mardi 27 décembre 2016

Les Vélodétectives


Les Vélodétectives est une série très éphémère qui a paru dans Pif Gadget (Éditions Vaillant) en 1981 et que l'on doit à Jean Ollivier pour les scénarios et José de Huéscar pour les dessins.
  • Voici la liste des épisodes :
  1. Des tas de billets de banque    (PG 637)
  2. Tonio ? Où es–tu Tonio ?          (PG 643)
  3. Pero, le gitan est arrêté          (PG 645)
Récit de 12 pages pour le premier épisode et de 10 pages pour les deux autres.

À la manière du Club des Cinq ou du Clan des Sept, les Vélodétectives sont toujours à la recherche d’aventures palpitantes et adorent résoudre des enquêtes mystérieuses.
La bande des Vélodétectives est composée de deux garçonnets "Robin et Bouboule" et d'une fillette "Cathy". Ils sont accompagnés d'un chien prénommé "Tonio" qui est encore plus gourmand que Bouboule.


Robin est le petit-fils de Grand-Ma Jo, une grand-mère active qui aime le football, les courses automobiles et les romans policiers et qui les aide dans leurs petites enquêtes.
Ces aventures sont gentillettes et sont destinées aux lecteurs les plus jeunes.

Les auteurs :
Jean Ollivier (1925-2005) est un journaliste français, auteur de bande dessinée et de littérature jeunesse. Il débute sa carrière de journaliste à Avant-garde puis intègre l’équipe de Vaillant où il y devient rapidement un scénariste incontournable. Il en sera d'ailleurs le rédacteur en chef de 1949 à 1958. Il crée Yves le Loup avec René Bastard (1947), P'tit Joc avec André Joy (1952), Ragnar avec Eduardo Coelho (1955)... Avec le passage de Vaillant à Pif Gadget en 1969, il créé de nouvelles séries pour s'adapter au format des récits complets. Ainsi Loup Noir débute cette même année avec Kline puis Docteur Justice dessiné par Marcello en 1970. Il a collaboré aux éditions Aventures et Voyages avec des séries comme : Perceval, Björn le Viking, Ivanhoé, Lancelot, ... Par ailleurs, il menait une carrière de romancier pour la jeunesse. Il est publié par les Éditions La Farandole avec son complice René Moreu comme illustrateur. Il est le scénariste de livres racontant en bandes dessinées la Révolution française.
José Antonio de Huéscar (1938-2007) est un dessinateur d’origine espagnole. Il débuta sa carrière en travaillant pour l'agence espagnole "Selecciones Ilustradas". Il émigra en France en 1970 et travailla en tant qu'illustrateur pour de nombreux ouvrages d’enfants et des couvertures de petits formats pour Mon Journal. On lui doit de nombreux récits policiers pour Arédit/Artima (Flash Espionnage, Richard Dragon, Coplan, Nick Carter). Pour Pif Gadget il produisit des illustrations diverses et des récits complets (Mannix, Les Aventuriers du Macromonde, ...). Il a fourni des récits complets pour la revue Le Journal de Ludo en 1979. Il a également collaboré avec les éditions Larousse en 1981. En 1982, il sort deux albums de Mowgli d’après Kipling aux éditions Vaillant (sc. Jean Ollivier). Sous le pseudonyme de Garvi on le retrouve au sommaire de la revue Circus en 1987, pour Le Batard de Vénus avec Maraud. Avec son épouse, la dessinatrice Carmen Levi, il réalisa entre autre l'album Dadadou.
a réuni pour vous l'ensemble des épisodes
et vous propose, en exclusivité, cette compilation :
Téléchargement :
 


10 commentaires:

  1. Une véritable découverte pour moi ! merci Altaïr !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Super la nouvelle compil BdMag Exh !!
    Une très bonne idée à reprendre et grand merci à Alta Jedi ;)

    RépondreSupprimer
  3. je" connaisais pas cette serie, qui semble lorgner sur le club des cinq!

    RépondreSupprimer
  4. Merci,
    Je l'ai lu en son temps, je vais me replonger pour me souvenir.
    C'est une très bonne idée de compiler des récits qui étaients ârues dans Pif Gadget.

    RépondreSupprimer
  5. Journée shopping à Lille. ..au secours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remis de ton périple lillois, cher Captain Lulu ?

      Supprimer
  6. Merci à tous pour votre travail de titan.

    RépondreSupprimer
  7. merci! d'accord avec Michael, le dessin peut être relié au style (en plus impressionniste) de Jean Sidobre / Georges Lévis qui dessinait le Club des Cinq. En moins équivoque aussi :-)

    RépondreSupprimer
  8. Merci à vous tous pour ces aimables commentaires.

    RépondreSupprimer
  9. Muchas gracias, tengo la compilación, pero creo que me faltaba alguna página.

    RépondreSupprimer