dragueurs de mines et de quatre navires de débarquement.

9 commentaires:

  1. Superbe fiche comme d'habitude, cher Lulujojo!!
    J'y ai appris des anecdotes que j'ignorais ;)
    Une bien belle façon de terminer l'année Exhumator
    :52:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Excellent comme d'hab, toujours aussi passionnant de te lire mon cher lulujojo :) !

      Supprimer
    3. Merci Doc. En me documentant pour faire mes fiches, je constate que souvent les dessinateurs et scénaristes construisent une bande dessinée autour d’un fait réel : la preuve, l’histoire de la rencontre d’un Catalina et d’un Focke-Wulf Condor. Je trouve ça assez chouette de pouvoir relier la BD et l’histoire.

      Supprimer
  2. C'est très documenté. Bravo. Sinon, la BD en back-up, c'est Archie et VO. Un personnage très populaire aux States.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour

    la serie Robert Brigitte et Serge est en fait "Archie" de Archie comics la traduction avait fait méchamment fort en traduisant Archie Betty Veronica et toutes la bande avec des prénoms si euh frenchy disons. d'ailleurs un petit format est sorti avce les mêmes traduction a la même epoque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Michael et merci pour tes précisions :) !

      Supprimer
  4. Toujours très bien documenté. Un grand merci mon cher Lulu.
     :70:

    RépondreSupprimer
  5. QUANTUM BINARY SIGNALS

    Professional trading signals sent to your mobile phone daily.

    Start following our signals right now & gain up to 270% per day.

    RépondreSupprimer