jeudi 5 mai 2016

Kull le Conquérant



Kull d'Atlantis ou Kull le conquérant est un héros d'heroic fantasy créé par Robert Ervin Howard en 1929 pour le magazine de feuilletons pulp Weird Tales. C’est avec ce cycle que Robert E. Howard a posé les bases de la forme moderne de la Fantasy.
L'histoire tire ses influences aussi bien de la Nécromancie que de H. P. Lovecraft.

Barbare et roi, guerrier tourmenté, trahi et rejeté par les siens, Kull est un personnage complexe, l’une des créations les plus fascinantes de l’auteur qui lui inspira Conan le Cimmérien, son personnage le plus célèbre. Kull par son côté sombre et mélancolique, son aspect sévère, semble, en vérité, très proche de Howard et de sa mélancolie.



Pendant l'âge thurien existait un grand continent, la Thurie ou continent thurien, où des royaumes d'un certain degré de civilisation s'étaient développés : Commoria, Grondar, Kamelia, Thule, Verulia et le plus puissant de tous, Valusia. À l'est du continent se trouve une grande chaîne d'îles connue sous le nom de Lémuria (Howard s'inspira de la Lémurie légendaire pour la baptiser). À l'ouest se trouve l'île d'Atlantis, dont le nom s'inspire de la légendaire Atlantide. Plus à l'Ouest encore se trouvent les Îles Pictes. Les Pictes, les Lémuriens et les Atlantes, c'est-à-dire les habitants des îles, ont un degré de civilisation inférieur aux royaumes du continent et sont considérés comme "barbares".
 



Kull naquit au sein d’une tribu barbare de l’Atlantis antédiluvienne, vivant dans la Vallée du Tigre. Alors qu’il était âgé de trois ans, sa tribu fut détruite lors d’une forte inondation qui envahit la Vallée ; Kull fut le seul survivant des siens mais, pour survivre, devint un enfant animal, s’attachant aux tigres et aux loups de la Vallée, partageant leur repas et leur existence sauvage. Kull vécut trois ans ainsi, avant d’être capturé des hommes de la tribu de la Montagne de la Mer ; ceux-ci adoptèrent le jeune garçon, alors âgé d’environ six ans et lui donnèrent une éducation de guerrier.
C’est vers l’âge de seize ans que l’esprit rebelle de Kull se manifesta clairement. Observant une jeune femme sur le point d’être brûlée vive pour acte de sorcellerie, Kull, prenant pitié de ses souffrances à venir, lança son couteau qui lui transperça le cœur, la tuant sur le coup, et lui épargnant d’inutiles souffrances. Ce geste lui attira la fureur de la foule rassemblée, ayant profané par son attitude les rites de la tribu et Kull dut alors prendre la fuite, poursuivi par les Atlantes. Après trois ans passés à piller les mers, Kull fit face à une flotte valusienne et son navire fut coulé. L’Atlante réchappa de justesse de la noyade et rejoignit le continent, où il devint, à l’âge de vingt-trois ans, un hors-la-loi dans les collines de Zalgara.
A l’affût des opportunités, le barbare s’engagea dans la Grande Armée de Valusie. Pendant tout ce temps, le Roi Borna, particulièrement despotique, ne fit qu’attiser les mécontentements tout au long de son règne . Kull marcha contre le Trône de Topaze. Après avoir affronté Borna en duel, y gagnant une cicatrice sur sa joue droite pour le reste de sa vie, Kull tua finalement le roi de ses propres mains, et lui arracha la couronne, avant de la poser sur sa propre tête et de se déclarer le nouveau Roi de Valusie, un acte qui n’avait pas été prévu par les autres conspirateurs dont certains ambitionnaient de monter sur le trône. Cette décision devait amener Kull à faire face, tout au long de son règne, à d’autres tentatives de coups d’Etat, cette fois tournées contre lui, souvent orchestrée en secret par le Baron Kaanuub of Blaal, l’un de ceux qui avait espéré devenir roi de Valusie à la mort de Borna.
 



