mercredi 30 novembre 2016

Amicalement Votre

Aujourd'hui, une adaptation de ..... 


Et oui, AMICALEMENT VOTRE
Avec Danny Wilde et Brett Sinclair !


Amicalement vôtre, The Persuaders! en VO est une série télévisée britannique en 24 épisodes de 50 minutes, créée par Robert S. Baker.

La série met en scène deux hommes riches et quelque peu désœuvrés : d'un côté, un aristocrate britannique, Lord Brett Rupert George André Sinclair, quinzième du nom, beau parleur cultivé, habitant Londres, vivant de ses rentes, attaché aux traditions véhiculées par sa famille, et de l'autre côté, un homme d'affaires américain sorti des bas-fonds de New York, Daniel Wilde (surnommé « Danny »).







Ils sont mis en contact par le juge Fulton, magistrat à la retraite, qui a quelques comptes à régler avec la pègre, ce qui va les entraîner dans plusieurs missions périlleuses au cours desquelles ils devront démontrer l'étendue de leurs talents respectifs. À noter que les traits de caractère des deux personnages jouent sur les clichés relatifs aux Britanniques et aux Américains (d'une certaine classe sociale).
l'idée du concept d'Amicalement vôtre aurait germé dans l'esprit de Robert S. Baker à la suite d'un épisode du Saint (ou il est également producteur : Saison 6 - épisode 18 "Le Roi" (The Ex-King of Diamonds), dans lequel Simon Templar (joué par Roger Moore pour ceux qui auraient perdu la mémoire), rivalise avec un riche et oisif texan joué par Stuart Damon

Les deux acteurs ont toujours affirmé avoir entretenu de bonnes relations en dépit de caractères diamétralement opposés. Dans une interview accordée par Tony Curtis au site officiel de Roger Moore en 2005, il évoquait ce dernier avec affection et disait qu'il n'aurait pas voulu tourner cette série avec quelqu'un d'autre que lui. Roger Moore définit leurs relations dans les termes suivants : « Tony et moi avions de bonnes relations à la ville comme à l'écran ; nous sommes deux hommes très différents, mais nous partagions un sens de l'humour ».



Alors que bien souvent le doublage est accusé d'appauvrir la version originale, celui d'Amicalement vôtre est carrément devenu culte ! A l'image de ce qui a été fait avec Starsky et Hutch, il a apporté une note d'humour et du second degré, à une série qui en contenait déjà ! Seul petit bémol : la version originale jouait sur l'opposition entre l'anglais pratiqué par Sinclair (raffiné) et celui parlé par Wilde (américanisé), la version française n'a pas pu explorer ce thème... En version française, Tony Curtis était doublépar Michel Roux et Roger Moore par Claude Bertrand.

Autre élément indissociable de la série (hormis les belles nanas, mais il y en a un peu trop ....) 
ce sont les bolides conduit par nos héros : 





Danny Wilde roule en 
Dino 246 GT 
(conçue et construite par Ferrari bien que ne portant pas officiellement la marque). 




Brett Sinclair en 

Aston Martin DBS
immatriculée BS1 dans la série 
la voiture, présentée et badgée comme une DBS V8, équipée de jantes GKN en alliage, était en réalité une DBS 6 cylindres. 
ça c'est pour les connaisseurs :) 




Et bien sur je ne pouvais pas finir ce billet sans vous 
remettre le sublime générique de la série.


C'est donc pendant le 1er trimestre 1975 que Pif Gadget publie les premières aventures de notre duo de choc et de charme avec aux crayons Raffaele Carlo Marcello et aux scénarios Victor Mora.

Leurs aventures seront publiées régulièrement
jusqu'au N°460
voir ici l'historique dans Pif Gadget :

Le Bdmag vous offre l'intégrale publiée dans Pif Gadget !!





mardi 29 novembre 2016

Warlord - 027


















  


Warlord a été publié pour la  première fois en 1974 par D.C. Thomson. La bande dessinée était consacrée à des récits de guerre et d'aventures. Warlord inclus plusieurs histoires par numéro, d'abord centrées sur un personnage appelé Lord Peter Flint (Codename: Warlord), une version de l'espion populaire style James Bond pendant la Seconde guerre mondiale. Il est l’agent secret numéro 1 de l’Angleterre et notre héros passe son temps à exécuter des missions pour déstabiliser la coalition allemande.

