vendredi 30 janvier 2015

Flash




Dans la Famille : Périodiques, Petits Formats,
Editeur principal : ARTIMA .
Nombre de 'pièces' connues : 69 (série terminée)
Albums/Fascicules Originaux : 54
Intégrales ou recueils : 15



Plage temporelle couverte (partie connue) :
Plus ancien au n° 1 daté 04/1959
Plus récent au n° 54 daté 10/1963

Autres informations :
Album Poche, 130x180 - Couverture Brochée - Dos Cahier - 64 pages - Noir et Blanc



Flash première série est une bande dessinée petit format paru aux éditions Artima.
Très bon pocket avec de superbe graphisme qui démarra avec des rc policiers et qui par la suite présenta la première aventure vue en France de Flash le super héros. Il présenta également les premières aventures de Emeric par R. Mellies.



Les héros principaux de ces séries sont Allo Z9, Simba mais on y trouve aussi des super-héros comme Flash et des enquêtes de Loïs Lane.



La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " SAPHIR " une bd pour la gente féminine.

Quelques infos dispo ici :
http://www.bd-pf.fr/index.php?cPath=1589_1696_1697


mardi 27 janvier 2015

Dodu

Une des créations humoristique de BD la plus importante des éditions italiennes dirigées par Renato Bianconi dans ces années 50 : Geppo.

Ca ne vous dit rien mais je je vous dis Dodu ça vous parle ?
Rappelez-vous, Dodu, le bon petit diable naïf et timide !

Un sujet de Satan atypique car ce diablotin, comme ses congènères est condamné à exercer une mauvaise action par jour.

Le problème c'est que Dodu est intrinsèquement bon envers le genre humain, incapable de la moindre mauvaise action mais sa maladresse et sa compassion font provoquer quiproquos et zizanie au royaume des enfers.




De bons gags dans cette parodie enfantine de l’enfer de Dante. Geppo-Dodu, essayant de contenter Satan mais sans blesser ou faire le mal, situations drôle qui vont bien sur faire rire le jeune lecteur.

A noter des personnages secondaires hauts en couleurs comme sa majesté Satan (Satana), qui enrage devant tant de bonté, le chat pique-assiette et cruel de Satan, Caligula (Caligola), Bélzébuth, le bras droit de Satan, le serpent tentateur Sauveur (Salvatore) et plus tard le fantôme Eugène qui, succès oblige aura ses propres aventures...
Notre « héros » a quand même un ami en la personne du jeune « humain » René qui l’accompagne parfois dans ses (més)aventures.


Geppo a été créé en août 1955 dans le mensuel "Volpetto" par G.B. Carpi sur une idée de l’éditeur qui l’avait d’abord proposée au papa de Pépito, Luciano Bottaro. Première apparution dans l'épisode "Vita nuova... all'inferno!" (trad. "Une nouvelle vie... en enfer !"), mais une version plus ancienne de Dodu est parue en décembre 1954, dans le livre de bande dessinées Trottolino e la "Enne" Dimensione (trad. Trottolino et la "Nième" dimension'), avec l'histoire "Geppo il buon diavolo" (trad. "Dodu le bon diable").







Il apparait chez nous sous son nom italien dans Bimbo et Tartine, au cours des années 50-60 puis dans sa propre revue, Geppo, le "grand format" Bimbo Spécial puis Bimbo-Geppo (1961-68) et il sera rebaptisé Dodu en 1970 dans Dodu Poche, Félix le Chat (poche), Dodu Géant, etc.




Geppo est dessiné la plupart du temps par le prolifique Pierluigi Sangalli mais aussi Guilio Chierchini, Alberico Motta, Luciano Gatto (de 1956 à 1960), Agnese Fedeli et Sandro Dossi, tandis qu’Attilio Mazzanti signe quelques textes.





Sources :

Aujourd'hui je vous propose le N°10
datant de décembre 1971



DODU
(re-up du 11/06/16)

+
bonus


087
(provenance LPEBK)

++
DOUBLE BONUS :



Scan by Doc Mars

samedi 24 janvier 2015

Film horreur



Cette éphémère collection, à périodicité mensuelle, des éditions Skandia nous rappelait les beaux jours de Star Ciné Cosmos.

Son numéro 1 était un roman-photo et non un ciné-roman, ce catalogue débute donc par son deuxième mois de parution. Les numéros ne sont pas datés ; tous les fascicules portent la mention : 
Dépôt légal - 2ème trimestre 1976. Source : bmania


Comme vous pouvez le constater très peu d'info donc sur ce magazine assez tourné vers le vampirisme comme vous pourrez le constater en lisant la liste des numéros parus (sauf pour le premier numéro car roman-photo). . 






