dimanche 11 février 2018

Ouragan - 003 - 004 - 005 - 006

 

Ouragan est une revue de bandes dessinées parue aux éditions Artima. 43 numéros et 6 recueils de janvier 1955 à juillet 1958.


Le duel le plus célèbre du Vieux-Ouest a duré environ trente secondes, mais il a fait trois morts, trois autres hommes ont été abattus et suffisamment de questions pour occuper les historiens pendant plus d'un siècle. La fusillade a également mené à des accusations criminelles contre les trois frères Earp (Wyatt, Virgil et Morgan) et Doc Holliday qui, près d’OK Corral le 26 octobre 1881, ont décidé d'appliquer la loi contre quatre «cowboys» notoires. L'audience qui a suivi la fusillade a examiné la question de savoir si les Earps et les Hollidays avaient tué pour protéger leur propre vie ou simplement pour se débarrasser des fauteurs de troubles et des ennemis personnels.
Wyatt Earp, Morgan Earp, Virgil Earp, Doc Holliday

Ike Clanton, Billy Clanton, Billy Claiborne, Frank McLaury, Tom McLaury


L’O.K. Corral.


Tombstone 1881

Aux petites heures du 26 octobre 1881, Doc Holliday et Morgan Earp se heurtèrent à Ike Clanton à l'Occidental Lunch Room, qui faisait partie de l'Alhambra Saloon. Holliday était ivre comme d'habitude et réprimandait Ike, disant qu'il était un foutu menteur pour avoir accusé Wyatt de trahir sa confiance, et qu’il était un "fils de pute de cow-boy". Le dentiste ivre et violent était très protecteur de ses quelques amis.  Doc a mis sa main dans sa chemise, un endroit favori pour un pistolet, et a exhorté Ike à se battre en duel avec lui. Ike a répondu qu'il n'était pas armé, Doc a répondu, "Vous fils de pute, si vous n'êtes pas armé, allez et armez-vous
Le lendemain dans la matinée, Ike apparut à la résidence de Holliday, Fly's Boarding House, avec un pistolet et un fusil Winchester, exigeant de le voir. Doc a été averti et s'habilla rapidement et prépara ses armes. Wyatt Earp était également debout, et a entendu qu’Ike était à sa recherche et de ses amis. À midi, Virgil le repéra dans la rue avec un pistolet enfoncé dans sa ceinture et une Winchester à la main. Virgil se faufila derrière lui et attrapa le fusil avec sa main gauche. Quand Ike se retourna et essaya de dégainer son revolver, Virgil le frappa sur le côté de la tête avec le canon de son pistolet et l'envoya à genoux. Il y avait une ordonnance contre les armes à feu à Tombstone et Virgil transporta Ike au centre de justice du comté de Cochise, le laissa en détention dans les mains du sous-procureur spécial Morgan et partit à la recherche du juge. Le juge Wallace est apparu et a donné à Ike une amende de 25 $ plus les frais de justice.
Alors que tout le monde sortait de la salle d'audience, Tom McLaury est apparu et a fait face à Wyatt. Des témoins disent que Wyatt l'a giflé et lui a demandé s'il était armé. Tom a répondu qu'il ne l'était pas. Puis Wyatt sortit son revolver et frappa Tom avant de partir acheter un cigare. Alors que tout cela se passait, Frank McLaury et Billy Clanton arrivèrent en ville, salués cordialement par Doc Holliday, qui rôdait dans les rues. Les deux cow-boys sont allés prendre un verre au Grand Hôtel et pendant qu'ils étaient au bar, ils ont été informés des événements du matin. Frank et Billy sont retournés chercher leurs chevaux de l'O.K. Corral. Sur leur chemin ils ont rencontré Billy Claiborne et lui ont dit vouloir faire sortir tout le monde de la ville. Peu de temps après, les McLaury et Clanton ont été vus au magasin d'armes à feu de Spangenberg, achetant des munitions. Ike est apparu et a essayé d'acheter un pistolet mais le commerçant a sagement refusé de lui en vendre un.
Les cowboys n'étaient pas les seuls à s'armer. Virgil a pris son fusil du bureau de Wells Fargo. Alors que les cowboys quittaient la boutique d'armes à feu et récupéraient leurs montures à l'O.K. Corral, Virgil, Wyatt, Morgan Earp ainsi que Doc Holliday, se sont rencontrés au coin de Fourth et Allen. Plusieurs personnes les ont prévenus que les cow-boys étaient au corral prêt à avoir des ennuis.
Ils ont eu l'information que les cowboys avaient quitté le corral et se trouvaient maintenant dans un terrain vague au bord de Fremont Street. Ils étaient maintenant en violation de la loi contre le port d'armes.
Virgil a décidé de les arrêter. Virgil et son groupe avaient tous des revolvers dans des étuis ou dans leurs ceintures ou dans leurs poches.

Pour paraître moins menaçant, Virgil donna son fusil à Doc et tenait la canne de Doc dans sa main droite, la main qui tirait. Virgil ferait la conversation et essaierait de désamorcer la situation tandis que les autres viendraient au secours en cas de problème.

