mercredi 5 avril 2017

Rouletabille

 
 
Rouletabille est une revue de l'éditeur de petits formats Aventures & Voyages dans la collection Mon Journal qui a eu 11 numéros de janvier 1965 à novembre 1965.
Les revues Rocambole (20 numéros de mars 1954 à novembre 1965) et Rouletabille fusionneront pour devenir Rocambole et Rouletabille (avec une numérotation qui commence au 21) puis Rouletabille et Rocambole pour 21 numéros de décembre 1965 à août 1967.
 
 
 
 
 
 
 
 
Format de parution : 13x18 cm
 
Couverture : Brochée
 
Dos : Cahier
 
Noir & Blanc
 
Vendu lors de sa sortie au prix de : 0,90 F
 
 
 
 
 
 
 
Cette série (studio Barbato, Paolo Morisi, Daniel Martin) raconte les récits mouvementés du héros Rouletabille, journaliste à L'Époque. Il est accompagné dans ses reportages par Pom-Pom son photographe. Mais la concurrence est rude dans ce métier, et Margot, journaliste au Matin utilise tous les coups bas pour être la première sur une affaire.
 
Adaptation assez fidèle des romans de Gaston Leroux lors des premiers numéros.
Après la fusion avec Rocambole, Rouletabille est transporté dans les années 60 et le héros et ses aventures s'éloignent résolument de l'œuvre originale.
 
On peut également trouver d'autres épisodes de Rouletabille dans les PF Apaches et Pirates.
 
 
Les autres épisodes de la série Rouletabille :
 
Pecos Bill (Guido Martina & Raffaele Paparella) : un justicier chevauchant Cyclone son fidèle mustang en compagnie de Davy Crockett et Calamity Jane, ses deux compagnons de route et de parfois de la louve Kora.
 
Titchioli (JH Pinçon & H. Dufranne) : un jeune gondolier mêlé à des aventures à son corps défendant. Série humoristique. 
 
 

 
 
Joseph Joséphin, surnommé Rouletabille, est un personnage de roman policier né sous la plume de Gaston Leroux (1868-1927) en 1907.
 
Son roman Le Mystère de la chambre jaune, chef-d'œuvre d'ingéniosité qui inspirera les surréalistes, lui vaudra le succès et il continuera à écrire des romans dans la même veine.
 
 
  
 
 
 
Ses aventures paraissent sous forme de feuilletons (dans L’illustration, Le Matin, Je sais tout…) avant d’être éditées par Pierre Laffite.
 
 
 
 
 
 
 
 
Les 8 romans de Gaston Leroux où apparaît Rouletabille sont les suivants :
  • Le Mystère de la chambre jaune (1907)
  • Le Parfum de la dame en noir (1908)
  • Rouletabille chez le Tsar (1913)
  • Rouletabille à la guerre : Le Château noir (1914)
  • Rouletabille à la guerre : Les Étranges noces de Rouletabille (1914)
  • Rouletabille chez Krupp (1917)
  • Le Crime de Rouletabille (1921)
  • Rouletabille chez les Bohémiens (1922)
 
 
 

 
 
Le personnage :
 
Les origines de Rouletabille sont révélées dans les deux premières aventures du personnage.
 
 
Orphelin ayant étudié au collège d'Eu, Joseph Rouletabille, de son vrai nom Joseph Joséphin, est un jeune reporter travaillant au journal L'Epoque. Ses collègues le surnomment Rouletabille car sa tête est ronde comme un boulet et son teint rouge comme une tomate. De petite taille et d'une bonne humeur constante, il s'attire facilement la sympathie de tous par son esprit original. Il porte costume et casquette à carreaux, et fume la pipe. Doué d'une intelligence remarquable, ses qualités intellectuelles lui permettent de développer un rare talent de détective amateur qu'il exerce sur les reportages qui lui sont confiés et grâce auquel il arrive souvent à damer le pion aux inspecteurs les plus chevronnés. Sa logique est méthodique et consiste à prendre la raison par le bon bout, que l'on reconnait au fait que "c'est le seul qui ne craque jamais", ce dont est censé témoigner son front sur-développé. Son fidèle ami Sainclair, avocat de profession, est souvent le témoin de ses aventures, qui sont de véritables enquêtes policières, incroyables défis soumis à la sagacité du jeune Rouletabille par leur côté inexplicable.
 
