samedi 9 juillet 2016

Cyclone


Cyclone est une revue de bandes dessinées petit format paru aux éditions Arédit dans la collection Courage Exploit. 35 numéros au format 13 * 18 cm de mai 1974 à mai 1977. Récits mettant en scène Toni Cyclone et des récits complets d’aventures.





 



Dessinateur: Melliès, Roger

Roger Melliès est un dessinateur et scénariste Français né le 27 mai 1901. Roger Melliès est un artiste Français qui débuta sa carrière comme illustrateur en 1920. Il a commencé par faire des dessins d'avions américains pour une usine située à Paris. Pendant une longue période il fut dessinateur pour les catalogues des magasins Lafayette, et pour le magazine L'Auto. Le "fou volant" est une série d'aviation parue en novembre 1938 dans "Mon camarade"

Lien: Mon camarade
En juin 1933, le premier numéro parait dans un contexte international politique tendu : Hitler a pris le pouvoir en janvier, la crise économique frappe de plein fouet et le parti communiste français a durci sa ligne ce qui lui fait perdre un nombre considérable d'adhérents et de voix aux élections! De 1933 à 1939, 198 numéros seront publiés, passant de 16 pages à 53 au moment de son interdiction. La ligne éditoriale évoluera beaucoup! Voici le premier édito : " Mon camarade parait, il est destiné à tous les enfants d'ouvriers et de paysans! Les bourgeois éditent beaucoup de journaux pour enfants mais dans lesquels ils ne parlent pas de ce qui intéressent les gosses de prolétaires, ni de ce qui leur manque...Mais les gosses de prolétaires veulent savoir la vérité et c'est "Mon camarade" qui l'a leur apprendra, lui il ne vous cache rien..." (l'ensemble du texte est écrit par le rédacteur en chef qui n'est autre que Georges Sadoul).





Ci-contre une page provenant du magazine  "Mon camarade ". A cette époque les crimes du petit père des peuples  n’étaient pas encore révélés.
Selon le livre noir du communisme, de 1917 à 1980, le communisme soviétique aurait tué plus de 100 à 120 millions de personnes. Pour Staline, c'est dur à chiffrer, mais il a bien réalisé 50% du massacre (Goulags, Famines organisées, pauvreté volontaire dans les satellites, recherche des juifs, des bourgeois, des espions, des capitalistes...)











Lien: Fou volant


Melliès créa une bande dessinée d'aviation, intitulée "Pilotes des Sables", publiée dans Pierrot en 1939. Ensuite il réalisa la série des jeunes scouts "La Patrouille des Ecureuils" et apporta sa contribution dans plusieurs revues comme Lisette, Fillette et L'Épatant.

Lien: Pierrot 30.09.1934
Pierrot était un hebdomadaire d'inspiration catholique pour jeunes garçons, édité par les éditions de Montsouris, du 27 décembre 1925 jusqu'en 1942. Pierrot publiait à la fois des romans illustrés, des romans films (illustrés et en couleur), des bandes dessinées et de nombreuses histoires d'aviation. Hebdomadaire (arrêt pendant la seconde guerre mondiale). Version garçon de Lisette
Les numéros commencent par une double page sur l’aviation Parlons d’aviation. Marcel JeanJean, ancien pilote de guerre et caricaturiste de talent se chargeait de cette rubrique. Il y traite de l’actualité, des progrès de ce
domaine. Des photos illustrent abondamment ses propos. 
Comme dans Lisette, des nouvelles et des histoires à suivre s’intercalent mais cette fois on y parle d’aventures qui se passent à l’étranger. L’Amérique, l’Afrique sont les deux continents qui suscitent l’imaginaire : combat contre
les indiens, chasse à l’ours ou expédition dans la jungle. 
Ce magazine propose des rubriques dites « masculines »: les sports et les expériences scientifiques (absent chez Lisette). Comme tous les autres périodiques, des bandes dessinées, des jeux, un courrier de lecteurs signé l’ami Pierrot et un peu de publicité s’ajoutent à la revue.

Lien: Lisette 17.03.1940
Le journal Lisette fut publié à partir du 17 juillet 1921 par les éditions du Petit Echo de la Mode(Editions de Montsouris). Elle fut publiée avant guerre jusqu’au 15 mars 1942, puis subit une interruption pour cause de conflit mondial avant de reprendre en mai 1946.
Première période de 1921 à 1942. Le tirage est de 135 000 exemplaires, un des plus importants périodiques de l’époque pour enfants en dehors des revues confessionnelles spécialisées. L’âge reste indéterminé, bien que qu’il porte en sous titre « Journal des fillettes ». Les histoires pourtant s’adressent plus à un
public de jeunes filles.
C’est un journal bien pensant avec des histoires morales. On retrouve comme dans beaucoup de ces périodiques féminins des rubriques de travaux manuels comme la couture notamment des patrons à suivre pour la poupée Lison, des guides de tricot ou des recettes de cuisine. Plusieurs histoires à suivre entrecoupées de jeux et d’anecdotes présentées sous forme de bande dessinée
composent la revue. 