Au total, Warlord a duré douze années (627 numéros), à partir de 1974 jusqu'en 1986, date à laquelle il a été incorporé dans Victor (The Victor était un « British comic paper » publié hebdomadairement par D. C. Thomson & Co. Ltd). 

 

En France Warlord a été édité par Arédit/Artima dans la collection Héroic dont les 5 premiers numéros sont parus dans la collection Courage-Exploit.
49 numéros de septembre 1975 à mai 1981. Format 13 x 18 cm. 100 pages. Trois numéros spéciaux et au moins 13 recueils de 4 ou 3 numéros.

Lien: Warlord - 027

lundi 28 novembre 2016

Totem n°12 - 18


 

Totem (2e SÉRIE) est une revue de l'éditeur Aventures & Voyages.
66 numéros d'août 1970 à novembre 1986. Trimestriel essentiellement consacrée au western de 164 pages du N°1 au 27 puis 132 jusqu'à la fin.
Les séries principales furent Reno Kid, Marksman et Gringo, mais on y trouve aussi quelques brèves séries britanniques ou italiennes.
On retrouve Enzo Chiomenti comme à l'accoutumée pour une bonne part, mais aussi Vitor Peon, Guido Zamperoni, Francesco Gamba, Miro et quelques autres pour les couvertures.

RENO KID (Lina Buffolente, Hans-Rudi Wäscher, Guirado) N° 1 à 51, 53 à 58. Série allemande reprise par Alberto Giolitti et son studio. On peut lire ses aventures outre-Rhin dans la revue "LASSO" ainsi que dans son propre magazine. Reno Kid est un justicier parcourant le far-west sur Tchuck son destrier en compagnie de Wontka, le fils de Tatanacki, chef des vaillants Arapahos. Ami des indiens, il se targue de ne jamais mentir et ne manque jamais de s'exclamer "Nom d'un six-coups", son expression fétiche. Plus tard, on le voit aussi en compagnie de Sammy l'Africain.

GRINGO (Manuel Medina & Carlos Gimenez, Renato Polese) N° 1 à 14, 17 à 44. Série espagnole du même nom créée en 1963 pour l'agence "Selecciones Ilustradas" et publié en Espagne à partir de 1970 chez "Ibero Mundial de Ediciones". On trouve aussi Gonzales et Etchevarria au scénario et Suso, Alvarez ou Rego aux dessins. Syd Bicking est surnommé "Gringo". C'est un héros solitaire parcourant le far-west en prenant le parti des Indiens et des Mexicains pour qui il n'est qu'un "gringo" (étranger) tandis que pour les blancs, il est un renégat. Série assez classique si ce n'est la propension du héros à prendre des coups. Si le premier épisode lui prête une fiancée appelée Conchita, elle n'apparait plus dans les suivants et Gringo semble abandonner sa vie sentimentale. Si Gringo a été créé graphiquement par Carlos Gimenez, de nombreux dessinateurs lui ont succédé. Dans la version française, on peut lire pas mal d'épisodes dus à Jesús Peña Regó alias Suso. Ainsi Ceux dans les n°37 à 39 et 44 sont signés Suso et date de 1971, tandis que le n°40 est signé Caris (ou Aris ?) et date de 1966. Ce semble indiquer que l'ordre des épisodes n'a pas été respecté. Suso est un dessinateur très habile, dont le style est proche de Steranko, et avec une influence des années 1970 (images psychédéliques, utilisation habile du noir et blanc et des ombres)

CHAT SAUVAGE (Claudio Tinoco) N° 12 à 19. Série espagnole appelée "El Pequeño Sioux" paru dans sa propre revue chez Iberomundial de Ediciones durant 32 numéros à partir de 1965 (format 17x24 cm). Chat Sauvage est un jeune Sioux, fils de Flèche Rapide. Alors qu'ils traversaient la prairie, ils tombent sur un cadavre. Comme le shérif arrive au même instant, Flèche Rapide est accusé de ce meurtre. Chat Sauvage parvient à prendre la fuite tandis que son père est emprisonné. Il rencontre rapidement Carter et Pancho, deux amis. Ensemble, ils parviennent à innocenter Flèche Rapide. Carter demande alors l'autorisation d'emmener avec lui le jeune Sioux, une requête acceptée par son père. Nos trois amis hétéroclites (un blanc, un Mexicain et un Indien) vivent alors des aventures de concert. Une série qui n'est pas sans rappeler parfois Katanga Joe transposé dans l'Ouest américain.