Robert Ervin Howard est un nouvelliste et romancier américain né le 22 janvier 1906 à Peaster (Texas) et mort le 11 juin 1936 à Cross Plains (Texas). Au même titre que J. R. R. Tolkien, il peut être considéré comme l'un des pères de la fantasy moderne.

Passionné par la lecture, encouragé en cela par sa mère, il découvre les "pulps" en 1921 et se met dès lors à l'écriture. À 19 ans, il publie sa première histoire professionnelle, "Spear and Fang" ("Lance et Croc"), dans la revue Weird Tales, qui publia également H. P. Lovecraft et Clark Ashton Smith. Après quelques années difficiles, sa carrière explose en 1928, avec la parution des récits de Solomon Kane, et surtout les premières ventes auprès d'autres types de pulps, notamment les récits de boxe. Son talent apparaît véritablement en 1930 dans des nouvelles telles que Les Rois de la Nuit, L'Homme noir, Les Dieux de Bal-Sagoth et par la suite dans une série de récits sur les croisades particulièrement sombres. Il entame une correspondance avec H. P. Lovecraft qui dure jusqu'à sa mort. La création du personnage de Conan, en 1932, lui assure sa postérité littéraire mais il est également à l’origine d’un panthéon de héros charismatiques parmi lesquels on dénombre : Agnès de Chastillon, une femme française de la fin du Moyen Age, le picte Brank Mak Morn, le pirate gaël Cormac Mac Art, l’américain El-Borak qui écuma le Moyen-Orient de la première moitié du XXe siècle, Kull le roi Atlante de Valusie, Sonya la Rouge qui est devenue la célèbre Red Sonja sous la plume du scénariste de BD Roy Thomas, Turlogh Dubh O’Brien guerrier irlandais du Haut Moyen Age, ou Solomon Kane le puritain anglais de la fin du XVIe siècle.
Contrairement à une légende tenace, Howard n'écrivit pas les récits de Conan dans un état second, mais au contraire travailla énormément ses textes : plusieurs milliers de pages de brouillon de Conan existent encore de nos jours.

Le 11 juin 1936, lorsqu'on confirme à Robert Howard que le coma dans lequel est plongée sa mère est irréversible, il se suicide d'une balle dans la tempe, agonisant huit heures avant de mourir. Sa mère mourut le lendemain. Howard songeait au suicide depuis des années, au moins depuis 1923, bien avant que la santé de sa mère ne se dégrade.

Quinze ans de création littéraire lui ont suffi pour devenir l'un des maîtres du fantastique et de l'Heroic Fantasy.




Seules deux histoires furent publiées par Robert E. Howard avant son suicide, en 1936 :
The Shadow Kingdom (1r édition Weird Tales, août 1929)
The Mirrors of Tuzun Thune (1r édition Weird Tales, septembre 1929)
Neuf histoires inédites du vivant de Howard furent publiées dans le recueil King Kull (publié aux États-Unis par les éditions Lancer Books sous la direction de Lin Carter : King Kull (Lancer Books 1967) (neuf autres histoires plus tard).




 
Ridi - Kull
Il n'aura eu que peu l'occasion de s'illustrer jusqu'ici, en dehors des écrits, si ce n'est ce long métrage raté Kull le Conquérant, réalisé par John Nicolella en 1997 avec dans le rôle titre Kevin Sorbo (le Hercule de la série éponyme).
Une grosse daube : acteur principal totalement dénué de charisme, reste du casting peu à la hauteur, effets spéciaux complètement fauchés et grossiers, réalisateur pas du tout inspiré et scénario d'une indigence totale et complètement fantoche, bourré de ficelles et de scènes bidon.

Sire Kull, y’a rien à voir !

Paradox Entertainment devait développer une nouvelle adaptation de Kull.




► Aux U.S.A., les comics ont rendu Kull aussi populaire que Conan (cf. les numéros spéciaux de l'Echo des Savanes en France).


