lundi 23 janvier 2017

LES PIONNIERS DE L'ESPERANCE


Cette série SF dessinée par Raymond Poïvet et scénarisée par Roger Lécureux a vu le jour dans le N°45 de vaillant (14 décembre 1945).




La série est alors publiée en couleurs, à raison d'une page par semaine puis passe au noir et blanc quand vaillant, en 1969 après 24 ans d'existence (no 1239) devient Pif gadget.


La série sera publiée jusqu'au 26 septembre 1973, soit le N° 239 de Pif Gadget (Vaillant 1477).

Créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale sur recommandation personnelle à la rédaction de Vaillant du professeur Alexandre Ananoff, auteur du livre L’Astronautique en 1950 (ainsi véritable « père inspirateur » de Hergé dans la conception de sa fusée lunaire), cette série à orientation pacifiste contait les aventures d'une équipe cosmopolite d'aventuriers, chargée de défendre la planète Terre et ses valeurs de liberté, de fraternité et de progrès social et technologique, contre toutes sortes d'ennemis extraterrestres.

C'est pour cette raison que le titre initial devait être L’Espéros, puis L’Espérance, avant de devenir in fine celui connu par tous (pour « l'espoir d'un monde meilleur », dixit R. Lécureux).


L'histoire commence au moment où la mystérieuse planète Radias se rapproche dangereusement de la Terre en provoquant maints cataclysmes naturels et destructions.

Le conseil mondial envoie alors le vaisseau spatial Espérance à sa rencontre avec pour mission de stopper la menace. À son bord, une équipe de six aventuriers : Robert, un ingénieur français; Tom, un autre Français (Martiniquais) ; Maud, une Américaine ; Tsin-Lu, une Chinoise ; Rodion, un Soviétique et Wright, un Anglais. Ce point de départ est donc le même que celui des aventures de Flash Gordon.

La première page des « Pionniers de l’espérance », parue dans le n°45 de Vaillant, du 14 décembre 1945.
Dès le premier épisode, l'équipe se réduit à quatre membres à la suite du décès de Tom et de Wright. Robert est renommé Tangha, qui a une consonance plus héroïque et « spatiale ». Par la suite, les deux personnages de Maud et Tangha occuperont peu à peu le devant de la scène constituant ainsi, avant Laureline et Valérian, l'un des premiers couples de la bande dessinée de science-fiction.


À l'occasion de la parution de la série en récits complets dans Pif Gadget, Raymond Poïvet expérimenta une technique de dessin au feutre qu'il fut l'un des premiers à pratiquer. Son dessin devint également plus esquissé, donnant parfois l'impression d'une ébauche inachevée (n'oublions pas qu'il fut dessinateur de mode à ses débuts… d'où cette inclination aux croquis rapides mais efficaces, allant à l'essentiel — indispensable dans un prétoire par exemple). Il résulta de l'ensemble une ambiance assez étrange, car à contre-courant des styles graphiques de journaux tels que Vaillant.

Pour consulter la liste complète et détaillé je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous : http://pressibus.org



Sources et infos :




Voici donc les quelques numéros proposés aujourd'hui :





051. Les Gladiateurs de Tarengo (VA 1240, 1969 -> PIF 2)
052. Ceux qui prévoyaient tout (VA 1248, 1969 -> PIF 8)
053. Les hommes d'en bas (VA 1252, 1969 -> PIF 14)
054. La nuit des Horreurs (VA 1259, 1969 -> PIF 21)
055. Le cerveau de secours (VA 1266, 1969 -> PIF 28)
056. Commando sur l'EMC (VA 1272, 1969 -> PIF 34)
057. Les Hommes Squales (VA 1278, 1969 -> PIF 40)
058. Le tremblement de fleurs (VA 1283, 1970 -> PIF 45)

LIEN :


OU


Additif par Doc Mars :
CONTRE LES ROBOTS




Bonne lecture !!!
Merci aux scanneurs & retoucheurs d'origine !!!!!




14 commentaires:

  1. Très très belle BD SF française comme je les aime ;)
    Mille mercis cher Jedi !! :59:
    :4:

    RépondreSupprimer
  2. Tu en as d'autres ou tu en veux d'autres ? :10:
    En étrennes:
    Contre les Robots (ed.Kangourou) 1974
    http://jheberg.net/captcha/pionniers-de-lesperance-les-ths1-contre-les-robots/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai (pas tous ) ceux récupérés sur des Pif Gadget et d'autres titres. On peut voir ça en MP ou sur ze private blog. Tu peux également préparer une autre fiche complémentaire à celle-ci. Comme on veut !!

      Supprimer
  3. Merci à notre VAILLANT grand Maître, il nous en a mis plein le PIF avec cette série.

    RépondreSupprimer
  4. Doc comment tu fais pour ajouter des smiley?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu choisis ton n° ici
      http://modifier-les-modeles-de-blogger.blogspot.fr/2007/10/liste-de-smileys.html
      :14:

      Supprimer
    2. Ouiiiiiiiiii...ça fonctionne

      Supprimer
  5. @Grand Maître: Peux tu programmer ma fiche Faucon Noir le 14/04 à la suite de celle prévue le 13/04 du Doc.

    RépondreSupprimer
  6. Une excellente série qui méritait d'être exhumée !

    RépondreSupprimer
  7. Merci, une excellente série dessiné par un grand de la BD Raymond Poïvet et un grand scénariste Roger Lecureux, que du bonheur, merci à toute l'équipe de Bd Mag.

    RépondreSupprimer