Une excellente première fiche sur ce sujet
 nous a été fournie par Anacho sur BD Mag Exhumator :
http://bdvintagerares.blogspot.be/2014/04/totem.html

Je vous propose Totem n°12-18

dimanche 27 novembre 2016

Éclair (série 2) n° 5


 

Eclair 2 est une revue de bandes dessinées petit format de chez l’éditeur Aredit. 12 numéros au format 13 * 18 cm de septembre 1964 à août 1965. Un spécial en avril 1965. Séries policières. Épisodes trouvés : - Anticipation - Course Automobile - Freddy - Guerre - Hubert - Policier - Le Quatuor de la Mer - Sport - Star Hawkins - Tomahawk

Je vous propose Éclair n°5

samedi 26 novembre 2016

Tarou n° 38 (février 1957)


Le Fils de la Jungle est de retour !

Tarou n°38 (février 1957) "Sous les chutes du Zambèze"


toujours sous la plume de Bob Dan et accompagné en série annexe par le roi Hanbélik

(voir les excellentissimes fiches précédentes de Lululjojo)


jeudi 24 novembre 2016

Baracuda



Dans la Famille : Périodiques, Petits Formats,
Editeur principal : IMPERIA  .
Nombre de 'pièces' connues : 10 (série terminée)
    Albums/Fascicules Originaux : 8
    Intégrales ou recueils : 2
Plage temporelle couverte  :
    Plus ancien au n° 1 daté 10/1967
    Plus récent au n° 8 daté 05/1968
Autres informations :
Album Poche, 130x180 -
Couverture Brochée - Dos Carré - 128 pages - Noir et Blanc




Baracuda est encore un de ces agents secrets invincibles dont il n'y a pas grand chose à dire ou à trouver sur le net.



Par contre son dessinateur c'est tout autre chose :


Nom : Ferrari
Prénom : Rino Giuseppe Primo
Pseudo : Ferrari, Rino
Naissance : le 03/10/1911 (ITALIE)
Décès : le 15/07/1986

SA BIOGRAPHIE

Rino Ferrari Dessinateur, illustrateur, sculpteur, d'origine italienne. Sa Formation : Ancien éleve en Italie d'une école des Beaux-Arts. C'est à l'occasion d'une séjour en France dans les années 49 qu'il tombe amoureux de notre capitale. Il va s'y installer définitivement. Il va travailler pour le magazine Radar en illustrant la plupart des faits divers de l'époque avec des images 'grand format' toujours spectaculaires. Il va Parallèlement travailler pour une une revue italienne similaire La Domenica del Corriere Toutes ses illustrations sont signées : R. Ferrari. En 1966 toujours pour les italiens et sous le pseudo de Ferri, il va travailler sur la collection 'Fiabe sonore' (fables sonores) pour l'éditeur (Fratelli, Fabri) en illustrant des pochettes de disque dans un style très Walt Disney. De 1948 à 1978 il va illustrer à la gouache un nombre incroyable de petits formats pour les éditions Imperia comme : Attack, Baracuda, Battler Britton, Buck Jones, Biches, Calder One, Caribou, Crack, Diaman, Garry, Hopalong Cassidy, Indians, Jim Canada, Jet Cobb, Jim Morgan, Kay Barton, Kalar, Kit Carson, Les 5 As, Marouf , Minouche, Navy, Ogan, Oliver, Panache, Pirouett', Prairie, Rapaces, Super Boy, Rapaces, Rol Baker, Sandor, Sergent Guam, Spider agent spécial, Tex Tone, War, X-13, Z33... Une des particularités des couvertures de Ferrari est l'action qui s'y dégage. Ses personnages sont toujours en mouvement, donnant une impression d'élan, de vitesse, comme un instantané d'un cliché pris dans le feu de l'action. Difficile d'estimer le nombre total des illustrations de ce travailleur infatigable, mais cela doit correspondre à plusieurs milliers, et toutes en couleurs. On lui doit aussi Los corsarios de las Bermudas dans la revue "Salgari" en Argentine... Il est décédé en 1986.