Le shérif Behan apparut alors sur les lieux, s'approchant des Clantons et de McLaurys alors qu'ils se tenaient sur le terrain vacant à côté de l'O.K. Corral. Il a dit qu'il voulait les désarmer, mais Frank McLaury a répondu qu'il ne renoncerait pas à ses armes à moins que Behan n'ait désarmé les Earps et Holliday. Behan repéra les Earps et Holliday qui descendaient la rue et se dépêcha de les rencontrer. "Messieurs", a déclaré Behan. "Je suis le shérif de ce comté, et je ne veux aucun problème, si je peux aider ?" Les quatre tireurs ont marché juste à côté de lui et il les a suivi, en disant, "Pour l'amour de Dieu, ne descendez pas là-bas ou vous serez assassiné. - Je vais les désarmer, lui dit Virgil. "Je les ai tous désarmés", répondit Behan. Pourtant, les quatre ne se sont pas arrêtés.

























Billy Claiborne, qui n'avait jamais cherché le combat, se dirigea vers Behan. Les Clantons et McLaurys ont reculé dans le lot.

Alors que les Earps et Holliday entraient dans le lot, ils ont vu les quatre qui se tenaient en ligne. Pendant un moment, personne n'a bougé. "Les garçons, levez vos mains, je veux vos armes," ordonna Virgile. Il leva sa main droite avec la canne haute.
Billy Clanton et Frank McLaury tirèrent leurs revolvers et les armèrent tandis qu’Ike Clanton mis sa main dans une ouverture de sa chemise ouverte.

On ne sait pas exactement ce qui s'est passé ensuite et la suite des événements a été contestée depuis. La théorie généralement retenue est que deux coups de feu ont été tirés lorsque Billy Clanton et Wyatt Earp ont tiré presque simultanément. McLaury tituba en arrière avec une balle dans le ventre mais resta debout. Il y eut un silence d'une seconde. Virgil a changé son bâton de marche de sa main droite à sa main gauche et a tiré son revolver.

Le cheval de Billy Clanton s’est cabré alors que Tom McLaury se débattait pour sortir le fusil de son fourreau. 

Puis les tirs sont venus de tous les côtés et tout le monde s'est mis à couvert. Holliday se faufila entre Tom et le cheval et le foudroya sous l'aisselle. L'impact fit chanceler Tom dans la rue. Ike Clanton jeta les bras en l'air et courut vers Wyatt en hurlant qu'il n'était pas armé. Wyatt grogna, "Le combat a commencé. Va combattre ou fuis. »






























































Il repoussa le cow-boy et Ike continua de courir deux pâtés de maisons plus loin avant de s'arrêter.
Virgil tomba d'un coup au mollet, probablement tiré par Billy Clanton.












Morgan a tiré sur Billy Clanton dans la poitrine, le poignet et le ventre. Il se laissa tomber sur le sol, tirant encore. Morgan est tombé, et a crié qu'il avait été frappé.
Pendant ce temps, Holliday a laissé tomber le fusil et a tiré son revolver.

Frank McLaury, grimaçant de sa blessure, poussa son cheval vers Fremont Street, utilisant l'animal comme couverture et tira sur Morgan au passage.












Le cheval de McLaury se souleva, le laissant exposé et accroupi dans la rue. Holliday se dirigea vers lui. Frank McLaury a levé son arme. "Je vous ai maintenant", a déclaré Frank.

Frank a tiré, touchant Doc à la hanche et l'a fait crier: «I’m shot right through!» Frank s'est levé et a commencé à bouger.

Morgan et Doc lui tirèrent dessus et tous deux le frappèrent, Morgan lui plaça une balle dans la tête et Doc le frappa à la poitrine. 
La fumée s'éclaircit pour montrer Frank couché dans la poussière. Holliday s'approcha de lui en criant: «Le fils de pute m'a tiré dessus, et je veux le tuer!» Plus loin, Tom McLaury lâchait son dernier soupir à la base d'un poteau télégraphique au coin de Third et de Fremont. Billy Clanton était le seul à encore se battre. Il tenta faiblement de recharger son pistolet pour être désarmé par M. Fly, le photographe, qui sortit de son studio dans l'air enfumé pour mettre fin à la fusillade. Tout était fini. Cela avait pris environ 30 secondes.
Alors que Virgil et Holliday n'avaient été que légèrement blessés, Morgan était gravement blessé. Une balle lui avait percé l'épaule, ébréchée une vertèbre et sortie de l'autre côté.


Alors que de la fumée de pistolet piquait l’air, le bruit strident d'un sifflet à vapeur jaillissait d'une mine voisine. Cela a retenti une deuxième fois, et des dizaines d'hommes armés ont émergé de leurs maisons et de leurs entreprises et se sont rencontrés à des endroits prédéterminés. Ils étaient membres d'un comité de vigilance, connu de beaucoup et chuchoté comme rumeurs par tous. Le bruit des coups de feu dans les rues de Tombstone avait déclenché l'alarme. Alors que la nouvelle se répandait, les hommes du comité de vigilance applaudirent les Earps et Holliday.

