dimanche 13 mai 2018

Hardy (1ère serie) - 001-002-003-007


 


Hardy première série est une revue de bandes dessinées parue aux éditions Artima. 55 numéros de février 1955 à octobre 1959. Format de parution 175x230 jusqu’au numéro 42 puis 130x180. Récits complets.



Lien Zippyshare

Lien 1fichier
Lien Zippyshare

Lien 1fichier


Lien Zippyshare

Lien 1fichier
Lien Zippyshare

Lien 1fichier


9 commentaires:

  1. Je n'ai rien trouvé comme info pour cette série...un appel est fait aux encyclopédistes de la BD.

    RépondreSupprimer
  2. Hardy comme fiche dominicale, mon cher Lulu, surtout dans les premiers n° :10:
    Comme tu le sais, Hardy (1e série PF) est une publication Artima dont la série principale est dessinée par Roger Melliès jusqu'au n°13 puis il est remplacé par Jack Sport dessiné par Bob Dan (Dansler) d'ailleurs la revue s'intitule désormais "Hardy et Jack Sport" Luc Hardy étant dessiné par un tacheron imitateur maladroit de Melliès.
    La plupart des épisodes publiés ici sont des reprises de ceux des séries "Une aventure de (1)" et "Audax (1)". Le passage du format Italien au format Français a sans doute donné lieu à un montage différent des cases ... (Database du Loup)
    "...En 1947, les éditions Artima lancent sa célèbre collection, Une Aventure de… en grand et moyen format à l’italienne et les dessinateurs sont invités à créer des personnages récurrents dans l’objectif de fidéliser les lecteurs. Pour cela, Roger Melliès présente Tex Bill, le Texas Ranger ; l’aviateur Toni Cyclone et l’aventurier Luc Hardy. Ces trois personnages lui assurent un travail régulier puisque les collections se transforment en Dynamic et Audax, toujours en format à l’italienne et devenant hebdomadaires.

    Ces personnages ont des traits communs entre eux : courage, audace, perspicacité, loyauté et peuvent être confondus par leurs grandes tailles. Seuls leurs compagnons, vêtements et terrain d’action les distinguent.

    Lors d’un nouveau changement en 1952, les éditions Artima adoptent le format à la française et les titres passent de 8 à 36 pages. Roger Melliès voit alors la demande de son éditeur augmenter. Dès lors commence pour lui, une période intense de production. Accablé de travail, il finit par abandonner Luc Hardy pour se consacrer à Tex Bill et Toni Cyclone, d’autant qu’ils deviennent les vedettes respectives des titres Aventures Film et Dynamic. C’est pour Artima, la période la plus prospère." Wiki
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Melli%C3%A8s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lis, j'apprécie...et j'oublie de dire MERCI.

      Supprimer
  3. Je dois avoir quelques fascicules à l'italienne que je scannerai un jour... :8:
    Mille mercis, Lulu !!

    RépondreSupprimer
  4. Ça manque d'alien et de rayon lasers. Pas les plus parfaits Artima mais no body's perfect. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis plus rayon infra-mauve et casque spatial mais là, que dire sur cette exhumation ! Merci mon Lulu ^^

      Supprimer
  5. Merci : cela termine en beauté le week-end !

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour votre effort

    RépondreSupprimer