Quelques infos dispo ici :
http://www.bd-pf.fr/Serie-408-baracuda.html



En attendant voici le lien de la présente bd intitulée :
BARACUDA n° 7, rayon laser
(Série - avril 1968 )

mardi 22 novembre 2016

Aventures de Demain, le retour du Futur


Après deux excellentissimes fiches de Maître A (ZBB pour les non initiés) qui nous avait permis de lire les n° 1-2-3 et 13, voici quelques n° de plus dénichés dans nos disques durs, nos placards, coin "revues disparues" ou acquis de haute lutte au prix de sacrifices financiers dans des vides greniers ou sites d'enchères (pas de publicité ici...) divers et avariés.
En bref voici le retour des aventures de Rick Random qui comme son nom l'indique est "allé à Thouars" (private joke pour GG).

RICK RANDOM
Série anglaise du même nom paru originellement en petit format dans la revue "Super Detective Library". La série fut créée en 1953 par Edward Holmes dans le N°37 de la revue. Ron Turner fut ensuite l'un des principaux artistes de la série.
Une sélection de dix récits a été réédité en anglais en 2008.
En France, on retrouve cette série dans la revue "Aventures de Demain" aux éditions Chateaudun, dans "Astrotomic" et dispersé dans plusieurs revues Arédit/Artima, mais pas toujours avec son nom indiqué.
Au 24e siècle, Rick Random est un détective de  l'age spatial à la tête de l'I.B.I (Interplanetary Bureau of Investigation).
Parutions
Aventures de Demain n° 2, 3, 5, 7, 9, 10, 11, 13 à 17, 27 à 30
N°2 : La planète aux pépites (Rick Random and the gold-rush planet in Super Detective Library #66)
N°3 : Drame dans l'espace (Crime rides the spaceways in Super Detective Library #37) (Bill Lacey)
N°5 : L'homme qui possédait la lune (The case of the man who owned the moon in Super Detective Library #49)
N°7 : Les serpents de l'espace
N°9 : Les 5 vies de Mr Quex (novembre 1956) (The five lifes of mr. Quex in Super Detective Library #64)
N°10 : Le secret de la planète océane (Rick Random and the secret of the ocean planet in Super Detective Library #75)
N°11 : Le mystère de la planète mouvante (Rick Random and the mystery of the moving planet in Super Detective Library #70)
N°13 : L'étrange affaire des bulles de l'espace (The case of the space bubble in Super Detective Library #53) (Oliver Pattingham)
N°14 : Chasse à l'homme dans l'espace (Rick Random’s manhunt through space in Super Detective Library #90)
N°15 : Les envahisseurs de la planète océane (suite du 10) (Rick Random and the invaders from the ocean planet in Super Detective Library #83)
N°16 : La planète des hommes perdus (The planet of the lost men in Super Detective Library #79)
N°17 : Le mystère de la voie lactée (Rick Random and the mystery of the milky way in Super Detective Library #91) (Terry Patrick)
N°27 : L'homme qui voulait éteindre le soleil (Rick Random and the mystery of the man who put out the sun in Super Detective Library #105)
N°28 : Le mystère des hommes disparus
N°29 : La folie venue des espaces
N°30 : S.O.S. de l'espace (août 1958) (Rick Random and the S.O.S. from space in Super Detective Library #115)
Astrotomic N° 7 à 10
N°9 : Périlleuse mission 30 pl. (Août 1959) (Rick Random’s perilous mission in Super Detective Library #129)
Météor (2e série) Spécial (Octobre 1967) Les Pirates du Cosmos (Rick Random and the space pirates in Super Detective Library #127) (Ron Turner)
Aventures Fiction (2e série) N° 22 (Septembre 1971)
N°22 : Mission périlleuse 64 pl. (Ron Turner) (Rick Random’s perilous mission in Super Detective Library #129)
Atome Kid (PF) N°8 (mai 1972)
N°8 : Rick Random et la menace spatiale (Rick Random and the threat from space in Super Detective Library #153)
Infos complémentaires:
http://www.bd-pf.fr/Serie_318-aventures-de-demain.html
http://www.comicbd.fr/Se-Aventures-de-Demain.html#A58
http://uk.geocities.com/lordymike/random_bio.htm
http://bearalley.blogspot.fr/search?q=rick+random
http://britishcomics.wikia.com/wiki/Rick_Random

dimanche 20 novembre 2016

Big Boy n°34 (juillet 1959)


Merci à Lulu pour son titre en image qui a l'immense mérite d'être on ne peut plus clair.

