mercredi 12 avril 2017

Météor n° 125 et 176

 

Un magazine nommé Meteor, publié par les éditions Artima, existait dans les années 1950 et 60. Il contenait des bandes dessinées de science-fiction dont l'illustrateur était Raoul Giordan et le scénariste Lortac.
Raoul Giordan (né le 22 février 1926 à
Nice, et mort le 18 janvier 2017)
 est un dessinateur français.
 Il débute dans la bande dessinée
 en 1946 avec son frère aîné
Robert, en créant des histoires
policières. Il se spécialise ensuite
dans le domaine de la science-fiction.





Robert Alphonse Collard dit Robert Lortac, né à Cherbourg le
19 novembre 1884 et mort à Paris 14e le 10 avril 1973, est un
écrivain, dessinateur (dans Fillette, par exemple), portraitiste,
critique d'art, scénariste, pionnier français du dessin animé, en
particulier publicitaire.Dans les années 1950 et 1960, il écrivit
de nombreux scénarios de bandes dessinées pour Artima, dont la
plupart de ceux de Météor (plus de 80 %), ainsi que ceux de
Fulguros de Brantonne dans le fascicule Sylvie. Il fut aussi un
scénariste prolifique pour Les Pieds Nickelés de René Pellos et
Bibi Fricotin de Pierre Lacroix (pour les illustrés Jeunesse Joyeuse).
 

Généralement la série classique comporte 110 numéros mensuels parus de mai 1953 à juin 1962, soit près de 120 épisodes de 15 à 32 pages. 25 histoires supplémentaires seront publiées alors que le fascicule adopte un format plus petit à partir du numéro 111. Cette série, appelée plus tard Les Conquérants de l'Espace (titre de la première aventure) constitue vraisemblablement la plus longue série dessinée de science-fiction en langue française (précédant de peu Les Pionniers de l'Espérance). La dernière histoire dessinée par Raoul Giordan dans Meteor paraît en 1967 dans le numéro 159.

Le principe était voisin de celui de Star Trek qui existera plus tard aux États-Unis : un vaisseau spatial — la Space Girl — va de planète en planète découvrir de nouvelles formes de vie et de civilisations. Mais l'équipage en est réduit à trois personnes :

Le docteur Spencer, savant au scepticisme désabusé face aux théories politiques et sociales humaines et assimilées qu'il rencontre partout (« Je constate une fois de plus qu'aucun individu n'a assez d'esprit pour penser sainement pour tout le monde »).L'ingénieur et pilote Spade, qui se montre en général efficace, mais assez incolore.Le turbulent mécanicien Texas, qui est le personnage haut en couleurs de la série



























La série est assez inégale, mais certains épisodes
Le Domino volant
Les Évadés de Disciplina,ne légende
L'Étrange robot














préfigurent des thèmes plus « sérieux » qui deviendront prédominants dans les épisodes plus tardifs .

Les éditions Artima republièrent à partir de décembre 1957 à juillet 1958 les huit premiers numéros de Meteor sous le titre Spoutnik, puis dans les années 1990-1996, Aredit s'associa à l'éditeur Lefrancq pour rééditer les 23 premiers fascicules de Meteor sous quatre albums reliés.

Lien: Météor - 125

Lien: Météor - 176

6 commentaires:

  1. Météorique billet ! de la bonne sf "à papa" comme on disait - merci Lulu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis du même avis que toi...de la bonne SF nostalgique.

      Supprimer
    2. Giordanesque fiche !! :8:
      Mille mercis Lulu (rentré tout bronzé de la mer) :10:

      Supprimer
    3. Justement à propos de la SF de papa, quelle BD de SF récente peut-on recommander ? :40:

      Supprimer
  2. 2 exclu, merci à vous !

    RépondreSupprimer
  3. BlueHost is ultimately the best web-hosting provider with plans for any hosting needs.

    RépondreSupprimer