02 - Le masque de cire  House of Wax / L'homme au masque de cire (1953) (André de Toth)

03 – La messe noire  Curse of the crimson altar / La maison ensorcelée (1970) (Vernon Sewel)

04 – La vengeance de Lady Morgan  La vendetta di Lady Morgan (1965) (Massimo Pupillo)

05 – Le cercueil du vampire  El ataud del vampiro (1960)
(Fernando Mendez)

06 – Le massacre des vampires  La strage dei vampiri / Le massacre des vampires (1961) (Roberto Mauri)

07 – Opération peur  Operazione paura (1966)
(Mario Bava)

08 – Dracula le vampire  Horror of Dracula / Le cauchemar de Dracula (1958) (Terence Fisher)

09 – La vengeance du vampire El mundo de los vampiros (1960) (Alfonso Corona Blake)

10 – Le puits et le pendule The pit and the pendulum / La chambre des tortures (1961) (Roger Corman)



Voir aussi icihttp://www.catawiki









Pour aujourd'hui vous vous je vous propose le N° 5, Le cercueil du vampire, scan partiel en jpeg de la version Pdf déja proposée chez Muaddib. L'histoire je pense est complète mais pages manquantes ....
Si vous avez mieux les amis .....



L'histoire  : Le cercueil du comte Lavud est dérobé pour satisfaire la curiosité scientifique d'un médecin qui ressuscite sans le vouloir le vampire. A nouveau, le mort vivant poursuit Marta, qui fut autrefois sa proie et qui travaille aujourd'hui comme danseuse de cabaret. Le docteur Enrique doit lutter contre lui...

Le lien :

Film_Horreur.7z




mercredi 21 janvier 2015

Ivanhoé


    Dans la Famille : Périodiques, Petits Formats,
    Editeur principal : AVENT&VOY .
    Dans la collection : Mon Journal

    Nombre de 'pièces' connues : 283 (série terminée)
    Albums/Fascicules Originaux : 222
    Intégrales ou recueils : 61

    

    Plage temporelle couverte (partie connue) :
    Plus ancien au n° 1 daté 03/1960
    Plus récent au n° 222 daté 08/1988

    Autres informations :
    Album Poche, 130x180 - Couverture Brochée - Dos Cahier - 128 pages - Noir et Blanc

    

    Malgré une notoriété très moyenne, Ivanhoé fut même relancé en janvier 2000 pour 10 numéros abritant également Marco Polo et Nic reporter. Il s'agissait de rééditions des premiers épisodes.
    Si l'omniprésent Enzo Chiomenti signa bon nombre de couvertures, il fut secondé par de nombreux autres dessinateurs dont Guido Zamperoni et quelques autres non identifiés et même parfois par des montages photos à l'instar de ce qui se passait sur Lancelot.
    Séries : Ivanohé (Scarpelli), Perceval, Nic Reporter etc...
    Réédition des premiers épisodes d'Ivanhoé à partir du N°213.

    

    Contient des rc d'aventures historiques, de western, humoristiques.

    

    Quelques précisions sur le personnage :
    L'histoire commence en 1194. Wilfrid d'Ivanhoé rentre secrètement dans son pays et prend part à un tournoi à Ashby sous le nom de Chevalier Déshérité (Desdichado en espagnol), où il affronte Brian de Bois-Guilbert, normand et chevalier du Temple.

    Pendant l'absence de son frère aîné, le prince Jean tente de s'emparer du trône. Pour cela, il tente de constituer un parti : le tournoi doit favoriser ses projets. Toutefois, ses chevaliers sont battus, lors des deux journées de combat, par Ivanhoé et Richard, l'un et l'autre masqués.

    

    Opposé à Bois-Guilbert et ses alliés normands, Reginald Front-de-Bœuf (auquel le prince Jean a donné le fief d'Ivanhoé), Maurice de Bracy et Philippe de Malvoisin, Ivanhoé doit se battre pour sauver Rébecca, fière beauté juive aux talents médicinaux et fille du marchand Isaac d'York, récupérer le fief d'Ivanhoé et permettre à Richard de retrouver son trône.

    

    Adaptations :

    Cette trame romanesque fut de très nombreuses fois portée à l'écran dès 1913. La plus célèbre est un film de 1952 avec Robert taylor et Elizabeth Taylor. Elle fit également l'objet d'une série télévisée britannique avec " Sir " Roger Moore, parmi les premières diffusées en France.

