dimanche 23 octobre 2016

Météor - 167 et 168












 

Lien: Météor - 167
 


Fulguros est un super héros français qui est la création du dessinateur René Brantonne (1903-1979) et du scénariste Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, en 1947, ce dernier sera remplacé par Robert Alphonse Collard dit "Robert Lortac" (1884-1973), en 1954.

Fulguros, surnommé le "maître du tonnerre", fut d'abord un super héros qui combattait les super vilains et le Professeur Klabus à l'aide de gadgets perfectionnés possédant pour cela un étrange laboratoire secret de haute technologie qui lui permet de se recharger en puissance et également de tout voir et entendre sur le monde extérieur, Fulguros, le "maître du tonnerre"avant de devenir par la suite un savant mystérieux mettant au point des inventions fabuleuses afin de combattre le Dragon Vert, l'ennemi public n° 1 et le Professeur Murdock et ses agent qui veulent contrôler la météo pour gouverner le monde.

Fulguros a été publié dans "Pic Nic" (éditons SAETL)
en 1947, puis dans "Sylvie" (7-12, 1954-1955,
épisodes signés par Robert Lortac), "Audax"
 (N°55, 59, et 63, 1959), "Météor"
(Ire série, 160-168, 1967), et "Vengeur
(Comics Pocket)" numéros 3-4 (1972, rééditions).
 Le magazine "Haga" réédite Fulguros contre Klabus
en 1976, tandis que la collection Bédéphilia des éditions
Apex ressort Fulguros, maître du tonnerre en 1993.
Les planches publiées dans Sylvie ont été remontées pour être republiées dans Météor.





Le scénariste Henry Musnik, qui prend ici le nom de Claude Ascain qu'il réservait aux titres policiers, scénarisait des bandes dessinées petit format comme Capitaine Orthez (Banga). Il s'occupe de conter l'histoire d'un super héros nommé Fulguros qui a toutes les qualités des pulps et des comics américains des années 1930 et 1940, tout en y mettant son expérience d'écriture due à ses romans d'aventures, fantastiques, policiers et de science fiction. Cette bande dessinée allie tout ce qui a fait le succès de cet auteur : enquête policière, fantastique et science fiction. Ce super héros est vêtu d'une cagoule, d'un loup et d'une cape comme les personnages de pulps et de comics, puis quand Robert Alphonse Collard dit "Robert Lortac" reprend le personnage, il le fait vivre d'autres aventures sans ce costume. Ce héros combat les super vilains à coup de gadgets et plus tard d'inventions perfectionnés, souvent contre des savant fous, qui représentent sans doute la mauvaise utilisation de la science, et qui représentent une hantise de la guerre froide, de la course à l'armement et la peur de la guerre nucléaire déguisée à travers des armes météorologiques.

Lien: Météor - 168
 




Merci au  scanneur/retoucheur pjp pour ces BD.

Bonne Lecture

11 commentaires:

  1. Du Brantonne ! de la SF ! du Fulguros ! ça c'est un dimanche qui démarre bien !!!! merci au tandem LULU & PJP !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà je suis là...retour de mon dernier weekend de la saison à la mer du Nord...snif, snif, triste. A partir de maintenant je vais vous inonder de récits de guerre ...fini la SF...la tenue kaki et les combats-shoes contre le slip et le collant...ça va saigner...mais non, je charrie.

      Supprimer
  2. Excellentissime fiche dominicale, mon cher Lulu!!
    Je ne savais pas que Fulguros était paru dans Sylvie de quoi effrayer les censeurs de l'époque ;)
    Comme quoi on a tout intérêt à lire les anciens magazines "pour filles".
    Météor 160 à 168: on se fait la série complête ?
    Je n'ai que les 163-165-167-168 :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup à Pjp aussi :)

      Supprimer
    2. Je possède (presque) de la série Météor les n° 176 à 206...mais seul les n° 176-177-178 sont intéressants car les n° suivants sont des reprises de Ray Comet.

      Supprimer
    3. Les histoires annexes sont sympa aussi bien que mal reproduites "Les 5 Faucons" et "Tommy Tomorrow" ;)
      Même les Ray Comet on les prend :)
      Merci à toi, mon ami

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Zizou toujours fidèle au poste...merci Zizou.

      Supprimer
  4. Météor,
    on adore !


    Merci Lulu et Pierre.

    Le titre me plait aussi pour ça :
    https://.../File:Meteor_Ackerland_Wendelinus.JPG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Altaïr tu me fais honte...de la meteor...tu me dirais de la Corsendonk (8%), Ename (8,5%), Grimbergen Optimo (10%), Sint-Bernardus (10,5%)...ça c’est de la bière mais de la meteor ...5%...de la pisse.

      Supprimer
    2. Rassure-toi Lulu, c'était juste pour l'homonymie. Je ne me rappelle pas en avoir bue.
      (Je te ferai une photo de mon dernier mètre)

      Supprimer