Roger Melliès fut prisonnier de guerre durant la Seconde Guerre mondiale, et il ne reprit son activité dans la bande dessinée qu'en 1944 avec plusieurs séries, principalement d'aviation comme "Aéroport Z", "Jérôme Gaillard","Pancho Villa"," Les Aventuriers en image", Police de l'air (dans l'Épatant).

n° 33 : Aéroport Z : Le relais du désert
Pancho Villa édité dans le magazine L'Astucieux
Roger Melliès devint alors l'un des principaux artistes de l'éditeur Artima, avec des séries comme "Escale 7", "Le Fantôme Bleu du Hoggar", "Polyte, Détective Amateur", "Toni Cyclone", "Tex Bill", King, Emeric ou "Luc Hardy".
Lien: Tex Bill - 094
 

Lien: King - 004

Fulgur roi du trapèze, une histoire
qui recrée assez bien l'ambiance
du cirque et qui correspond
plutôt aux débuts du dessinateur.
Fulgor est repris dans la série King.
Le dessin a fortement évolué
comparé à ses débuts. 



Comme beaucoup d'autres dessinateurs de son époque, Melliès avait une capacité de travail phénoménale. Il produisait au moins 30 à 40 planches par mois et cela se remarque assez bien dans son dessin qui reste très sobre. Cette simplicité graphique  n'empêche pas ses images de garder une certaine classe. De plus, ses récits sont souvent intéressants, en particulier Tony Cyclone (dont il écrivait généralement ses scénarios lui-même).
Roger Melliès a également été l'un des premiers artistes à adapter en bandes dessinées les roman du capitaine John's : "Biggles". Il décèdera le 2 Février 1969 laissant derrière lui une grande quantité de bande dessinée populaire.


Lien: Cyclone - 017
 



Lien: Cyclone - 018
 




Lien: Cyclone - 019
 




14 commentaires:

  1. Quelle belle fiche de notre cher camarade Lulu qui se carbonade lentement dans le Sud! :8:
    Pas de Cyclones prévus si ce n'est en Petit Format :40: ou alors sous forme de glaçons dans un grand verre de boisson anisé locale...
    Roger Melliès n'est le fils de Georges :9: :12:

    RépondreSupprimer
  2. Que calor aujourd'hui, tout ce qui est à base de glacon est le bienvenue... avec un peu de pastis pour le goût naturellement. Il me semble que tous nos cammarades prolétaires sont en congé, ils négligent de lire la Pravda Bdmag exhumator....le goulag va faire le plein au mois de septembre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra exhumer le camarade Béria pour redynamiser les foules ;)

      Supprimer
  3. 120 vues à ce jour pour cet excellent billet ! mais trop peu de commentaires ! Je sais, c'est les vacances ! alors profitez ! merci Prof L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En 36 le front populaire accorde les congés payés et voila le résultat... baisse drastique de la fréquentation. Je demande au cammarade commissaire du peuple Anacho d'éditer une oukaze obligeant les cammarades blogueurs à pointer régulièrement sur le site des Izvestia bdmag sous peine de visite de la Loubianka siège du NKVD.

      Supprimer
    2. ДА ТОВАРИЩ ЛУЛУ !!!! Я согласен !!

      Supprimer
    3. http://jheberg.net/captcha/stalin2a/

      Supprimer
    4. Magnifique la photo de Staline...je l'ai ajoutée au billet.

      Supprimer
  4. Je viens voir et trouve ce beau post tres bien documente. Merci

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir camarades,
    Est-il normal que le lien 'Mon camarade' fasse 1,6 GO ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement :12:
      On va demander au camarade Lulu de compresser un peu quand il rentrera de vacances ;) :28:

      Supprimer
    2. Voilà le camarade Lulu est de retour de ses vacances...snif, snif, triste...c'était bien beau la Sibérie...euh je confonds...c'était magnifique le Gard...quoique quand le mistral souffle ça ressemble à la Sibérie.
      ...

      Supprimer
  6. En effet le fichier est assez gros car il contient 1380 images jpg. Il représente plusieurs dizaines de numéros de "Mon camarade".

    RépondreSupprimer