samedi 30 septembre 2017

David crockett 03





Davy Crockett : un des héros de la conquête du Canada au temps de sa construction. Il est trappeur, ami des indiens et pourfendeur de l’injustice. Sa renommée d’homme honnête le précède et lui sert pour régler de multiples conflits entre les indiens et les conquérants blancs de ce nouvel Eldorado.

Dans les années 50 / 60 Il est sur tous les  fronts, les maisons d’éditions de petits formats se l’arrachent, chacun y va de ses histoires : Vaillant, Lug, Imperia, les remparts, Aventures et Voyages ....


Aujourd'hui c'est chez la S.P.E (Société Parisienne d'Édition) que nous allons retrouver notre héros. Cette maison d'édition, créée à la fin du XIX siècle, fut très florissante avant guerre mais déclinera et vivotera tant bien que mal jusque dans les années 60 ou elle sera absorbée par les publications Georges Ventillard
puis disparaitra 1990.




La collection propose 16 numéros d'octobre 1956 à mars 1959 au format 19X27. Pour la plupart, les histoires sont des reproductions des Cow-Boy Comics anglais, dessinées par des artistes anglais tels que Gery Embleton, Reg Bunn ou des Italiens comme Sergio Tarquinio.

Les couvertures sont l’œuvre du dessinateur Claude Pascal dessinant pour le compte de la Société Parisienne d’Edition. Merci au blog de Kit2000 pour les infos : http://kit.2000.over-blog

Aujourd'hui nous retrouvons donc notre trappeur préféré dans :

Davy Crocket roi des scouts



Notre héros doit guider uen caravane de pionniers de dirigeant
vers l'ouest à la recherche de terres fertiles....


L'HOMME MYSTERIEUX DE L'OUEST

Black rider en V.O. Ce personnage a été crée en 1948 dans All Western Winners #2 (suite du comics "all winners comics pui publiait déjà The Human Torch ou SubMariner). 

Sous l'imagination fertile des traducteurs français Black Rider deviendra "l'homme mystérieux de l'ouest" ou  "le cavalier mystérieux"....  Black Rider c'est l'histoire du jeune Matthew Masters, connu sous le nom de Cactus Kid est tristement célèbre pour avoir décimé la bande de Luke David qui faisait régner la terreur au Texas. 



On apprendra que cette bande est à l'origine du massacre de sa famille. Après cette action punitive, le jeune Matthew se rend à la justice qui sera clémente envers lui en l'amnistiant. Le gouverneur ira même jusqu'à financer ses études pour le remettre dans le droit chemin mais à une condition :qu'il renonce à toute violence.



Des années plus tard, Matthew s'installe comme docteur à Leadville. Pour respecter sa parole, il va se créer l'identité de Black Rider qui lui permettra de combattre les hors-la-loi sans rompre sa promesse.





Habillé tout de noir, Black Rider chevauche son fidèle Satan qui est en réalité la brave monture de masters connue au quotidien sous le nom d'Ichabod. Il combattra son lot de voleurs de bétail et autres despérados.




Il rencontrera même un adversaire atypique connu sous le nom de "L'Araignée" (the spider) , qui marque ses victimes de son symbole, aventure que vous retrouverez dans ce Davy Crockett !!!

L'homme mystérieux de l'ouest contre l'araignée.


Un bandit surnommé l'Araignée avait pendant longtemps terrorisé  les populations du territoire situé entre Pécos et Los Pintos. Mais les forces de police avaient fini par l'arrêter et maintenant ce hors-la-loi fait face au pelton d'exéctution ...

(vo : Black rider #27 - 1955 the spider strikes par Christopher Rule





Les enquêtes policières de Youffi




Une page un peu à la manière des enquetes de Ludo (pif gadget) avec une énigme à résoudre.






vendredi 29 septembre 2017

Encore ... eh oui ... d'Audax ! 022, 023 et 024


Petit rappel pour cette suite des histoires de Bill Tornade :

Audax 1 est une série de bandes dessinées parue aux éditions Artima. 106 numéros d’octobre 1952 au juillet 1961. Format de parution 17 x 23 cm. Récits de western.
Episodes trouvés : - Bill Tornade - Jack Hilson.