    

    La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " FLASH " une bd d'aventures ( ne pas confondre avec le super héros )

    Quelques infos dispo ici :
    http://www.bedetheque.com/serie-17946-BD-Ivanhoe-1e-Serie-Aventures-et-Voyages.html
    http://www.bd-pf.fr/index.php?cPath=2130_2206


    samedi 17 janvier 2015

    Navaja

    
      Dans la Famille : Périodiques, Petits Formats,
      Editeur principal : Rhodos Presse et Elisa Presse.
      Nombre de 'pièces' connues : 6 (série terminée)
      Albums/Fascicules Originaux : 6

      

      Plage temporelle couverte (partie connue) :
      Plus ancien au n° 1 daté 05/1974
      Plus récent au n° 6 daté 01/1975

      Autres informations :
      Album Poche, 130x180 - Couverture Brochée - Dos Cahier - 128 pages - Noir et Blanc

      

      Bon pocket avec différentes histoires, et l'on peut également trouver dans certains n° des rc avec Dennis Coob par Magnus.

      

      La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " IVANHOE " chevalier sans peur ni reproche.

      Quelques infos dispo ici :
      http://www.bd-pf.fr/index.php?cPath=2969_2981_2982

      mercredi 14 janvier 2015

      Gazoline et la planète rouge

      Gazoline et la planète rouge


      L'histoire :
      Le futur lointain. Mars a une atmosphère respirable et des dunes jonchées d’épaves où poussent quelques plantes mutantes. Gazoline y vaque à ses occupations habituelles quand Zonald et ses deux acolytes essayent encore une fois de la choper. L’exercice de groupe s’arrête soudain quand un navire inconnu fend le ciel et s’écrase à quelques bornes. Sur le lieu du crash, la zone locale découvre que l’équipage de l’épave se compose de milliers de petites créatures aussi invincibles qu’affamées : Mars est envahie !





      À l’époque où les premières aventures de Gazoline paraissent dans Kosmik Komiks en 1983, l’intérêt de Jano pour la science-fiction n’est pas nouveau : outre l’album Le Zonard des étoiles de la série Les Aventures de Kebra, opus rassemblant une suite d’épisodes au départ publiés dans Métal hurlant à partir de 1981, les connaisseurs se rappellent peut-être un court one shot paru l’année précédente dans le même magazine, intitulé Mort de Rire et narrant une enquête de Jo Jaguar, Détective moderne. C’est donc un auteur « rodé » au genre qui se lance dans cette nouvelle série, et un artiste en pleine possession de son talent qui s’attaque à cet album six ans à peine plus tard. La suite c'est ici : Le dino bleu



      Récompense : Alph-Art du meilleur album au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême en 1990.

      dimanche 11 janvier 2015

      Genius

      
        Dans la Famille : Périodiques, Petits Formats,
        Editeur principal : POCHE .
        Nombre de 'pièces' connues : 6 (série terminée)
        Albums/Fascicules Originaux : 6

        

        Plage temporelle couverte (partie connue) :
        Plus ancien au n° 1 daté 03/1968
        Plus récent au n° 6 daté 08/1968

        Autres informations :
        Album Taille 110x170 - Couverture Brochée - Dos Carré - 128 pages - Noir et Blanc

        

        Scénariste-Dessinateur   : Manara Maurilio - Né le 12/09/45 à Luson (Bolzano - Italie)
        En 1976, alors qu'il gagne sa vie comme assistant de sculpteur, Manara découvre la bande dessinée chez l'artiste espagnol Berrocal, à travers Barbarella (de Jean Claude Forest) et Jodelle (de Guy Peellaert).



        A partir de 1969, il dessine 22 épisodes de Genius pour le compte des éditions Furio Vanio.De 1971 à 1973, il s'associe avec le scénariste Francesco Rubino et conçoit 48 aventures de Jolanda, une femme pirate parue aux éditions Erregi.Sa première oeuvre ambitieuse, Lo Scimmiotto (le Singe) paraît en 1976, une oeuvre personnelle aussitôt remarquée par les éditions Casterman.

        

        Fumetti neri :

        Le Fumetti Neri (littéralement Fumée noire) est un genre de fumetti né en Italie avec le personnage Diabolik créé par les Giussani. Il s'agit de bandes dessinées dont le héros n'est justement pas un héros, mais un malfaiteur. Diabolik lui-même est inspiré très librement de Fantomas. Les autres héros de fumetti neri sont souvent inspirés de Diabolik et ils présentent souvent un K dans leur nom.
        On a ainsi :

        • Kriminal de Magnus et Bunker avec un clone de Diabolik en plus violent.
        • Satanik des mêmes auteurs qui est une version féminine de Diabolik.
        • Génius etc.
        En France, les fumetti neri (ou BD noires) sont quasiment toutes parues en Petit format, le plus souvent dans des versions très censurées.



        Quelques précisions sur le personnage :
        Génius, considéré comme le prince du crime, est un homme qui réalise ses méfaits sous un déguisement et est accompagné d'une femme du nom de Alice. Il est passé maître dans l'art du déguisement et déjoue tous les pièges tendus par la police.

