samedi 14 mai 2016

Le Justicier

Aujourd'hi nous vous proposons une super-héros méconnu et pour preuve seulement 4 numéros paru entre février 1975 et aout 1975 (pour la vo) et publié chez nous dans Titans (Lug) entre mars et juillet 1976.




4 numéros disais-je pour ce super-héros non pas de l'univers marvel mais publié par l'éditeur Atlas seaboard, maison fondée par Martin Goodman figure légendaire du monde des comics.


Précisons que le terme seaboard associé à Atlas permet de ne pas confondre avec la mythique maison « Atlas Comics, » prédécesseur de Marvel Comics dans les années cinquante. 

Créee en juin 1974, Atlas seaboard va donc tenter de grignoter des part de marché sur les 2 geants du comics : Marvel et DC. Pour ce faire il mise sur l’expérimenté Jeff Rovin mais surtout Larry Lieber le frère de Stan Lee. L’équipe est complétée par Steve Mitchell et John Chiller. Atlas lancera (ou relancera) ses propres héros comme Iron Jaw, Wulf le barbare, ou des titres comme cougar ou Planet of the vampire, Phoenix ( que je vous présenterai bientôt si vous êtes sages !). Notons également que pour un éditeur souhaitant rivaliser sur le domaine des super-héros, le catalogue n'est pas trop fourni en la matière, heureusement il y la Le justicier.

Le Justicier, de quoi ça parle ? 
Destructor en VO

Jay Hunter est un petit voyou, une petite frappe qui travaille pour le gang de Max Raven. Mais trop bavard, Max estime qu'il n'est plus fiable et décide de l'éliminer.

Un de ses tueurs à gages se charge de la sale besogne et Jay et son père le scientifique Simon Hunter sont sauvagement agressés à leur domicile. Criblés de balles, les deux hommes vont mourir.





Dans un ultime effort, Simon Hunter, administre à son fils un sérum censé le sauver. Le professeur travaille depuis des années sur une potion permettant de transformer n’importe quel humain en super-héros en développant tous ses sens.

Vivant mais profondément marqué par ce drame Jay a un énorme sentiment de culpabilité car il sait que son père a payé le fait qu'il fréquentait ce gang de voyous.




Cette tragédie va bouleverser la vie du jeune homme, qui va jurer de mener un guerre sans merci contre le crime. Jay Hunter est mort. Place au Justicier ! Transformé en surhomme après aprés avoir ingurgité le super-sérum, et en fouillant dans les affaires de son paternel, il trouve un costume. Il l’endosse et devient ainsi le Justicier et son premier exploit sera de neutraliser Max Raven et ses tueurs. Mais il n'allait pas s'arrêter là. Il va décider de s'en prendre au Trust, la super organisation criminelle qui règne sur New -York.




Les aventures du Justicier n'ont pas convaincu le public puisqu'elles se termineront en France dans Titans 4, aprés seulement 4 épisodes.

J'ai trouvé de grandes similitudes, notamment dans les postures avec Spider-man (rappelons que Ditko est le co-créateur avec Stan Lee du tisseur de toile). L'histoire également : le père de Jay assassiné - Oncle Ben idem, tous 2 veulent se venger. Le nom de famille n'a certainement pas été choisis au hasard : Hunter = Chasseur



Les super-vilains : 

La chasseresse (version féminine de Kraven le chasseur ?) ressemble étrangement à Tundra.....


Lobo et le fauve sont assez similaire avec leur faciès particulier


et que dire entre l'étau et le maître des maléfices ????




Sources et infos :
Le journal des fans de strange #8


Après les présentations, place à la lecture !!!!!





La naissance d'un héros 
Destructor #1 - 02/75 - The Birth Of A Hero
Scénario : Archie Goodwin. Dessin : Steve Ditko. Encrage : Wally Wood.

L'étau 
Destructor #2 - 04/75 -  Death Grip
Scénario : Archie Goodwin. Dessin : Steve Ditko. Encrage : Wally Wood

..Entre les mains de la Chasseresse ! 
Destructor #3 - 06/75 - The Hands Of The Huntress
Scénario : Archie Goodwin. Dessin : Steve Ditko. Encrage : Wally Wood

L'avant-dernier jour du monde
Destructor #4 - 08/75 - Dooms Day ... Minus One
Scénario : Archie Goodwin. Dessin : Steve Ditko. Encrage : Wally Wood

LE LIEN :

12 commentaires:

  1. Bonjour, je les avais lus à l'époque dans Titans, dommage que l’arrêt de la publication des ces bandes.je replonge avec délice dans les bd de ma jeunesse.
    Merci encore pour ce site.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    Merci pour ce "super-héros méconnu".Pour moi c'est une découverte!

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est que justice que de rendre un peu de notoriété à ce super-héros (complètement) inconnu (de moi ;)
    Super Anacho a encore frappé, mille mercis!! :4:

    RépondreSupprimer
  4. Boss Anacho nous confirme ses ambitions d'éditeur.
    Encore un inédit jamais publié qu'il a réservé au BdMag Exhumator.
    Merci pour ton remarquable travail !
     :70:

    RépondreSupprimer
  5. Merci de ma faire connaitre c'est toute une trouvaille

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir

    Un anonyme qui regarde régulièrement et découvre avec nostalgie les Bd de son enfance et qui propose une suggestion :

    Les connaissances encyclopédiques d'Anacho seront peut-être édité un jour sous format papier via une souscription type Ulule ?

    Merci pour le super travail d'investigation.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  7. Que justice te soit rendu, you are the Boss and the best.

    RépondreSupprimer
  8. Merci mais cette entreprise commune ne serait pas ce qu'elle est sans votre participation, donc we'are the Best :) !!!

    RépondreSupprimer
  9. Merci mais cette entreprise commune ne serait pas ce qu'elle est sans votre participation, donc we'are the Best :) !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez! Tout le monde (h)ulule "We're the champions! We're the Be(a)st" :4:

      Supprimer
  10. Que de souvenirs ...
    Un grand Merci !!!!!

    RépondreSupprimer
  11. Franchement scotché !! Et d accord avec "l analyse" de grandes ressemblances avec ce vieux SPidey

    RépondreSupprimer