· Une adaptation chez Marvel eut lieu dans les années 60, avec Roy Thomas.
 ─ La série Kull the Conqueror comporta 10 numéros de juin 1971 à septembre 1973 en quadrichromie.
Scénario : Roy Thomas, Gerry Conway, John Severin
Dessin : Ross Andru, Marie Severin, John Severin, Franck Chiaramonte
Lettrage : Artie Simek, Sam Rosen, John Costanza
Couleurs : Marie Severin, Dave Hunt...
Encrage : John Severin...
─ La série change de nom et se poursuit sous le titre Kull le Destructeur du n°11 au n° 29 de novembre 1973 à 1978.
Scénario : Roy Thomas / Dessin : Mike Ploog / Couleurs : Linda Lessmann
- À noter que quelques histoires de Kull sont sortie dans les Savage Sword of Conan.

Kull and the Barbarians n° 1 à 3  - Marvel 1975

─ Marvel Preview Featuring Kull The Destroyer n° 19 en 1979
─ Bizarre Adventures #26 - Marvel 1981 - dessin : John Bolton

─ À nouveau Kull the Conqueror n° 1 à 2 en 1982  - dessin : John Bolton 
─ Kull The Conqueror n° 1 à 10 - Marvel 1983)

─ Kull : The Vale Of Shadow - Marvel 1989

· C'est finalement en 2008 que Dark Horse (aux USA) relança la franchise, avec une adaptation libre du premier roman Le royaume des chimères.
─ Kull 6 numéros de 2008 à 2010 avec Will Conrad aux dessins
─ The Chronicles of Kull - Dark Horse 2009-2010 → Rééditions des Kull de Marvel


• En France,

─ L'Écho des savanes publiera deux hors-série USA - n° 8 et 9 - en 1978
  
─ 2 albums sont parus aux éditions Arédit dans 2 collections différentes : Arédit Marvel Pocket Color et Artima Spécial Marvel Géant.

· Kull le Conquérant dans la collection Pocket Color Marvel Aredit.
1 seul numéro en novembre 1983
Dessinateur : Ross Andru
Scénariste : Roy Thomas
Couverture : Ross Andru
Genre : Comics
Couverture brochée - Dos carré
Format : 13x19 cm
96 pages - Couleur
Ressorti en recueil de 164 pages en février 1986 associé au n° 5 de Conan Pocket Color - Le monstre des monolithes .

Le héros principal est Kull le barbare mais on y retrouve aussi Red Sonja.

· Kull dans la collection Artima Spécial Marvel Géant



1 seul numéro en mars 1984

Scénario : Roy Thomas

Dessin : Sal Buscema



 

On peut également retrouver Kull dans les séries suivantes : - Conan Artima Géant - Conan Artima Spécial - Dracula - Frankenstein.

─ Aux éditions Delcourt en novembre 1987
   Chroniques du temps où Kull était roi - Carnage
   

Scénario : Doug Moench

Dessin : John Bolton

N&B

Format normal


Le royaume des chimères chez Panini dans la collection Dark Horse Comics en mai 2010.




Scénario : Arvid Nelson

Dessin : Will Conrad

Couleurs : José Villarrubia





Informations complémentaires :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kull
https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_E._Howard
http://www.bd-pf.fr/Album-67280-kull-n-1-kull-le-conquerant.html
http://www.comicbd.fr/Se-Kull.html#K14
http://www.bedetheque.com/serie-3568-BD-Kull-Pocket-Color-Marvel-Aredit.html
http://conanworld.over-blog.com/article-kull-comics-82339089.html


- o - o - o - o - o -


BDMag Exhumator vous propose le numéro paru dans la collection Arédit Marvel Pocket Color, un numéro activement recherché par les collectionneurs.


~~~    Kull · Pocket Color Marvel Aredit  (nov 1983)    ~~~
 
 
      ~-~-~-~-~-~-~-~ 
 
En prime, un recueil de nouvelles réédité chez NéO en 1988
Titre original : King Kull (1967)