Pendant ce temps, Billy Clanton et Tom McLaury ont été transportés dans une maison et mis à l'aise. Frank McLaury était déjà mort dans la rue. 

Un médecin a été appelé pour s'occuper des deux cow-boys blessés et a déclaré que leurs blessures étaient mortelles. Tom McLaury avait une douzaine de plaies de chevrotine groupées dans son côté. Lorsque le coroner est passé, il a fait la déclaration intéressante qu'il n'a pas trouvé de fusils ni de cartouches. Certains témoins ont dit qu'au début de la confrontation, Tom avait ouvert son manteau et déclaré qu'il n'était pas armé. Tandis que Tom mourait sans rien dire, Billy Clanton était encore conscient. Se tordant de douleur, il demanda de la morphine et s'écria: «Ils m'ont assassiné. J'ai été assassiné. Chasse la foule loin de la porte et donne-moi de l'air. "Un médecin lui a donné de la morphine et il a glissé dans un sommeil dont il ne s'est jamais réveillé. Pendant ce temps, Wyatt a demandé à des spectateurs d'accompagner Virgil et Morgan dans leurs maisons. Le shérif Behan s'approcha de lui et déclara, "Je vais devoir t'arrêter." "Je ne serai pas arrêté," répondit Wyatt. "Tu m'as trompé, Johnny, tu m'as dit qu'ils n'étaient pas armés. Je ne serai pas arrêté, mais je suis ici pour répondre de ce que j'ai fait. Je ne vais pas quitter la ville. » Pendant que les Earps évitaient la prison, Ike Clanton n’y a pas échappé. Il a été trouvé à quelques pâtés de maisons et mis derrière les barreaux sous haute surveillance. La réaction initiale à la fusillade était généralement positive. Un éditorial de l'Epitaphe du lendemain dit:
Le sentiment de la meilleure classe de nos citoyens est que l’intervention du Marshal était tout à fait justifiée dans ses efforts pour désarmer ces hommes, et qu'étant donné leur feu, ils devaient se défendre, ce qu'il fit avec courage. Tant que nos agents de la paix font des efforts pour préserver la paix et réprimer le brigandage - ce que les frères Earp ont fait, après s'être livrés à la poursuite et à la capture du gang de voleurs  - ils auront le soutien de tous les bons citoyens. Si la présente leçon n'est pas suffisante pour enseigner aux cow-boys qu'ils ne peuvent pas venir dans les rues de Tombstone, en plein jour, armés de fusils et de fusils Henry pour traquer leurs victimes, alors les citoyens prendront des mesures pour préserver la paix.

De gauche à droite, Tom McLaury, Frank McLaury et Billy Clanton sont couchés dans de beaux coffrets avant d'être enterrés sur Boot Hill à Tombstone. 

Ce n'était pas pour durer. Deux jours après la fusillade, les cow-boys se sont rassemblés pour enterrer leurs morts. Les corps ont été exposés devant le salon funéraire avec un panneau indiquant «ASSASSINÉ DANS LES RUES DE TOMBSTONE». Environ 300 personnes se sont rendues à l'enterrement. Les cowboys morts étaient vêtus de costumes et placés dans des cercueils à garniture d'argent. Un orchestre de cuivres menait un cortège de plus de 300 au cimetière.


Lien Zippyshare

Lien 1fichier
Lien Zippyshare

Lien 1fichier


Lien Zippyshare

Lien 1fichier
Lien Zippyshare

Lien 1fichier


Merci au  scanneur/retoucheur GG1 pour ces BD.
Il nous en a promis d'autres…alors n’hésitez pas à le remercier.

Bonne Lecture

9 commentaires:

  1. Alors là si c'est pas de l'exhumation en grande pompe (funebre) ! Merci GG1 et Lulu pour cette fiche épique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK Corral un classique du cinéma...je me souviens de 'Gunfight at the O.K. Corral' avec Kirk Douglas...qui vient de fêter ses 101 ans.

      Supprimer
  2. Mille mercis à Lulu et GG1 pour cet Ouragan dominical :70:
    Le très beau dessin de Jim Ouragan est d'Eugène Gire quand à celui de Tex Bill c'est de Roger Melliès.
    Toute ressemblance entre Doc Holliday et moi-même est purement fortuite ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Doc Holliday = Doc Mars...vous aimez bien, tous les deux, la bibine.

      Supprimer
    2. Et la tarte du dimanche? T'es au régime?

      Supprimer
    3. Ce n'est pas notre seul point commun ;)
      C'était Moelleux au lemon curd aujourd'hui :8:

      Supprimer
  3. Un beau quatuor d'inédits pour ce dimanche ... impeccable ! Merci beaucoup à tous les deux.

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique fiche!Mille mercis et pour le document et pour le paquet.

    RépondreSupprimer
  5. Beau post, Lulu ! On s'y croirait. :4:
    Et merci à GG1 de Monaco.

    RépondreSupprimer