mardi 3 mai 2016

King Cobra

KING COBRA ( Collection Flash - Arédit - 1977)

King Cobra est un super-héros britannique qui apparaît la première fois en 1976 dans "The Hotspur", une publication hebdomadaire pour enfants qui avait été lancée sur le marché dès 1933 par l'éditeur D.C. Thomson & Co. (qui n'a rien à voir avec DC Comics des USA).

 The Hotspur # 1 (1933)

            
King Cobra n'est autre que Bill King, un employé du journal "Daily Scene". Considéré comme le reporter le plus gaffeur de Fleet Street, sa maladresse n'est en fait qu'un moyen pour camoufler sa seconde identité, celle du redresseur de torts "King Cobra".


  
     




Le reporter Bill King, alias King Cobra                                                                  







King Cobra (1978)

Les super-pouvoirs de ce dernier proviennent de son costume high-tech, qui peut être actionné par une simple pression sur corde. C'est sous cette nouvelle apparence qu'il parvient à accroître sa force physique, voler, grimper sur les murs, envoyer de fulgurantes décharges électriques ou du gaz  soporifique contre ses adversaires. C'est le père de Bill, assassiné par des gangsters, qui fut à l'origine de ces inventions.

 King Cobra un peu survolté
             

La plupart des ennemis auxquels il doit faire face sont des escrocs, voleurs et kidnappeurs utilisant souvent des technologies inédites qui n'ont rien à envier à celles de son costume.

 Ron Smith ( années 70-80)    
King Cobra a été créé en 1976 par Ron Smith, qui décrivit une fois sa création comme un "Spiderman muni de dents de serpent". Il est vrai que l'image de King Cobra escaladant les murs, ou la profession de journaliste de Bill King ne sont pas sans rappeler l'histoire du fameux homme-araignée.

Les aventures originelles de King Cobra elles, s'achèveront en 1980; entre-temps, Ron Smith avait commencé à dessiner Judge Dredd à partir de 1979 pour le compte du célèbre magazine "2000 AD" , et allait devenir par la suite un des artistes les plus prolifiques quant à son travail sur ce personnage.



 Judge Gredd par Ron Smith
                                                 


En France, King Cobra fera sa première apparition en 1977 dans une revue portant son titre et faisant partie de la Collection Flash de l'éditeur Arédit.


Le titre durera 18 numéros, le dernier paraitrant en 1981.
Outre le personnage principal, il comportera également des numéros issus de DC Comics comme "Strange Adventures", "Mystery in Space", "Tales of the Unexpected" ou encore "Our Army at War".

Voici les numéros proposés aujourd'hui :





Bonne lecture !
Merci aux scaneurs (Bobo) ;)

Un partage d'Eloy68

10 commentaires:

  1. Bonjour,
    Encore une découverte, merci pour toutes les nouveautés, nous allons parfaire notre culture du "8éme ou 9éme art".
    Le mois de mai va être de surprise en surprise.
    Félicitations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi!
      King Cobra mérite que l'on le sorte de l'anonymat dans lequel il était resté depuis trop longtemps, 35 ans!!

      Supprimer
  2. La fiche a été faite à 6 mains: Eloy, moi-même et Maître A en directeur de publication :8:
    Je vous ai rajouté en bonus le n°1 "La Naissance de King Cobra" et un Hotspur original le n°1106.
    Merci qui, mes petits poulets?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cot cot codac, cot cot codec, merci maître coq. Fais gaffe que le cobra royal ne bouffe pas le poulailler.

      Supprimer
    2. Un serpent à 6 mains ?¿? Impressionnant !¡!
      Il va falloir se transformer en poulet ninja.
      Merci aux 6 mains et merci pour ce bonus, Doc.

      Supprimer
  3. Intéressant, vraiment !
    Ron Smith était un excellent dessinateur, que j'ai lu à l'œuvre dans Dredd, qui était capable de livrer des cases assez chargées tout en maintenant une grande qualité...Bref, un maitre pour le moins méconnu.

    Maintenant, j'ai eu dans les mains quelques numéros de King Cobra mais j'avais toujours considéré cela comme de la bd mineure, guère inventive, ce qui n'est précisément pas le cas de Judge Dredd...

    Merci pour avoir remis les pendules à l'heure !

    RépondreSupprimer
  4. Toujours pour Hotspur, il dessina du Nick Jolly ;)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  6. Merci, j'en avais lu quelques uns à l'épique, je vais m'y replonger avec délice.

    RépondreSupprimer
  7. Moi j'ai pas fait grand chose à part cliquer sur "publier" :)
    assez méconnu ce PF mais il gagne à l'être !

    RépondreSupprimer