Je vous propose en teasing les 3 couvertures des fascicules 25 à 27 :


 Et je vous propose dans ce post, les numéros 22, 23 et 24 :



Bonne lecture



jeudi 28 septembre 2017

Kronos n°2-4-5-6


Revue GF parue chez Sagédition, marquée mensuelle jusqu'au n°6 puis trimestrielle pour les 2 derniers n°
8 n° de juin 1973 à août 1974, d'une parution cahotique
Format : 200 x 270 mm. 88 pages en noir & blanc et couleur
le n°1 a en supplément 8 pages de posters
couvertures de Loredano Ugolini sauf à mon avis celle du n°8 (absolument hideuse)
1 seul album (n°2-3-4) 1973

Les n°1 et 8 ici:

Série principale:

Kronos est une série italienne dessinée par Carlo Savi pour Il Intrepido. En France, le personnage a donc eu sa propre revue chez Sagédition le temps de 8 numéros avant de migrer temporairement dans la revue Rintintin puis de s'établir dans Titi Poche du n°16 au n°30.
Kronos vit dans un monde post-apocalyptique revenu à la préhistoire. Dans le 1er épisode (in Kronos n°1, réédité dans Titi Poche n°16), on voit comment il est banni de sa tribu parce qu'il est différent et de ce fait, accusé des malheurs du groupe. Il part donc visiter ce monde étrange mutant où subsistent quelques vestiges du passé. Il y rencontrera Tête de Fer le robot et quelques autres personnages ou tribus étranges.

Séries annexes:
L'Oeil de Zoltec (1-2-3-4-5-6)
Adaptation d'une excellente BD anglaise, très beau dessin de Francisco Solano López, scénario de Tom Tully.

En Amazonie Tim Kelly découvre un bijou nommé l'Oeil de Zoltec, qui lorsqu’une personne le porte autour de son cou, le rend invincible. Grâce à ce pouvoir, notre héros va combattre l’injustice et désordre.

Le Dr Diamond, un de ses amis, vient d’inventer une machine à explorer le temps. Ensembles ils vivent des aventures à bien des époques de notre civilisation. Leur plus grand ennemi est Diablo, qui lui possède aussi un des yeux de Zoltec, et qui l’utilise pour faire le mal autour de lui.
Voir aussi dans : Antarès - Bugs Bunny - Bugs Bunny 2 - Tarzan Super




Dagar (2-3-5-6)
Adaptation d'une série américaine "Dagar the invincible" (Gold Key), dessin de Jesse F. Santos, scénario de Don Glut
Dagar est un héros totalement copié sur Conan. Devenu orphelin par la faute de méchants barbares, il vagabonde dans un monde antidéluvien  peuplé de créatures fantastiques et de chimères. Notre héros cherche constamment un signe du scorpion, emblème de son ennemi juré Scorpio qui massacra son peuple. Mais le jour viendra où Dagar vengera l’horrible méfait.

voir sur le blog Dagar







Les Jumeaux de la Jungle (1-4-8)

Adaptation d'un comic US "Jungle Twins"


Aventures africaines de deux tarzanides jumeaux blancs, Kano et Tano, adoptés par Molo, chef d'une tribu. Ils ont pour compagnon, un éléphant nommé Lumbu.












Infos complémentaires:

mercredi 27 septembre 2017

L'Homme-Mouche




L’homme Mouche est une revue de bandes dessinées parue chez l’éditeur Sagedition dans la collection Présence de l’Avenir.
Tous les numéros sont badgés "spécial collectionneur".




4 numéros d’octobre 1978 à juillet 1980.

Scénario : Bill Mantlo

Dessin : Lee Elias, Carmine Infantino, Frank Robbins, Bob Lubbers

Format : 17,5 x 24,5 cm

48 planches alternant couleur et N&B.

Couverture : Brochée
Dos : Cahier

Genre : Super-héros

Origine : USA




Créé aux Etats-Unis en 1977.
Il y a eu chez Marvel (US) 19 épisodes de The Human Fly (L'Homme Mouche) de septembre 1977 à mars 1979.



Seuls les 12 premiers épisodes ont été traduits en français à raison de 3 histoires par album.

L'Homme Mouche est l'unique série de cette revue.


Résumé :
Un jeune homme d'identité inconnue est gravement blessé lors d'un accident de voiture. Après une longue hospitalisation, y compris un certain nombre de chirurgies reconstructives, il prend l'identité masquée de l'Homme Mouche, vêtu d'une combinaison rouge. Il réalise des cascades les plus casse-cou au bénéfice de diverses œuvres caritatives, en particulier celles qui aident les enfants handicapés.
Ses activités l’amènent souvent à entrer en conflit avec des criminels.