Mais Rouletabille est avant tout un reporter qui est amené à voyager pour les besoins de son journal et vivre ainsi d'extraordinaires aventures, que ce soit en Russie, en Bulgarie ou en Turquie, aventures qu'il partage avec La Candeur, son fidèle lieutenant, Vladimir Petrovitch, et la sauvage Ivana Vilitchkov, qui deviendra sa femme.
 
 
Rouletabille n'est pas le premier nom du personnage : Le Mystère de la chambre jaune est le premier épisode des Aventures extraordinaires du reporter Joseph Joséphin dit Boitabille. Mais à la suite de la protestation d'un journaliste qui portait déjà ce pseudonyme, Boitabille devient Rouletabille, nom qu'il ne quittera plus à partir du deuxième épisode, Le Parfum de la dame en noir.
 
 

 
 
Les œuvres de Gaston Leroux ont fait l'objet de nombreuses adaptations au cinéma, à la radio et à la télévision.
 
 
 
 
La télévision a d'abord adapté Rouletabille dans un téléfilm en deux parties avec Claude Brasseur en 1965, puis dans un feuilleton créé par Bernard Dalbry et Guy Jorré avec Philippe Ogouz dans le rôle du reporter. À partir du 3 mars 1966, ce feuilleton a été diffusé tous les soirs à 19h25 sur la première chaîne française. Adapté de trois romans de Gaston Leroux (Le Parfum de la dame en noir, Rouletabille chez le Tsar et Rouletabille chez les bohémiens), il a duré un total de 30 épisodes de 13 minutes chacun.
 
 
Avant ce feuilleton, Rouletabille avait déjà été adapté pour le grand écran. Plusieurs acteurs l’ont incarné : Lorin Raker (1919), Gabriel de Gravone (1922), Roland Toutain (1930), Jean Piat (1947) et Serge Reggiani (1949).
Dans la version du Mystère de la chambre jaune de 2003, le jeune journaliste est incarné par Denis Podalydès.
 
 
 
 
 
 
Le Mystère de la Chambre Jaune
 
de Marcel l'Herbier (1930)
 
Joseph Rouletabille, journaliste, se rend à une réception à l'Élysée, où il rencontre Mathilde Stangerson, fiancée à Robert Darzac. Après une douteuse et intrigante discussion avec Robert, Mathilde part avec son père, et l'on annonce qu'elle a rompu ses fiançailles. Le soir même, Mathilde est victime d'une tentative d'assassinat, dans la chambre jaune. Problème : la fenêtre étant étroite, et toutes les portes étant fermées, comment l'assassin est-il sorti de la chambre ?
 
 
 
 
·  ·  ·  ·  ·
 
 
 
Infos complémentaires :
 
 
 

 
 
 
vous propose
 
 
 
          Rouletabille - 04 - Le parfum de la dame en noir ²          
(avril 1965)
 
Téléchargement :
 
 
 

          Rouletabille et Rocambole - 33 - La chaise électrique          
(décembre1966)

 
Téléchargement :
 
 
 
(Merci aux scanneurs · retoucheurs Brummbar et 212)
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 

6 commentaires:

  1. Roulez roulez petits bolides !!! une bien belle fiche mon cher Altaïr. Je crois que Rocambole est un des premiers PF que j'ai lu. il traînait depuis des lustres chez ma grand-mère et au vacances scolaires, je le retrouvais, et je le relisais ....

    RépondreSupprimer
  2. Rocambolesque fiche, cher Altaïr !! :4: Merci
    La série Rouletabille a eu 11 n°.
    A noter que la fusion Rocambole Rouletabille change de nom au n°29 en Rouletabille Rocambole (quelqu'un sait-il pourquoi ?) puis pour le dernier le n°41 redevient Rocambole Rouletabille !!! :12:

    RépondreSupprimer
  3. Rouletabille, un de mes personnages de roman préférés :-)
    Je ne me souvenais pas de cette adaptation en BD et j'ai hâte de lire tout ça, ça m'a l'air vraiment sympa. Merci de ce cadeau :-)

    RépondreSupprimer
  4. Merci, j'en ai lu quand j'étais tout gossse, mon oncle achetait souvent des petits formats et les conservait et j'avais eu une agréable suprise en lisant ces pf.
    Je replonge dans ma prime jeunesse et bien sur comme d'habitude une fiche très explicative.

    RépondreSupprimer
  5. La BD de la belle époque!Grand merci et pour la fiche-ô combien exhaustive et intéressante-et pour ces deux perles.

    RépondreSupprimer
  6. Nous avons tous une petite fibre nostalgique !
    Merci pour vos commentaires.

    RépondreSupprimer