jeudi 31 août 2017

Big Boss - 040 - 048

 

Big Boss 2° série est une revue de bandes dessinées parue chez l'éditeur Arédit Artima dans la collection Cosmos. 59 numéros de juin 1970 à février 1983. 22 recueils. 2 numéros spéciaux .

mercredi 30 août 2017

RICKY BANLIEUE + VOTEZ RICKY

Aujourd'hui ballade dans le monde du rock'n'roll avec les 2 premiers album de la série Lucien par Margerin.



Bananes, mobs rafistolées, banlieues béton et zonards customisés gros pifs, autant d'ingrédient joyeusement distillés par Frank Margerin. Les nombreuses galères de Lucien, Ricky, Gillou et les autres sont aujourd'hui des classiques de la bande dessinée.


Frank Margerin voit le jour le 9 janvier 1952 né d'un père artiste peintre et d'une mère portraitiste à Paris. À l’école, il amuse la galerie en caricaturant ses professeurs dans les marges de ses cahiers. Encouragé par son entourage, le jeune Frank prend peu à peu conscience de ses talents d’artiste.


Après la troisième, sur les conseils d’un ami de son père (lui-même artiste peintre), Margerin s’inscrit tout naturellement à l'École des arts appliqués. Les cours le passionnent et il en sortira diplômé quatre ans plus tard.

Source : http://www.mr-malabar.fr/

Son dossier de dessins sous le bras, Margerin se décide à affronter quelques agences de pub qui trouvent son style assez marrant et l'encouragent à se tourner plutôt vers la BD. En 1978, prenant le relais de Philippe Poncet de la Grave, il dessine quelques vignettes et bandes dessinées pour le chewing-gum Malabar. Ce seront finalement les magazines de charme Lui et Playboy qui publieront ses premières illustrations.





Un jour, Margerin croise la route de Bernard Farkas, un des quatre fondateurs de Métal hurlant, qui lui conseillera de rencontrer son rédacteur en chef Jean-Pierre Dionnet. Celui-ci lui propose de faire une BD de quatre pages dans ce magazine alors spécialisé dans la BD de science-fiction et édité par Les Humanoïdes Associés. Margerin aurait préféré Pilote, plus connu à l'époque et qu'il lisait depuis sa petite enfance, mais ne peut se permettre de faire la fine bouche. Il réalise ses premières véritables planches et invente pour la première fois un scénario : ce sera Simone et Léon. Sa participation au magazine durera jusqu’au dernier numéro, courant 1987.

METAL HURLANT N°1
Janvier 1975
Première couv' (sauf erreur)
signée F. MARGERIN
Août 1980



















Entre-temps Margerin s’est fait un nom. Il enchaîne les albums et son dessin au trait plein, qui rebutait certains publicitaires à ses débuts, est maintenant à la mode. Ses gros nez sont partout.

L’auteur signe des pochettes de disques pour Olivier Lorquin, Nino Ferrer et dessine même la pochette de l’album humanitaire Éthiopie qui cartonne en 1984. Cartes postales, affiche de film (La Smala), publicités et dépliants en tout genre, le dessinateur apparait sur de nombreux supports.











Celui qui avait toujours refusé de créer un héros récurrent se laisse pourtant aller à se focaliser sur Lucien, rocker rebelle à la banane, qui s’impose peu à peu au fil des histoires. D’abord grassouillet avec de grosses rouflaquettes, Lucien le voyou s’affinera physiquement et mentalement au fil des années jusqu’à devenir le personnage central des histoires. Accompagné par ses fidèles amis Ricky (inspiré par Frentzel, un ami de l’auteur) et Gillou (inspiré par son frère).

mardi 29 août 2017

SGT ROCK & SUPERMAN



En cette belle journée ensoleillée je pense que je vais faire des heureux en vous proposant ce cross-over entre 2 personnages emblématiques de la maison DC. 

Et oui, les fans de "super-héros" (moi) et les fans de "bande de guerre" (Lulu) vont enfin être d'accord avec cet épisode intitulé : L'homme miracle de la Compagnie Easy avec le Sgt Rock et Superman !!!!!


























SGT ROCK est une revue de l'éditeur Arédit Artima dans la collection DC Arédit. Dessinée à sa création en 1959 par 2 pointures des comic books, Mike Esposito et Ross Andru, sur une idée du scénariste Robert Kanigher, Une des plus intéressantes Bd de guerre américaines avec des images choc mais aussi en montrant les horreurs et la vanité de la guerre.