Ses origines





Rick Rojatt et sa famille roulaient en voiture, en Caroline du nord (USA), quand ils eurent un terrible accident. Sa femme et ses enfants furent tués instantanément mais Rick survécut à ses blessures, bien que se retrouvant dans une condition critique.






Hospitalisé, Rick refusa de céder au désespoir face aux pronostics des médecins, qui le voyaient demeurer handicapé pour le reste de ses jours. Alors qu’il était encore couverts de bandages, Rick entreprit de se reconstruire, tandis que 60% de son squelette était renforcé par de l’acier pour pallier les innombrables fractures de son corps. 








Sans attendre la rééducation, Rick entreprit d’effectuer des exercices physiques alors qu’il était encore couché dans son lit d’hôpital ; il lui fallut plusieurs mois pour se tenir de nouveau debout mais ce seul exploit défiait les promesses des docteurs. Plusieurs années après, Rick s’était entraîné au point de pouvoir accomplir de petites acrobaties. 






Il se déplaçait la nuit dans l’hôpital, discutant avec les patients handicapés, tentant de les motiver comme il l’avait été, et rencontra ainsi Blaze Kendall et Ted Locke ; avec eux, il eut l’idée de devenir un artiste acrobate et cascadeur dans un costume coloré afin de venir en aide aux autres handicapés en les soutenant financièrement ; les deux hommes devinrent ses premiers assistants, respectivement comme technicien et comme pilote. Il apprit aussi le langage des signes, avant d’entrer en contact avec un cascadeur presque oublié du public, Malik, pour qu’il lui enseigne tout ce qu’il savait.





Le journaliste Arnie Berman rejoindra le groupe en tant que responsable des relations publiques après avoir sauvé Rick lors de son premier exploit, un saut en parachute d’une hauteur jusque là inégalée. Remarquant qu’une lanière du parachute de l’Homme-Mouche était entaillée alors que celui-ci se jetait dans le vide, Berman sauta après lui, simplement accroché à un autre parachute. La lanière du parachute céda mais l’Homme-Mouche et Berman réussirent à entrer en contact et à atterrir tous les deux sans encombre. Cette première cascade, rendue encore plus spectaculaire par l’accident, fit la une des médias, rendant immédiatement célèbre le mystérieux et intrépide Homme-Mouche.





Ses aptitudes : 
Son squelette renforcé en acier lui confère une résistance supérieure à la norme humaine. 
C'est un extraordinaire cascadeur, acrobate et athlète, au summum des capacités physiques humaines. Il est aussi un combattant à mains nues extrêmement entraîné et performant, en partie grâce à ses fabuleux réflexes. Il est aussi un excellent conducteur, motard et skieur. Il ressent un fort sentiment d’empathie et éprouve le désir de venir en aide aux moins fortunés, tels que les handicapés ou les personnes atteintes de maladies incurables, utilisant ses talents d’artiste et sa séduction naturelle pour lever des fonds qu’il reverse à des organisations caritatives.


Son équipement
L’Homme-Mouche emploie une grande diversité de véhicules et de machines améliorés, principalement conçus et fabriqués par son ami technicien Ted Locke parmi lesquels des bottes magnétiques et des gants avec des propulseurs à courte durée de vie, une cape en mailles d’acier, des réservoirs d’air, un pistolet projetant un câble, ainsi que des motos et des motoneiges à propulseurs ainsi qu’un skateboard doté de réacteur. Sa marque de fabrique était un bâton doté de différents gadgets (lumière, une pointe cachée, un projecteur de gaz et un émetteur de décharge électrique), tous déclenchés par des boutons sur le manche du bâton. Son équipe se déplace à bord d’un bus mais il lui arrive d’employer de nombreux autres véhicules, comme un hélicoptère ou un avion à décollage vertical. 


Caractéristiques particulières :
L’Homme-Mouche apparaît toujours masqué quand il est en public.





L’Homme-Mouche est directement inspiré du véritable cascadeur Rick Rojatt, une célébrité à son époque, qui garda lui-même le secret sur sa propre identité et mena le même combat pour les enfants handicapés.