~~~    Kull · Le Roi Barbare (Neo · 1988)    ~~~



      ~-~-~-~-~-~-~-~

BONUS

~~~    Frankenstein - 19 - Kull et le Cyclope des Abîmes (1980)    ~~~

Kull et le Cyclope des Abîmes (Frankenstein-19)


      ~-~-~-~-~-~-~-~

BONUS Spécial Regbois
 
Carnage - Éditions Delcourt (nov 1987)
Kull - Artima Special Marvel Géant (mars 1984)
 
 
 
 
 
 
 


24 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je me répète mais une vrai mine d'or ce site.
    Merci mille fois

    RépondreSupprimer
  2. Sans deconan, après Hercule, voici Kull j'en jubule ! merkul !!!

    RépondreSupprimer
  3. Whow, quel travail fantastique, j’en tombe sur mon Kull. On ne doit pas te botter le Kull pour que tu nous sortes de belles histoires. Mon prochain verre je le boirai Kull sec à ta santé. Merci Altaïr.

    RépondreSupprimer
  4. Étant (presque) fan de Howard, je prend le comic

    RépondreSupprimer
  5. Kull(t)issime fiche, cher Altaïr!!
    On sent l'amoureux des musculeux à odeur de fauve sous un pagne léopard et des belles Thuriennes à gros poumons.
    Antérieur à Conan à qui il sert d'ébauche, il a pourtant de la K(e)ull notre Atlante! Merci de le remettre en lumière!
    Schwarzy aurait pu l'interpréter avec talent si Carolco n'avait pas fait faillite.
    Pour ceux qui voudraient lire les 2 nouvelles parues dans Weird Tales de 1939
    https://en.wikisource.org/wiki/The_Shadow_Kingdom
    https://en.wikisource.org/wiki/The_Mirrors_of_Tuzun_Thune
    “A wild, weird clime that lieth sublime
    Out of Space, out of Time.”
    Edgar Allan Poe

    RépondreSupprimer
  6. je me demande si il n'y a pas eu de parutions dans les séries pocket de arédit autrement bravo pour les recherches et les découvertes montrées dans le blog Texas37

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait exact, Texas37!
      Dans Frankenstein 13 et 19 (1979-1980), dans plusieurs n° de Dracula (comics pocket) et 2 Conan Artima.
      Peut-être d'autres...

      Supprimer
  7. Y'a comme un blème, Altaïr!
    Pas moyen de downloader :(

    RépondreSupprimer
  8. Merci beaucoup pour cette BD et cet e-book; Robert Howard avait un style d'écriture unique !

    Ray

    RépondreSupprimer
  9. Toujours égal à vous même!Merci pour cette fiche et ce bijou.

    RépondreSupprimer
  10. Merci à vous tous pour vos élogieux commentaires. Ça fait plaisir.

    Tous les liens ont été reuploadés et je vous ai même rajouté un petit bonus. Je voulais vous proposer l'autre numéro de chez Arédit de la collection Artima Spécial Marvel Géant mais mon fichier a été atomisé, snif !!! Si parmi vous quelqu'un le possède, sachez que ça me ferait plaisir de retrouver ce numéro perdu. À défaut, je vous propose donc Kull et le Cyclope des Abîmes paru dans Frankenstein n° 19.

    RépondreSupprimer
  11. Voici un petit peu plus de Kull:

    Carnage + Artima Special Marvel

    https://1fichier.com/?t1d9lzvdpq

    Bonne lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça n'a pas trainé !
      Mille mercis à toi, Regbois. :10:
      Je rajoute les liens dans la fiche.

      Supprimer
  12. Merci beaucoup!
    John Buscema ne l'a jamais dessiné celui là?
    Par ailleurs je serais très curieux de visiter le site de regbois...
    Fabien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son frère, Sal Buscema, également dessinateur de comics.

      Supprimer
    2. Regarde mon commentaire sur le post d'hier sur le nom du site.

      Supprimer
  13. Merci et bravo pour ce superbe dossier digne d'une encyclopédie.
    Roswell

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour la fine équipe !

    Je suis furieusement à la bourre, mais je tiens réellement à vous remercier pour le travail accompli ! Merci C'est vraiment... kull !

    Fana-Mili

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes encouragements. Les dossiers restent toujours à l'affiche (accessibles facilement via L'INTÉGRALE mise à jour régulièrement par Anacho), il n'est donc jamais trop tard pour remercier.

      Supprimer
  15. Grand merci je vais enfin pouvoir lire Kull par Buscema ! Merciiiii

    RépondreSupprimer