dimanche 9 avril 2017

Monde Futur (série 1) première partie

Collection Artima
20 numéros du n°1 (02/59) au n°20 (09/60)
Taille 175x230; 36 pages - Noir et Blanc
4 albums
couvertures  de Sanféli

Les histoires qui constituent les n° viennent principalement des récits complets espagnols "El Mundo Futuro" édité par Toray (Barcelone)  format 170x240 à l'italienne, vendus 1.5 pesetas.102 n° + 2 spéciaux Almanaque 1956 et 57. Les scénarios étaient de Boixcar ou Acedo , les dessins de Boixcar, Rumeu et Brea.
Un récit, "Plus fort que le maître de la terre", dans le n° 4, est toutefois d'origine française, dessiné par Pierre Le Goff-Brisson.

Guillermo Sánchez Boix (1917-1960) était un dessinateur barcelonais qui signait Boixcar ses œuvres les plus populaires. Il a commencé sa carrière au milieu des années 1940. Il est devenu très populaire avec la série Hazañas Bélicas (Exploits de Guerre) de 1948 à 1950. Boixcar était à l'aise dans différents types d'histoires comme le montrent ses collaborations aux collections Mundo Futuro (Monde Futur - éditions Toray ) dès 1955. Nombres de ses histoires ont été traduites en français par Artima. Les récits de guerre parurent notamment dans Choc et Commando, ceux de science-fiction dans Monde Futur (édition française de Mundo Futuro) et en complément dans Météor, Cosmos et Spoutnik. En Espagne, Boixcar est toujours considéré comme un maître de la bande dessinée et compte de nombreux fans même dans les nouvelles générations.

"Artima a utilisé une machine "vari-typer" pour les textes traduits dans les bulles. Pour celle-ci, une opératrice spéciale était formée. On pouvait changer les polices de caractères. De marque IBM, cette machine venait des USA. La police bâton d'Artima qui a été si critiquée était probablement la police ... DISNEY ! Le bullage des planches, la frappe des textes qui étaient formatés pour les bulles, leur découpage aux ciseaux et le collage dans les planches étaient des opérations dont le suivi daté figurait sur les dossiers d'archive ... Quel boulot !"


naît en  octobre 1955 avec une parution hebdomadaire. La revue parcourt tout l'univers de la science fiction, à travers les histoires de Boixcar lui-même qui mélangeaient voyages intergalactiques, invasions extraterrestres, batailles stellaires et mélodrame spatial avec une description hyper réaliste des vaisseaux, des planétes et autres corps stellaires ainsi que des extraterrestres... L'inspiration cinématographique venue des films SF américains se retrouvait dans ces vignettes, sans oublier aucun détail, pour exemple:le célébre mutant extraterrestre du film This Island, Earth (Les Survivants de l'Infini-1955) qui servit à inaugurer la série, avec un numéro un d'anthologie "Los Seres buenos de Marte (Les bons êtres de Mars)".

Infos complémentaires:




Je vous propose les dix premiers n° (dont le n°10 inédit issu de ma collection personnelle)  et deux exemplaires de la revue espagnole le n°1 et l'almanach 1956


Nouveaux Liens (09/04/17)

























Très bonne Lecture !!
Tous nos remerciements aux scaneurs et retoucheurs
Muchas gracias para Chani y Nebire
Pensées amicales pour la BDream Team  DM & Starman


Doc Mars


9 commentaires:

  1. Bonjour,
    Merci pour le partage mais tous les liens sont out.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Doc va rectifier ça après sa sieste bien sur !

      Supprimer
  2. Reup des liens :8:
    Y'a foule aujourd'hui :1:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait beau, il fait chaud, les gens désertent leur PC ....
      Mais nous sommes toujours là !
      Merci Doc pour le re-up !!!

      Supprimer
    2. En effet c'était un beau soleil de printemps...on bronze mal devant un écran de PC.

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Merci pour ce super partage car j'étais trop jeune pour les lire lors de leur parution !
    Belle équipe qui nous dégote de véritables perles...Chapeau bas Messieurs !
    pyrogene,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Pyros :8:
      La suite bientôt avec d'autres inédits :4:

      Supprimer