lundi 4 juillet 2016

Rapaces (Francisco Solano López)



 
Rapaces est une revue de bandes dessinées petit format parue chez l'éditeur Imperia. 425 numéros de mars 1961 à juin 1986. 75 recueils. BD de guerre avec comme sujet l'aviation.

De nombreuses fiches ont été consacrées à cette très, très longue série (414 tomes). Je ne vais plus m'attarder à décrire cette suite et je vous propose quelques nouveaux numéros. 

Vous pouvez trouver ci-dessous les fiches déjà éditées sur Bd Mag Exhumator:

http://bdvintagerares.blogspot.be/2015/11/rapces-68-pages.html
http://bdvintagerares.blogspot.be/2016/03/rapaces-editions-imperia.html
http://bdvintagerares.blogspot.be/2014/07/rapaces.html
http://bdvintagerares.blogspot.be/2016/04/rapaces-suite.html

FRANCISCO SOLANO LOPEZ


Auteur de bandes dessinées à partir de 1953 aux Éditions Abril, il rencontre le scénariste Héctor Oesterheld avec lequel naît une association de grande importance pour la bande dessinée argentine.
Après avoir travaillé ensemble sur des série comme Uma-Uma et Bull Rockett, ils émigrent aux Éditions Frontera, pour laquelle Solano López dessinera Rolo le marchand adoptivo, Amapola nègre, Joe Zonda, Rayon de lune et, surtout, L'Éternaute.
Dans les années soixante, López part pour l'Europe où il travaille pour la maison d'édition anglaise Fleetway et la revue au format de poche Air Ace Library (via l’Art Studio SI de Madrid), envoyant son travail par la poste : c’était principalement des récits complets de guerre publiés en Angleterre (de 1960 à 1969) et, en France, dans le petit format Rapaces des éditions Impéria.
Lion Picture Library
49 - The Ugly Duckling
Air Ace Picture Library
25 - Flying Fortress

Il rentre en Argentine en 1976, où il reprend L’Éternaute, toujours en collaboration avec Oesterheld ; dans le même temps, il dessine Slot Barr sur les textes de Riccardo Barreiro.
La grave situation politique argentine le contraint à l'exil vers Madrid, en Espagne, et la série L’Éternaute reste de ce fait inachevée. De l'Espagne puis de Rio de Janeiro au Brésil, il continue sa collaboration avec Ricardo Barreiro et avec des scénaristes comme Carlos Sampayo, dont il dessine les histoires d’Evaristo, une de ses meilleures séries.
Rentré en Argentine depuis quelques années, il a poursuivi la saga de L'Éternaute avec L’Éternaute : Le Retour et produit la série Les Internautes pour le supplément informatique du quotidien Clarín, une série hebdomadaire de bande dessinée dans laquelle il mélange aventure et réalité virtuelle.
En 1991, il se lance dans des récits érotiques qui le font connaître comme un maître du genre.
De retour à Buenos Aires depuis 1995, il continue avec Pol (Pablo Maiztegui) les deux séries qui ont fait son succès (L’Éternaute et les aventures érotiques de Lilian et Agathe). Il meurt le 12 août 2011, d'un accident cérébral.

L’Éternaute (El Eternauta)
Les aventures érotiques de Lilian et Agathe


Je vous propose Rapaces n°405-407-413







Rapaces - 405 - L'envoyé spécial

Rapaces - 405



Rapaces - 407 - Le grand souffle

Rapaces - 407

Rapaces - 413 - Fin d'un Viking

Rapaces - 413

10 commentaires:

  1. Tu es un aigle, Prof Lulu !!
    Mille mercis :8:
    Tu ne m'as pas dit à quel camping tu est pour les vacances ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un aigle peut être mais en mode faineasse...je me la coule douce au camping Franceloc des gorges du Gardon.

      Supprimer
    2. Tu bouges un peu ou tu restes sur place ? ;)

      Supprimer
    3. On bouge quand même...Uzes, Avignon,Nîmes...et beaucoup de sieste...c'est que ça fatigue les vacances. On reste jusqu'au 17.

      Supprimer
  2. Ca se voit que c'est les vacances, 1 seul commentaire et en plus il ne compte pas vraiement puisque c'est un contributeur du blog, ( donc le mien non pmus du coup !) - En tout cas encore merci à Lulu pour cette magnifique fiche riche en information !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne fallait peut-être pas dire que nous étions en vacances ;)

      Supprimer
    2. On a juste dit que nous étions en mode Farniente, donc en mode doigts de pieds en éventail, rosé -bière -limonade - mojito - jus de fruit (rayez la mention inutile ) à la main mais on bosse quand même un peu !!!

      Supprimer
    3. Pour le moment j'ai testé le pastis moitié pastis moitié eau, pastis/grenadine, pastis/menthe, mojito, rosé....et comme exercice la descente du gardon en boue...nous nous sommes retrouvé avec toute la famille sur le pont du Gard en slip et boue entouré de touriste chinois...t'as le look coco.

      Supprimer
    4. oula ! ça doit faire fuir les autres touristes :) cela dit pour être tranquilou bonne méthode !!!

      Supprimer