Le héros en est le sergent Frank Rock qui dirige un petit commando composé d'hommes aguerris : Jackie Johnson, Ice Scream Soldier, Bulldozer et Wild Man, 
qui luttent sur tous les fronts de la Seconde guerre mondiale, en Europe contre les nazis ou dans le Pacifique contre les Japs. 



Quant à Superman, je pense qu'il est inutile de vous le présenter ...

L'HISTOIRE :

De nos jours, (enfin dans les 80's ) à Paris, lors d'une cérémonie Superman reçoit des mains du président une réplique de l'astéroïde qui a faillit détruire la plus belle ville du monde. Grâce à sa super vison X, notre super-héros décèle un super-explosif à l'intérieur de l'objet qui en plus est enduit d'une super-colle ce qui oblige le Kryptonien à prendre son envol pour éviter que l'engin n'explose dans la capitale !!! Prenant son envol pour éviter la catastrophe, la bombe explose en plein ciel, mais Superman a disparu. Il se réveillera en 1944 frappé d'amnésie !!!





Histoire publiée en France dans 
Batman Poche (Sagédition) n° 25 - (02/80) 
Superman et Sergent Rock - L'homme miracle de la Compagnie Easy


mais également dans 
Superman Géant (2° série) N° 30 (10/85)


EN VO :

DC COMICS PRESENTS N°10 (06/79)

Superman & Sgt. Rock - The Miracle Man Of Easy Company (17 pages)
(Cary Bates / Joe Staton / Jack Abel)


Bonne lecture !!!!
merci aux scanneurs & retoucheurs d'origine

lundi 28 août 2017

PIF GADGET


Pif Gadget est un magazine français de bande dessinée pour la jeunesse, créé en février 1969, dont la fréquence de parution était à l'origine hebdomadaire.

 Il présente la particularité d'inclure un gadget à chaque édition mais aussi celle tout aussi novatrice du récit complet. 

Il a lancé des séries « cultes » de la bande dessinée. Il alternait à chaque parution les styles "comiques" et "réalistes" ainsi que la couleur et le noir et blanc. Il a été un véritable phénomène de presse dans les années 1970. Après une interruption de 1993 à 2004, il paraît à nouveau sous forme de mensuel pour s'achever en novembre 2008.

Fondé en 1969, il est le successeur de Vaillant, le journal de Pif. 


Voir fiche déjà publiée ICI







Aujourd'hui le


vous propose les numéros
2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 
9 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20

dimanche 27 août 2017

Dauphin Noir - 001 - 005 - 007 - 013





 

Dauphin Noir est une revue de bandes dessinées petit format parue chez l'éditeur Aredit et dans la collection Courage Exploit. 23 numéros du 10/1968 au 09/1970.
Épisodes trouvés : Black Fury - Bob Faster - Dauphin Noir - Docteur Rocket - Faucon Noir - Le Gars du Wyoming - Tomahawk.

Lien: Dauphin Noir - 007

Merci au  scanneur/retoucheur pjp pour cette BD.

Bonne Lecture

Lien: Dauphin Noir - 001
Lien: Dauphin Noir - 005


Lien: Dauphin Noir - 013


Merci aux  scanneurs/retoucheurs/traducteurs/éditeurs pour ces BD. 
Bonne Lecture

samedi 26 août 2017

BLEK LE ROCK

















  • Éditeur LUG : N°1 au N°456
  • Éditeur Semic : N°457 au N°519
  • 96 Recueils

Blek, dit Blek le Roc, est un personnage de bande dessinée créé en Italie par le studio EsseGesse composé de Pietro Sartoris (it), Dario Guzzon (it), Giovanni Sinchetto (it) en 1954 pour l'éditeur italien Dardo sous le nom de Il Grande Blek. Publié a strisce (format à l'italienne) durant 650 fascicules jusqu'en 1967 avant qu'un litige oppose les auteurs à l'éditeur. Le trio décide alors d'abandonner le personnage pour en créer un autre similaire chez un concurrent. Ce sera Capt'ain Swing (ou Comandante Mark en Italie).



