jeudi 4 janvier 2018

JUNGLE FILM N°9 - AU SEUIL DE L'IREEL

Et oui sous le titre "AU SEUIL DE L'IRREEL" se cache Voodoo Island un film réalisé en 1957 par R. Reginald Le Borg 



En 1960 les éditions PONZONI sortent cette collection de petits formats dédiés aux aventures "junglesques", genre très en vogue dans les sixties. Dans ses pages seront édités de nombreux Tarzan, Jungle Jim ou autres Bomba, héros longtemps invisibles au cinéma ou même inédits en France.



La série comptera 97 numéros et s'arrêtera en 1968....


A noter que la revue se dispute avec Star Ciné Cosmos la première place dans le coeur des collectionneurs de ciné-romans, amateurs de cinéma bis.

Tarzan est la réelle vedette de cette collection, mais, au grand dam des amateurs, pour des raisons de droit d'auteur, Tarzan est rebaptisé Antar. Anagramme de Tarzan sans le Z ou un rapport lointain avec les huiles du même nom ?





Donc, en 1962 la revue jungle film propose l'adaptation de Voodoo Island. Dans cette histoire on y voit une équipe envoyé sur une petite ile afin d'étudier les possibilités d'y construire un super hôtel. Mais l'expédition disparaît ....




Pas découragé, on envoie une seconde équipe plus spécifiquement au fait des problèmes occultes, car on pense que la première est tombée victime du culte vaudou. A partir de là  tout va mal : des gens se transforment en zombies, d'autres se font dévorer par des plantes carnivores, l'héroïne se casse un ongle et les indigènes commencent à regarder les survivants d'un petit air bizarre. Avec emphase, le final entonne un couplet écologique en diable, car on s'aperçoit que l'abandon du beau projet touristique fera cesser la malédiction. (By JPP)

N° 9 - 01/09/1962 
Au seuil de l'irréel
(1957 Voodoo island - R. Reginald Le Borg)
Avec Boris Karloff, Beverly Tyler, Murvyn Vye, Elisha Cook Jr......

Un site qui référence tous les numéros :

Et si vous voulez lire un autre numéro, c'est ici :




9 commentaires:

  1. Non, ce numéro de Jungle Film est bien réel !!
    Merci au grand sorcier voodoo Anacho pour cette exhumation zombiesque et karloffissime :70:

    RépondreSupprimer
  2.   "A noter que la revue se dispute avec Star Ciné Cosmos la première place dans le coeur des collectionneurs de ciné-romans, amateurs de cinéma bis."

      ...ô combien, ô combien! entre nostalgie et émotion. Merci pour celui-là.

    RépondreSupprimer
  3. Du fond de la jungle, les tam-tams remercient le grand sorcier blanc Anacho...curieux que personne n'ait, jusqu'à présent, demandé le mot de passe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui .... Outlander me l'a demandé par MP. Le MDP est bien sur ANACHO. Ce commentaire s'auto détruira dans ....

      Supprimer
  4. Tous nos applaudissements pour cette superbe exhumation ! :4:
    Mille mercis Grand Maître !

    RépondreSupprimer
  5. Merci : c'est toujours un plaisir de feuilleter ces vieux ciné-romans !

    RépondreSupprimer
  6. Merci - Aux exhumators : J'ai gardé mon scan "brut" (pages jaunies) si vous pensez que celui proposé est trop ou pas assez "noir-et-blanchisé" dites le si vous voulez vous amuser à le retoucher !

    RépondreSupprimer
  7. Une rareté pareille ne se refuse pas ! merci pour ce blog magnifique !
    Jeeb.

    RépondreSupprimer