vendredi 17 mars 2017

Ouragan













 

Ouragan est une revue de bande dessinée petit format paru aux éditions Arédit et dans la collection Courage Exploit. 29 numéros de février 1967 à décembre 1969. Format de parution 13 * 18 cm. Le héros principal est Jim Ouragan et de nombreux récits complets de western sont présents dans cette série: Black Fury - Bob Faster - Capitaine Hercule Hurricane- Faucons Noirs  - Omer - Ouragan Jim - Rick Rodeo - Rocky Lane.

Pour plus d'informations veuillez consulter la très bonne fiche déjà éditée sur BD Mag Exhumator par Jack:
http://bdvintagerares.blogspot.be/search?q=ouragan



Lien: Ouragan - 004
Lien: Ouragan - 015



Lien: Ouragan - 021

Merci au  scanneur/retoucheur pjp pour ces BD.

Bonne Lecture

Jesse James


Robert Sallee James aves ses fils,
Jesse and Frank. Circa 1850

James considéré comme un Robin des
bois de l'ouest américain.

Née dans le comté de Clay, dans le Missouri, le 5 septembre 1847, Jesse Woodson James était le fils de Kent Zerelda Cole James et de son mari Robert James, ministre baptiste. En 1850, Robert James se rendit en Californie pour prêcher dans les camps d'extraction d'or. Cependant, peu de temps après son arrivée, il est tombé malade et est décédé. Sa mère se remarie en 1852 avec un fermier dont elle se sépare 3 ans plus tard, puis une nouvelle fois avec un médecin, le Docteur Samuel. Les enfants connaissent donc un milieu familial plutôt instable. Jesse vécut sa jeunesse dans un climat de conflits entre les mouvements prônant l'abolition de l'esclavage et ceux qui désiraient maintenir cette façon de faire, de peur de voir toute une économie s'effondrer. 

Pendant la guerre civile, le Missouri, un état frontière, était le foyer de la guérilla initiée par les forces des deux côtés du conflit. Frank James a combattu au début de la guerre avec les « Missouri State Guard » pro-sécession puis a rejoint une bande de guérilleros confédérés connue sous le nom de « Bushwhackers » et qui ont mené des attaques dans la région contre des sympathisants de l’Union. 

En mai 1863, alors qu'il était dans la ferme familiale, le jeune Jesse fut pris dans une embuscade et son beau-père fut pendu à un arbre par des miliciens de l'Union (il survécut) qui cherchaient Frank et ses collègues insurgés. 
En août, Frank participa à un raid dirigé par William Quantrill, chef guérillero contre la ville abolitionniste de Lawrence, au Kansas, au cours de laquelle environ 200 hommes et garçons furent tués et de nombreux bâtiments détruits. 

Vers la fin de l’automne 1862, Thomas Ewing, Jr., commandant des forces de l'Union au Kansas, est décidé à faire cesser les raids de William Quantrill. À Kansas City, il fait arrêter les épouses et les sœurs de plusieurs hommes de la bande, lesquelles étaient soupçonnées de les aider et de les approvisionner. Le 14 août 1863, le bâtiment où elles sont détenues s'effondre, faisant cinq mortes. Quantrill, décidé à se venger, rassemble 450 hommes qu'il dirige vers Lawrence (Kansas), ville qu'il déteste car on a voulu l'y pendre en 1861. Parmi ces hors-la-loi, se trouvent Frank James, Cole et Jim Younger.
Les guérilleros de William Quantrill atteignirent la ville à l’aube du 21 août, assassinant une partie de ses citoyens et pillant leurs demeures avant d’incendier les bâtiments publics. Les habitants de Lawrence étaient encore endormis quand les raiders pénétrèrent dans la ville et ne purent se grouper pour organiser une quelconque forme de défense. Les guérilleros forcèrent l’entrée des maisons et abattirent froidement leurs occupants. Quant à ceux qui tentèrent de s’enfuir, ils les tirèrent comme des lapins. Les supplications des épouses ou des mères pour épargner leurs maris ou leurs fils n’eurent aucun impact. La valse de meurtres, de pillages et de destructions dura jusqu’à dix heures du matin : plus de 180 hommes et garçons avaient été tués, 185 bâtiments brûlés et la plupart des magasins et des banques pillés. 