Aujourd'hui je vous propose le Big Boy n° 34 "Nous avons libéré les hommes thermogènes"


Grace à Comics VF, voici le sommaire
1/ La menace-pesanteur (6 pages)
House Of Mystery (1°) #74 (1) (05/58) The Anti-Gravity Menace ( / Bernard Baily / Bernard Baily)

2/ 13ème heure (6 pages)
House Of Mystery (1°) #78 (1) (09/58) The 13th Hour ( / Howard Purcell / Howard Purcell)

3/ La dame en noir (6 pages)
House Of Mystery (1°) #78 (4) (09/58) The Lady In Black ( / Nick Cardy / Nick Cardy)

4/ La ville qui était truquée (6 pages)
House Of Mystery (1°) #78 (2) (09/58) The Town That Was Tricked ( / Bill Ely / Bill Ely)

5/ Les cent vies de Napoléon Burke (6 pages)
House Of Mystery (1°) #78 (3) (09/58) The 100 Lives Of Napolean Burke ( / Mort Meskin / George Roussos)

6/ Les yeux fous (6 pages)
House Of Mystery (1°) #77 (1) (08/58) The Eyes That Went Berserk ( / Bernard Baily / Bernard Baily)

7/ J'étais devenu le premier homme du futur (5,66 pages)
My Greatest Adventure (1°) #24 (2) (10/58) I Was The First Future Man ( / Lou Cameron / Lou Cameron)

8/ J'étais le Robinson Crusoe de l'espace (7,66 pages)
My Greatest Adventure (1°) #24 (1) (10/58) I Was The Robinson Crusoe Of Space ( / Jim Mooney / Jim Mooney)

9/ Chien de garde de la maison (10 pages)
Adventures Of Rex The Wonderdog #19 (3) (01/55) The Four-Footed Lighthouse Keeper (John Broome / Gil Kane / Bernard Sachs)

10/ Professeur Euréka (2 pages) (Henry Boltinoff / Henry Boltinoff)

http://www.comicsvf.com/fs/8495.php


samedi 19 novembre 2016

Choc n°29














 

Choc (1re série) est une revue de l'éditeur Arédit/Artima dans la collection Récit Complet.
100 numéros d'octobre 1959 à janvier 1965. La revue débute en récit complet (format 17 x 23 cm pour 36 pages) pour les six premiers numéros. À partir du N°7 (avril 1960) jusqu'au numéro 25, elle passe au format super-digest (11,5 x 17,5 cm) avant de passer en 13 x 18 cm plus classique du numéro 26 jusqu'à la fin. Parution de sept numéros spéciaux en 1964 et 1965. 19 recueils.
Récits de guerre dont notamment "Le Tank Hanté" de Bob Kanigher ou Sergent Rock d'origine DC Comics.


vendredi 18 novembre 2016

Astrotomic, le retour!


Vous l'attendiez tous, je le sais... aprés la premiére fiche
http://bdvintagerares.blogspot.fr/2015/08/astrotomic-viso-fiction.html
et le n°6 proposé par Lulujojo et pjp
http://bdvintagerares.blogspot.fr/2016/10/astrotomic-viso-fiction-n6.html


Voici le retour du Capitaine Véga


accompagné d'Archie, Buck Rogers (tibilit-tibilit) et d'une histoire à la morale édifiante pour la jeunesse "Le Barrage" dans les 68 pages de ce numéro 34 de septembre 1961.




mercredi 16 novembre 2016

Panache n° 038 - 040 - 049




Panache est une revue de l'éditeur Impéria.
418 numéros de octobre 1961 à octobre 1987. Format 13 x 18 cm. 68 pages et bimensuel jusqu'au 
N°247, puis 132 pages et mensuel jusqu'à la fin. 74 recueils.
Bandes de guerre d'origine britannique.

Infos complémentaires: voir fiches sur Bd Mag Exhumator:
http://bdvintagerares.blogspot.be/2016/06/panache-68-pages.html
http://bdvintagerares.blogspot.be/2016/06/panache-132-pages.html

Je vous propose les n° 38 - 40 - 49

mardi 15 novembre 2016

Commando - 031














 

Commando est une revue de l'éditeur Arédit/Artima.
306 numéros. La revue débute en récit complet (format 17 x 23 cm pour 36 pages) pour les six premiers numéros (voir Commando 1re série). À partir du numéro 7 (avril 1960) jusqu'au numéro 25, elle passe au format super-digest (11,5 x 17,5 cm) avant de passer en 13 x 18 cm plus classique du numéro 26 jusqu'à la fin. 65 recueils. 19 Numéros spéciaux.