        La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " NAVAJA " une bd policière.

        Quelques infos dispo ici :
        http://www.bd-pf.fr/index.php?cPath=1836_1882



        vendredi 9 janvier 2015

        Le Saint

        
          Dans la Famille : Périodiques, Grands Formats,
          Editeur principal : POCHE .
          Nombre de 'pièces' connues : 16 (série terminée)
          Albums/Fascicules Originaux : 13
          Intégrales ou recueils : 3

          Plage temporelle couverte (partie connue) :
          Plus ancien au n° 1 daté 09/1970
          Plus récent au n° 13 daté 04/1972

          Autres informations :
          Scénario: Leslie Charteris / - Album Taille 160x240 - Couverture Brochée - Dos Cahier - 64 pages - Noir et Blanc

          

          Quelques précisions sur le personnage :
          Simon Templar, dit le Saint (The Saint) est un personnage de roman policier créé par Leslie Charteris en 1928, repris ensuite par d'autres auteurs et adapté au cinéma, à la radio et à la télévision. Ses initiales « S.T. », abréviation courante du mot « saint », lui valent son surnom.

          

          Le Saint est à la fois un justicier, un voleur et un détective : il ne s'attaque qu'à des criminels, ce qui lui vaut parfois d'être qualifié de « Robin des Bois des temps modernes », et n'hésite pas à violer la loi dès qu'il l'estime nécessaire (cela va de l'introduction par effraction à l'assassinat), d'où les relations ambigües qu'il entretient avec la police (notamment l'inspecteur de Scotland Yard Claude-Eustace Teal) qui est, selon les circonstances, son allié ou son ennemi.

          

          Son surnom lui vient de ses initiales « S.T. » ; en outre, le Saint a l'habitude d'avertir ses ennemis ou de signer ses forfaits d'une « carte de visite » représentant un bonhomme linéaire couronné d'une auréole, la « marque du Saint » ; ce dessin, emblématique du personnage, apparaît ainsi en couverture des romans et sert de logo à la série télévisée.
          Parmi les alliés récurrents du Saint qui l'aident à lutter contre le crime figure sa compagne Patricia Holm.

          

          La maison d'édition Fayard a publié jusqu'aux années soixante près de 78 titres du Saint pour le public français, dont seulement 37 étaient des traductions des romans écrits de la main de Leslie Charteris, les autres étant directement créés en français.

          

          La série télévisée :

          Le Saint (The Saint) est une série télévisée britannique en 118 épisodes de 50 minutes, dont 71 en noir et blanc, produite par ITC Entertainment et diffusée entre le 4 octobre 1962 et le 9 février 1969 sur le  ITV.
          En France, la série a été diffusée à partir du 6 mai 1964 sur la deuxième chaine de l'ORTF
          Le rôle était interprété par " Sir " Roger Moore.

          

          La série, appartenant résolument au genre mystérieux à ses débuts, a peu à peu évolué vers des intrigues d' agent secret ou fantastiques. La transition noir et blanc-couleurs, réalisée à la moitié de la diffusion, a fait l'objet d'une forte publicité. Dans les premiers épisodes, Roger Moore brise le quatrième mur en faisant s'adresser Simon Templar directement aux téléspectateurs au début de chaque épisode. Avec le passage à la couleur, cela a été remplacé par une simple narration en voix hors-champ.
          Le célèbre générique musical a été composé par Edwin Astley.

          

          En 1978, la série a donné lieu à une suite intitulée Le Retour du Saint (Return of the Saint), avec Ian Ogilvy dans le rôle de Simon Templar, qui n'eut pas le succès escompté, les téléspectateurs n'acceptant pas Ian Ogilvy dans le rôle du Saint.

          

          Simon Dutton tiendra également le rôle-titre le temps de six téléfilms tournés en 1989. " Sir " RogerMoore n'a plus jamais interprété ce rôle après 1969, trop occupé à être Brett Sinclair puis James Bond.

          

          On peut cependant l'entendre parler dans un autoradio dans le film Le Saint, avec Val Kilmer.

          
          

          Adam Rayner incarnera en 2013 le personnage de Simon Templar aux côtés d'une Patricia Holm interprétée par Eliza Dushku. Roger Moore et Ian Ogilvy feront une apparition dans l'épisode pilote.

          La prochaine bd que je mettrai à dispo sera " GENIUS " un personnage masqué implacable avec ses ennemis.

          Quelques infos dispo ici :
          http://www.bd-pf.fr/index.php?cPath=3780_3792_3794
          http://www.comicbd.fr/Se-Saint.html#S-18