mercredi 15 juin 2016

Jim Canada



 


Jim Canada est une revue aux éditions Impéria.
297 numéros de juin 1958 à mai 1986. Format 13 x 18 cm.
En Juin 1958, Impéria lance cette nouvelle revue qui connaîtra un succès tel qu’elle ne s’arrêtera qu’en mai 1986 au 297e numéro. Ce petit format qui démarre à 68 pages, passera progressivement à 132 à partir du n° 166, puis à 196 pages dès le n°275.

Jim Canada est sergent dans la police montée Canadienne (Les légendaires Tuniques rouges).
Fidèle à la réputation de cette troupe d'élite de l'armée britannique, il va tenter de faire régner l'ordre et la paix dans ces territoires encore sauvage du CANADA.
Toujours prêt à sauver une jolie femme en danger ou à traquer des prospecteurs malhonnêtes ou encore d'arrêter quelques trappeurs violents, le travail ne va pas manquer pour cet homme courageux.
Cette série est parue à l'origine dans la collection anglaise ''Thriller Picture Library'' sous  le nom de ''Dick Daring of the mounties''. 

La plupart des 50 premières couvertures sont d'origine anglaise.


 

 

Rapidement, la pénurie de matériel « anglais » oblige à faire appel à des auteurs français dans un premier temps (Claude Bordet, Bob Leguay, Georges Esteve) puis, par souci d’économie, à des auteurs espagnols réputés moins chers dès 1963 : Vincente Ramos, José Morante, Antonio Quinorero, José Maria Ortiz, Francesco Puerta, Luis Ramos et Cesar Lopez pour le dessin et Ramon Ortiga, Banolas, Hervas pour les textes.


Je vous propose Jim Canada n°1-2-5-40-43-48-80
Cliquez sur "plus d'infos"




Jim Canada - 001
 



Jim Canada - 002


Jim Canada - 005
Jim Canada - 040


Jim canada - 080

Jim Canada - 272

Merci aux scanneurs des n° 1-2-5-43-80



26 commentaires:

  1. Une bien belle fiche qui devrait plaire à nos cousins, cher Lulu ;)
    Je préfère la période "anglaise" pour le dessin, pour comparer
    le n°272 de janvier 1981
    http://jheberg.net/captcha/jim-canada-272-fevrier-1981/
    :40:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon gentil Doc, je me suis permis de rajouter ton lien.

      Supprimer
    2. Merci mon gentil Doc, je me suis permis de rajouter ton lien.

      Supprimer
  2. Jim Canada, BD très connue à son époque, le héros représente dans ma mémoire la force tranquille de la loi dans le grand Nord, avec ou sans son cheval, le costume semblant ne pas être affecté par ses combats (noir et blanc oblige, aussi...). Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol, oui, toujours droit dans ses bottes (qui brillent) !

      Supprimer
  3. Dites donc, avis à la population : il faut faire fissa car seuls nos copains de chez filecloud sont restés fidèles au poste question validité du lien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Le CDG, oui, mais c'est l'éternel problème de la date de l'upload et celle de la publication. Et encore là, ça va plus vite (fichiers moins conséquents qu'un avi ou un mkv ;) ) !

      Supprimer
    2. C'est OK, j'ai remis des nouveaux liens.

      Supprimer
  4. Salut, Jim Lulu !
    Que tu es beau dans ton habit rouge !!! :53:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi tu sais reconnaître la classe...je ne vais pas dire la classe italienne après la dérouillé qu'ils nous ont mis au foot.

      Supprimer
  5. Merci pour les histoires et l'information.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DelAmor tu es un amour, je suis heureux que nos histoires et commentaires te plaisent.

      Supprimer
  6. La police montee [ou GRC = Gendarmerie Royale du Canada] est un produit de la Couronne Britannique quand le Canada est devenue une colonie anglaise suite a la defaite de 1760 a Quebec contre les francais. Des lors, on a appris a vivre avec ce costume rouge representant la Reine d'Angleterre et le reste du Canada lui est reste fidele sauf au Quebec qui le sont beaucoup moins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien de remettre les pendules à l'heure ;)

      Supprimer
    2. Nos amis Québécois n’aiment pas tout ce qui est English:
      Au Canada, les années 1845-1850 ont été marquées par la détérioration des relations entre les colons, les indiens et les métis. Sir John A. Mc Donald, 1er ministre canadien décide ainsi de créer en 1874 la police à cheval du Nord Ouest pour faire régner l’ordre dans la région. Pas loin de 300 hommes sont chargés de faire appliquer la loi dans les Territoires du Nord-Ouest (comprenant alors l'Alberta, la Saskatchewan, une bonne partie du Manitoba et le Nunavut), d'établir des relations amicales avec les Premières Nations (Amérindiens) et d'ouvrir les terres à la colonisation. La mythique Police Montée était ainsi née, vêtue d’une tunique rouge (très britannique, pour bien les différencier du bleu des troupes américaines) faisant régner la loi à cheval, dans un vaste territoire sauvage. La NWMP (North West Mounted Police) fut organisée comme une unité de cavalerie britannique en régiments et maintient encore certaines de ces traditions aujourd'hui. En 1904, la Gendarmerie à cheval du Nord Ouest (1er nom de la police montée canadienne) devient la Gendarmerie Royale à cheval du Nord-Ouest. En 1912, son rayon d’action englobe désormais le Manitoba. Après la 1ère guerre mondiale, sa responsabilité est étendue aux 4 provinces de l’ouest. En 1920, elle devient la Gendarmerie Royale à cheval du Canada (Royal Canadian Monted Police), en absorbant la police du Dominion. Elle emploie actuellement plus de 20 000 hommes sur tout le territoire canadien à l’exception du Québec et de l’Ontario. Elle est à la fois la police fédérale du Canada et la police provinciale de la plupart des provinces.

      Supprimer
    3. Tres belle lecon d'histoire Merci.

      Supprimer
    4. @regbois: quelles expressions sur la pluie avez vous au Québec? style:Il pleut comme vache qui pisse. Allez tous le monde s'y met.

      Supprimer
    5. Il pleut des cordes ou il pleut a boire debout...

      Supprimer
  7. On se cultive, on prend du plaisir à relire nos PF, bref manque plus que le soleil pour que tout soit parfait :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du soleil, il y en a ici, un peu de cache-cache avec les nuages mais bon 25° c'est acceptable...:8:

      Supprimer
    2. C'est ça, charrie nous avec tes 25°...Bruxelles il ne fait pas froid, mais IL PLEUT COMME VACHE QUI PISSE.

      Supprimer
    3. Je constate que même si ça drache, tu conserves la frite ! :))

      Supprimer
  8. Merci pour ce cours d'Histoire ainsi que pour ces histoire de J.Canada.

    RépondreSupprimer