C'est Lug qui publiera l'intégralité des aventures de Blek. Tout d'abord en noir et blanc dans la revue de petit format Kiwi, puis dans une revue à son nom rééditant ses aventures en couleurs. De nombreuses couvertures furent réalisées par Jean Frisano. Quand les histoires originales furent épuisées, d'autres histoires furent créées avec notamment Carlo Cedroni ou Nicola Del Principe, mais aussi en France par Jean-Yves Mitton, André Amouriq ou Ciro Tota. En 1988, des dessinateurs yougoslaves reprirent aussi le personnage. On a pu lire ces histoires dans les derniers numéros de Kiwi.



Le héros éponyme est un trappeur américain d'origine bretonne qui participe à la guerre d'indépendance américaine contre les troupes anglaises (surnommées les «homards rouges»). Il est accompagné dans ses aventures par le jeune Roddy et l'érudit professeur Occultis, qui se révèle au fil des aventures aussi gourmand que machiavélique toujours prêt à bluffer l'ennemi. Quant au jeune Roddy, il semble au moins autant influencé par la personnalité d'Occultis que par l'héroïsme de Blek.

Voir les autres fiches publiées ICI

vendredi 25 août 2017

SUB-MARINER #42 (octobre 1955)



Connu sous le nom de Sub-mariner, Namor est l'un des plus vieux personnages Marvel, puisqu'il est apparu dans Marvel Comics N°1 en octobre 1939, en même temps que la première Torche Humaine.

Ce prince atlante, même s'il a souvent lutté aux côtés des Américains contre les Nazis et contre les communistes, s'est longtemps opposé à la race humaine qu'il jugeait responsable de la pollution et de la destruction de son royaume sous-marin.

Aujourd'hui une histoire publiée en octobre 1955 dans Sub-Mariner Comics Vol 1 42, dessiné par Bill Everett, le créateur de l'hybride aquatique.





Si Bill Everett dessinait Sub-Mariner de manière très inhumaine, avec un crâne plus large que la normale à la la forme triangulaire, Jack Kirby lui donnera une allure plus académique dans FF 4 quand Stan Lee développera  son univers de super-héros en faisant revenir de vieilles gloires du passé comme Captain America ou Ka-Zar pour ne citer que ces 2 là.

Nous reviendrons bientôt sur plus en détail sur le Prince des mers mais pour l'instant place à l'aventure !



En ces fortes chaleurs, (quoique, ça dépend ou on est, hein ....) été oblige (même si la rentrée approche vite, trop
 vite ....), un p'tit tour en antarctique ça vous dit ?

Ok mais avant cap sur les Antilles où commence notre histoire.
Namor, nageant dans les eaux chaudes, est témoin d'un collision 
entre deux navires du à un brouillard intense. Le prince des mers 
leur vient en aide et ramène sur le rivage l'équipage. 

Ce brouillard étrange intrigue Namor et il ne va pas tarder à découvrir que 
cette brume est artificielle, mais qui est derrière tout ça ?




Dans le pack vous trouverez la vo (Sub-Mariner Comics Vol 1 42) + la vf publié à l'époque en NB dans AVENTURES FICTION SERIE 2 - N°21 et le petit montage !!!


AVENTURES FICTION SERIE 2 - N°21

jeudi 24 août 2017

MAD MOVIES



Je vous proposais il y a quelques temps de plonger dans l'univers des films B, voir Z avec un mag qui existe toujours j'ai nommé la mythique revue Mad Movies !!!! (voir ICI)




Le dernier billet vous proposait les numéros 1 à 4, nous allons donc passer directement au numéro 17 (d'ailleurs si vous avez les N°5 à 16 et que  vous voulez les partager ....)




Mad Movies est une création 100 % de Jean-Pierre Putters qui, après avoir écrit pour
de nombreux fanzines au début des années 70, décidera de se lancer en créant son propre magazine en 1972.







En 1979, il ouvrira le magasin Movies 2000 à Paris. 

10 ans plus tard, en 82 donc, Mad devient un magazine professionnel 


Pour les retardataires les Indispensables :

■ Ze craignos monsters (éditions Vents d'Ouest, 1991)
■ Ze craignos monsters : le retour (éditions Vents d'Ouest, 1995)
■ Ze craignos monsters : le re-retour (éditions Vents d'Ouest, 1998)
■ 101 monstres ringards (éditions Vents d'Ouest, 1999)
■ Ça l'affiche mal ! : le meilleur du pire des affiches de cinéma du monde, Le Ghana (éditions le Bord de l'eau, 2011)
■ Mad... ma vie ! (éditions Rouge profond, 2012)
■ Ze Craignos Monsters : le retour du fils de la vengeance (éditions Vents d'Ouest, 2014)