William T. Bloody Bill Anderson (1839 - 26 octobre 1864 †)  était un chef de guérilla sudiste opérant dans la bande de francs-tireurs de William Quantrill pendant la guerre de Sécession. Particulièrement violent,   Il scalperait les soldats de l'Union, décorant fièrement son cheval avec les scalps sanglants, ce qui lui vaut son surnom. Dans une bagarre à Albany avec le 33e Régiment d'infanterie, Anderson a été abattu dans la tête, le tuant instantanément. Son corps trempé de sang a été exposé au public dans un palais de justice local. Anderson était connu pour garder une corde à 53 nœuds; Chaque nœud représentait un meurtre qu'il avait perpétré.

À l'âge de 16 ans, Jesse suivit les traces de Frank et est devenu un « Bushwhacker ». Lui et son frère ont rejoint un groupe dirigé par William "Bloody Bill" Anderson et ont participé à un certain nombre d'incidents violents, y compris un raid en septembre 1864 sur Centralia, Missouri.

Le 27 septembre 1864, à 9 h du matin, William T. Anderson et quatre-vingt guérilleros dont certains portaient des uniformes nordistes volés, entrèrent à Centralia pour couper le North Missouri Railroad. Ils pillèrent la ville. Anderson bloqua la ligne, ce que le mécanicien du train ne réalisa que trop tard, puisque les hommes qu'il voyait portaient des uniformes bleus. Les guérilleros envahirent le train. Les 125 passagers furent divisés en soldats et en civils. Au total, vingt-trois soldats étaient à bord, tous en permission après la bataille d'Atlanta, rentrant dans leurs foyers dans le nord-ouest du Missouri ou le sud-ouest de Iowa. Les nordistes durent quitter leur uniforme. Anderson demanda s'il y avait un officier, le sergent Thomas Goodman fit un pas en avant. Les hommes d'Anderson abattirent les autres. Les corps furent scalpés. Les guérilleros mirent le feu au train et l'envoyèrent vers Sturgeon (en). Puis ils incendièrent le dépôt et quittèrent la ville. Le sergent Goodman fut fait prisonnier sur ordre d'Anderson, pour servir de monnaie d'échange. Il passa dix jours en captivité avant de s'enfuir alors qu’il se préparait à traverser la Missouri près de Rocheport.

En mai 1865, un mois après la capitulation du général confédéré Robert E. Lee au tribunal d'Appomattox, Jesse fut blessé à la poitrine lors d'une escarmouche avec des troupes de l'Union près de Lexington dans le Missouri. Après avoir été soigné par son cousin, Jesse finit par se joindre à son frère et à d'autres anciens soldats confédérés pour voler des banques, des diligences et des trains.

L'incident qui fit connaître Jesse au public en tant que hors-la-loi se déroula au cours de l’attaque de  la banque de Gallatin en 1869. Il tua le caissier de la banque, par vengeance, pensant que Samuel Cox était le commandant des troupes de la milice pro-Union qui assassina le chef de la guérilla Bloody Bill Anderson en octobre 1864. (En fait, le caissier tué ne s'est pas révélé être Cox.) 




















Après que Jesse et Frank aient volé un train à Gads Hill, dans le Missouri, en janvier 1874, on fit appel à la « Pinkerton’s National Detective Agency » pour les traquer. En mars 1874, après que l'agence eut pris l'affaire de la bande de James en main, un détective de Pinkerton à la recherche de Jesse et Frank dans le Missouri trouva la mort. Prendre les frères James est devenu pour Allan Pinkerton une mission personnelle.

