L'éditeur a proclamé le fait que Human Fly était en effet réel et a publié dans ses comics des photographies d'un homme dans un étrange costume pour le prouver. À la suite de quoi, beaucoup de lecteurs ont confondu la réalité et la fiction. 
Jim Shooter, rédacteur en chef de Marvel à l'époque, a déclaré en 2007 que les photos étaient en effet de Rojatt.


La vidéo d'une de ses cascades







Infos complémentaires :

mardi 26 septembre 2017

Magazine Coq Hardi n°19 et 48

Une autre fournée du Magazine Coq Hardi.

Récit complet paru aux éditions Chateaudun puis chez Selpa, supplément au journal Coq Hardi


71 n° du 01/1945 au 05/1950 
Spéciaux : 4 
Rééditions : 1 
Album Taille 155x240 à l'italienne; 20 pages - Noir et Blanc 
Intégrales ou recueils : 6 
Dessin: Jim Boum par Marijac (la majorité des n°) / Rallic (n°38 et 39, 2 n° spéciaux: Poncho Libertas 1 et 2) / Gal (Langlais) n°40 / Paul Gillon (n°67)


lundi 25 septembre 2017

Encore de l'Audax ...019 - 020 - 021






Petit rappel pour cette suite des histoires de Bill Tornade :

Audax 1 est une série de bandes dessinées parue aux éditions Artima. 106 numéros d’octobre 1952 au juillet 1961. Format de parution 17 x 23 cm. Récits de western.
Episodes trouvés : - Bill Tornade - Dick le Justicier, Jack Hilson.

Je vous propose en teasing les 3 couvertures des fascicules 22 à 24 :



 
Et je vous propose dans ce post, les numéros 19, 20 et 21 :


RE-UP 01/10 - Doc Mars




Bonne lecture





dimanche 24 septembre 2017

Top BD n°1 et n°6 (Lug-Marvel)

La série Top BD éditée par Lug-Marvel est composée de:
44 tomes (dont 2 rééditions) du n° 1 daté 03/1983 au n° 44 daté 12/1996, de format 215x280 - couverture Brochée - Dos Carré - 64 pages en couleurs
6 recueils

DARK CRYSTAL

Ce tome de 48 pages est l'adaptation du Marvel Super Special #24 (02/1982): Dark Crystal, scénario de David Anthony Kraft, dessin de Bret Blevins, Rick Bryant, Vince Colletta, Richard Howell.



couverture française de Jean Frisano

n° 1 (mars1983)


(The Dark Crystal en anglais) est un film de fantasy de Jim Henson et Frank Oz, sorti en 1982.

Un autre monde, un autre temps, à l'âge des miracles... Jen et Kira, seuls survivants de la race des Gelfings, partent à la recherche d'un éclat de cristal gigantesque, abîmé dans une commotion planétaire, qui donne force et puissance aux Mystiques, un peuple sage et pacifique. Ils doivent affronter les terribles et cruels Skekses qui tiennent ces derniers en esclavage.





2010, l'année du premier contact

Adaptation du Marvel Super Special #37 (1984): 2010
scénario de JM DeMatteis, dessin de Joe Barney et Larry Hama, couverture de Tom Palmer



La couverture reprend l'affiche du film

n° 6 (avril 1985)


2010 : L'Année du premier contact (titre original : 2010: The Year We Make Contact) est un film américain réalisé par Peter Hyams, sorti en 1984. Il s'agit d'une adaptation de 2010 : Odyssée deux, un roman d'Arthur C. Clarke publié en 1982, et de la suite du film 2001, l'Odyssée de l'espace, sorti en 1968 et réalisé par Stanley Kubrick.

Neuf ans se sont écoulés depuis l'incident du vaisseau Discovery, toujours en orbite autour de Jupiter. Pour le professeur Floyd, créateur du super robot HAL 9000, il est temps d'éclaircir ce mystère et ramener Discovery sur Terre. A bord du vaisseau Leonov, américains et soviétiques vont devoir s'unir pour lutter contre la folie de HAL...



Infos complémentaires:
http://www.dlgdl.com/GENPAGES/DSE_CTOP.HTM
https://www.bedetheque.com/serie-5606-BD-Top-BD.html
http://www.comicsvf.com/fs/8754.php


Bonne Lecture !!
Merci aux scanneurs et retoucheurs


Doc Mars