mercredi 24 août 2016

Jim, John et la jeep














Jim, John et la jeep est paru en 1945 en trois fascicules.


1.     Jim, John et la jeep
2.     Traversent l'Atlantique
3.     Contre le mur de l'Atlantique
Un quatrième fascicule « dans la bataille de Normandie » était prévu mais il n’a jamais été édité. 

Dessinateur: Erik, de son vrai nom André René Jolly.

C'est, dans les années 1930, sous le pseudonyme de Jérôme Érik (qu'il simplifiera plus tard en un seul Erik) qu’André René Jolly fait ses débuts dans la bande dessinée dans l'hebdomadaire Benjamin. Erik va y crée Les Aventures de Ratinet et Monsieur Taupe (1929-1939). Encouragé, il lance en 1931, son propre magazine Oscar Bill. Le Roi des Détectives dans ses exploits extraordinaires. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Érik a travaillé pour Gavroche avec Le Professeur Globule contre le Dr Virus, Grandes Aventures avec Martin Gale, Détective amateur (qui sera réédité dans les premiers numéros de Simbad le marin, aux Editions Mondiales en 1962)


Martin Gale

 ou Trancheroc, le Chevalier Invincible (Grandes Aventures en 1941-42).


Trancheroc - Le chevalier invincible
Trancheroc- au Moyen-Age


Malheureusement, comme Liquois ou d'autres, il collaborera aussi avec Le Téméraire. Cet illustré à forte connotation nazie et antisémite publiera de lui Dr fulminate et Pr Vorax (1943-44). 
L’usage de la caricature, digne des pires illustrations de l’exposition « Le juif et la France », indique au lecteur l’origine du méchant professeur Vorax.

Dans Aventures Humoristiques pour la Jeunesse édité par une SPE au statut incertain, est publié un récit complet Le Mystère du Portefeuille Rouge (1945). Quelques albums vont également être publiés Rif la Rafale (1945), trois albums de Jim, John et la Jeep (1945), et deux de Fringale et Badinet chez Artima.
Fringale et Badinet - Font fortune
Fringale et Badinet - à l'aventure



Je vous propose Jim,John et la jeep  n°1-2-3

Cliquez sur "plus d'infos"


Jim, John et la Jeep - 01 

Jim, John et la Jeep - 01


La Jeep, huitième merveille du monde.

Les caractéristiques du jeep sont les suivantes : longueur 3m.60 – largeur1m.50 – hauteur 1 mètre – moteur de 60 C.V. – vitesse 120 kms à l’heure. Le jeep peut monter une côte de 30% et son poids de 1416 kg permet de le charger à bord des avions de transport de l’armée.
On ne passe PAS est une formule totalement inconnue du Jeep. Quand
on ne peut plus rouler, c'est extrêmement simple...on saute. 
Normalement le jeep porte trois hommes, deux devant et un troisième sur un strapontin derrière. Mais, le cas échéant, six hommes peuvent fort bien s’entasser à bord. C’est le maître-Jacques de l’armée. On lui accroche à l’arrière une petite armoire et il devient une station de téléphone de campagne…on lui adapte des émetteurs de fumée artificielle et il sert à tendre devant  chars un rideau protecteur…on le munit d’une mitrailleuse et il se transforme en redoutable instrument de patrouille…sur les terrains d’aviation il remorque les lourds bombardiers.
GRACE A SES DIMENSIONS le Jeep
est facilement chargé à bord des avions
de transport de l'armée.
A CHARGE DE REVANCHE. Sur le pont d'un porte-avion, un Jeep
amène un appareil en position d'envol.

PROVIDENCE DES BLESSES, la Jeep
a permis leur évacuation rapide sur les
 pires routes d'Italie. 
L’OCÉAN MÊME n'effraye pas le Jeep. L'un deux barbote
allègrement dans le Pacifique devant Hollandia.

C’est par une mémorable action d’éclat que le jeep commença sa carrière militaire. La nuit où fut déclenchée la bataille d’El Alamein en effet, une longue colonne de jeeps se glissa à travers les lignes allemandes et atteignit loin sur les arrières le point où les blindés ennemis devaient venir se ravitailler en carburant. Quand les chars de Rommel, après un dur engagement, se présentèrent « à l’abreuvoir », ils ne trouvèrent plus que quelques débris noircis par l’incendie. Entre temps, en effet, les jeeps fonçant à cent kilomètres à l’heure, avaient lancé contre les camions citernes ennemis, arrivant sans méfiance au point de rendez-vous une foudroyante attaque, puis avaient disparu avant que les quelques Allemands survivants aient compris ce qui leur était arrivé.  Tels furent les débuts de la jeep sur les champs de bataille. 
LES CHAMEAUX SONT EN CHÔMAGE,
depuis qu'en Afrique le Jeep a prouvé sa
supériorité sur les méhari.
APRES LA MER, LA TERRE. La grande brousse, la jungle
la plus épaisse n'arrêtent pas le Jeep.


RAIL ET ROUTE ne sont plus concurrents.
Débarrassé des pneus le Jeep devient locomotive
ADOPTE PAR LES RUSSES le Jeep a visiblement conquis
cet état-major soviétique qui le regarde à l'oeuvre.  

Et au fait…à en croire les G.I., qui, après tout ont bien voix au chapitre, ce n’est pas « le » jeep mais « la » jeep que nous aurions dû dire. Les hommes du général Eisenhower baptisent en effet les leurs « Rosy », « Kitty », « Mary »…toutes les jolies filles des Etats-Unis sont marraines au moins d’un jeep…ou d’une jeep.


Jim, John et la Jeep - 02 - Traversent l'Atlantique 


Jim, John et la Jeep - 02


Jim, John et la Jeep - 03 - contre le mur de l'Atlantique

Jim, John et la Jeep - 03

8 commentaires:

  1. Très joli fiche comme d'hab, grand Aga des PFG (voir mes billets précédents ;)
    Erik était un dessinateur talentueux (malgré ses écarts durant l'Occupation) bien oublié aujourd'hui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me prends un bide avec cette fiche...mais on s'en fout...on se rattrapera plus tard.

      Supprimer
    2. Moi je trouve qu'elle plutôt réussie (comme d'hab) et qu'elle fourmille (comme d'hab)d'anecdotes (comme d'hab) et qu'on en apprend toujours (comme d(hab) sans se prendre la tête !

      Supprimer
  2. Et comme d'hab tu nous remontes le moral...je vais boire un petit rosé à ta santé.

    RépondreSupprimer
  3. Excellent, merci ! Chouette fiche, comme de coutume ! Didactique sans jamais prendre le chou et (je ne m'en lasse pas) des documents millésimés réellement intéressants !

    Merci encore !

    Fana-Mili

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, mon copain Fana-Mili est de retour...les vacances étaient réussies?

      Supprimer