Peu après minuit, le 25 janvier 1875, un groupe d'agents de Pinkerton, agissant sur une information selon laquelle Jesse et Frank étaient à la ferme de leur mère (en fait, ils n'étaient plus là) a effectué un raid sur la place. Les agents ont jeté un engin incendiaire dans la ferme, déclenchant une explosion qui a blessé mortellement leur demi-frère de 8 ans et causé à leur mère, Zerelda la perte d’une partie de son bras. Les frères James ont lancé une campagne d'intimidation contre leurs ennemis aperçus près de la ferme et en avril de cette année un des voisins de leur mère, ancien milicien de l'Union qui avait aidé les agents de Pinkerton à préparer le raid, a été tué. Allan Pinkerton n'a jamais poursuivi sa chasse de Jesse et Frank. 


























Dans l'après-midi du 7 septembre 1876, Jesse et Frank James, avec Cole, Jim et Robert Younger et trois autres associés, ont essayé de voler « The First National Bank of Northfield », au Minnesota. 

















Pendant la tentative de vol, trois membres de la bande sont rentrés et ont demandé au caissier d'ouvrir le coffre-fort, mais il a refusé. Pendant ce temps, les gens de la ville ont eu vent qu’un hold-up avait lieu. Ils ont engagé une fusillade avec les membres du gang qui étaient stationnés dans la rue. 

























En fin de compte, le caissier de banque fut tué par les hors-la-loi ainsi qu’un passant, tandis que deux bandits furent abattus par des gens de la ville avant que le reste de la bande ne parvienne à fuir.


Deux semaines plus tard, à la suite d'une fusillade près de Madelia, au Minnesota, les frères Younger furent capturés et un autre membre de gang tué. Les frères furent condamnés à la prison à perpétuité (Robert Younger est mort derrière les barreaux en 1889 tandis que le reste de la bande fut gracié en 1901). Les frères James, qui s'étaient détachés des Youngers avant le meurtre de Madelia étaient les seuls membres du gang à ne pas être mort ou capturé. En 1879, Jesse recruta un nouvel ensemble d'associés criminels et se lança dans une nouvelle série de crime.



 

Plutôt que de mourir sous une grêle de coups de feu en volant une banque ou un train, le légendaire Jesse James fut abattu le 3 avril 1882 pendant qu’il accrochait une image sur le mur de sa maison louée à St. Joseph, Missouri. Sa femme et ses enfants étaient à ce moment-là dans une autre pièce. L'assassin de James, Bob Ford une nouvelle recrue dans sa bande, lui a tiré une balle à l'arrière de la tête. Était également présent Charley,  le frère ainé de Bob. Plus tôt cette année-là, Bob Ford s’était arrangé avec le gouverneur du Missouri pour abattre Jesse en échange d'une récompense. Après que les Ford eurent annoncé aux autorités qu'ils avaient tué l'infâme hors la loi, ils furent condamnés pour meurtre et condamnés à être pendu; Cependant le gouverneur les pardonna promptement. Charley Ford s'est suicidé en 1884 tandis que Bob Ford a été abattu en 1894 dans un salon de Creede, Colorado.

10 commentaires:

  1. Comme un Ouragan (air connu...) Lulu a révolutionné la fiche introductive aux revues!!
    Mazette, comment rivaliser avec lui maintenant ? :1:
    Merci mon ami pour cette super fiche et à Pjp :10:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes les fiches sont magnifiques …chacun a son sujet de prédilection…moi je ne connais rien de la planète Mars …tandis que toi : LE GRAND DOC MARS…mais tes compliments me vont droit au cœur.

      Supprimer
  2. Merci Tonton Lulu pour tes belles histoires et merci PJP pour tes nouveaux scans ! :70:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublions pas PJP, c'est un champion du scan et pour nous trouver des petits bijoux.

      Supprimer
  3. Il était un Lulu dans l'ouest une fois ! Quelle maîtrise ! Du grand art, si tu étais rémunéré, tu aurais droit à une augmentation ! Merci aussi à Pjp :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit complément à ma petite pension me ferait du bien…mais non, c’est un plaisir.

      Supprimer
  4. C'est toujours avec un grand plaisir que je m'empresse de lire les magnifiques fiches que vous joignez aux perles que vous nous offrez.Grand merci.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour l'amélioration de ma culture générale, dans la bonne humeur!
    Fabien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec toi, les petites histoires ajoutent un brin de culture générale en plus.

      Supprimer