mercredi 6 janvier 2016

Défi


Défi est une revue de bandes dessinées en petit format parue chez l'éditeur Edi-Europ ( 1 à 29 ), à la SNEC ( 30 à 42 ) et à la SEPP ( 43 à 64 ). 64 numéros de février 1967 à décembre 1976 au format de parution 13 * 18 cm. En majorité des récits de guerre.


Je vous propose les n°8 et 12


Défi - 008 - Les rangers attaquent



Le 2ème bataillon a été formé le 1er Avril 1943 au camp Forrest, Tennessee avec le 5e bataillon de Rangers US. Les deux bataillon ont été officiellement activés en Septembre 1943 et embarqués pour la Grande-Bretagne où ils se sont préparés pour l'opération Overlord.

Défi - 008
                       
Escalade de la falaise par les Rangers à l'aide de cordes et d'échelles.
2ème bataillon de Rangers en approche de la pointe du Hoc
Le 6 Juin 1944, les compagnies Dog, Easy et Fox, commandées par le Colonel James Rudder débarquent à la pointe du Hoc. A mi-distance entre Omaha Beach et Utah Beach, la Pointe du Hoc domine la mer de sa falaise verticale. Elle est couronnée par une batterie (partiellement sous abri bétonné mais encore en construction en juin 1944) installée par les Allemands : à six kilomètres à l'ouest d'Omaha, six obusiers de 155 mm de fabrication française (155 mm G.P.F. mle 1917) et datant de la Première Guerre mondiale sont installés sur un plateau qui se termine lui-même abruptement en falaises rocheuses de 25 à 30 mètres de haut.
Prise de la position allemande
Pendant l'attaque, 225 hommes ont escaladé les falaises. De terribles heures commencèrent alors pour les hommes de Rudder. Encerclés sur la Pointe du Hoc, privés de renforts et soumis à de fortes contre-attaques allemandes venant de toutes parts, ils ne furent délivrés que le 8 juin, vers midi, par des troupes progressant depuis Omaha.
Le matin du 8 juin ils seront relevés par les soldats du
5 ème Bataillon Rangers et des soldats de 116ème Reg Inf.
Sur les 225 Rangers engagés dans cette folle aventure, seuls 90 étaient encore en état de se battre. Près de 80 de leurs camarades avaient laissé leur vie sur ce petit coin de terre normande.
 Les compagnies Able, Baker et Charlie débarquées avec le 5e bataillon de Rangers US, combattent aux cotés de la 1re et de la 29e Division d'infanterie sur Omaha Beach. Elles subirent de lourdes pertes, mais purent encore accomplir leurs objectifs du jour J. Après la pointe du Hoc et Omaha beach, ils ont gardé des prisonniers allemands à Valognes, et les escortèrent vers Utah Beach.
Après la percée d'Avranches, ils prirent la route de la Bretagne vers la mi-Août, ils y combattront jusqu'au 18 Septembre et participeront à la libération de BREST.
Après la Bretagne, les Rangers prirent  part à la dure et longue bataille de la forêt de Hürtgen en Allemagne, près de la frontière Belge, du 19 septembre au 3 Novembre 1944. Du 1er Décembre au 10, toujours dans cette forêt, ils se battent sur la colline 400, une hauteur stratégique de cette bataille.
Guerre d'hiver du 11 Décembre au 4 Février.
Après la Ruhr et le Rhin du 5 Février au 26 mars.
Ils finiront la guerre en Tchécoslovaquie.

Défi - 012 - Chasse au V1

Défi - 012
Vergeltungswaffe V1

Le V1 (de l'allemand Vergeltungswaffe : « arme de représailles ») est une bombe volante et le premier missile de croisière de l'histoire de l'aéronautique. Utilisée durant la Seconde Guerre mondiale, du 13 juin 1944 au 29 mars 1945 par l'Allemagne nazie contre le Royaume-Uni, puis également contre la Belgique (pendant l'hiver 1944-1945), le V1 est remplacé plus tard par le V2.
Le but du V1 et plus tard du V2, n'est pas tant de causer des dégâts à l'armée britannique que de saper le moral des insulaires, de ralentir leur production industrielle et de se venger des bombardements alliés. Ces armes ne réussirent pas à briser la volonté britannique de résister.
Tempest modifiant la trajectoire d'un V1
en soulevant l'aile de la bombe volante
Les chasseurs les plus efficaces sont les Hawker Tempest, avec 638 engins abattus ; puis les Mosquitos, avec 428 ; les Spitfires, 303 ; les P-51 Mustangs, 232 et les Meteors à réaction (encore au stade expérimental à ce moment-là), 13 ou 14.
La centrale inertielle du V1 ne pouvant corriger des erreurs que de quelques degrés de roulis sur sa trajectoire originelle, des aviateurs sous la direction de la RAF, mirent au point une méthode pour les faire dévier de leur course : l'avion volant à la même vitesse que le V1, le pilote se place à côté de lui et soulève l'extrémité de son aile sous celle du V1. Les ailes ne se touchent pas, mais l'air entre les deux ailes étant comprimé, une force est exercée sur le V1, qui est dévié de sa trajectoire. L'utilisation de cette méthode spectaculaire — mais dangereuse — est attestée dans au moins trois cas. Aussi dangereuse que soit cette action, suivre un V1 et tirer sur lui était encore plus dangereux. Car ainsi, à presque 650 km à l'heure, il est très difficile d'éviter les effets de l'explosion de la bombe volante.

Defi - 002 - Le renégat








10 commentaires:

  1. Superbe fiche historique comme d'habitude, Lulujojo!
    Merci pour ces n°, le n°2 te plairait-il?
    On pourrait faire une déclinaison du blog (un spin-off) en Exhumator-Historia
    :4:

    RépondreSupprimer
  2. Merci Doc...mais j'ai déjà le n°2 et avec ma tête de linotte (expression de vieux) j'ai oublié de l'ajouter...je vais le faire. Le 08/01/2016 j'ajoute les n° 16 et 28.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je trouve ça coooool...Exhumator-Historia...mais il y a le grand chef (Dark Vador Anacho)...il n'aime que la SF et nous devons nous soumettre à la force. Que la force soit avec toi.

      Supprimer
    2. Très bonne nouvelle!
      La linotte est un très joli passereau.
      Les histoires de guerre s'arrêtent au n°49, à partir du 50 (avril 1975) on peut considérer qu'il s'agit d'une nouvelle série d'ailleurs marqué sur la couverture.

      Supprimer
    3. Hello ! le grand chef, oui il aime bien la sf mais il aime bien aussi l'idée. On en reparle en MP :) !

      Supprimer
  3. Un grand merci à notre professeur d'histoire attitré. 
     :14:

    RépondreSupprimer
  4. Je vous offre le numéro 28, cet excellent BD de guerre , intitulé Les yeux fermé.
    Pardonnez mon français.
    Salutations de "Aquellos Inolvidables Tebeos"

    http://www45.zippyshare.com/v/GFErTxL3/file.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muchas Gracias, Abel! :)
      "Aquellos" es un blog muy interesante

      Supprimer
  5. Petite rectif : le n° 8 annoncé est en fait le n° 6.

    RépondreSupprimer