samedi 11 août 2018

Choc (Série 3) - 009 - 010



 

Choc 3 ème série est une revue de bandes dessinées petits formats de l'éditeur Arédit dans la collection DC Arédit. 16 numéros de Mars 1985 à Octobre 1987. Format de parution 13 x 19 cm. Récit de guerre avec des séries comme Sergent Rock, Le Soldat Inconnu ou Le Tank Hanté entres autres.



The Haunted Tank - Le Tank Hanté

Haunted Tank a été créé par...

...l'écrivain et éditeurRobert Kanigher... 
...et l'artiste Russ Heath

Lien G.I Combat - 087(anglais)
...dans G.I. Combat # 87 (mai 1961).

L'histoire se concentre sur le fantôme du général confédéré du XIXe siècle J.E.B. Stuart, qui est envoyé par l'esprit d'Alexandre le Grand pour agir comme gardien sur ses deux homonymes, le lieutenant Jeb Stuart (nommé dans les premières histoires comme Jeb Stuart Smith, mais finalement raccourci à Jeb Stuart) et le M3 Stuart que Jeb commande.

"The Haunted Tank" était souvent représenté sur la couverture de G.I. Combat et vient en deuxième position après Sgt. Rock comme la série de guerre la plus longue de DC Comics.

Lien G.I Combat - 114 (anglais)


L’histoire repris dans G.I. Combat #114 révèle qu’au moment de l'arrivée du fantôme, Jeb est sergent dans l'armée des Etats-Unis et qu'il commande un char Stuart combattant avec les Alliés pendant la Campagne d'Afrique du Nord.
Le fantôme du Général Stuart ne se soucie pas initialement de son affectation, mais il est impressionné par l'esprit combatif de Jeb et de son équipe. Jeb honore en outre le fantôme en portant un drapeau confédéré plutôt qu'un drapeau de l'Union sur son tank.

Jeb et ses hommes sont des amis d'enfance qui s'étaient portés volontaires pour la cavalerie lorsque la Seconde Guerre mondiale a commencé.

Cependant, Jeb est le seul à pouvoir voir ou entendre le Général. Son équipage pense qu'il est fou, mais continue à suivre son leadership car il possède une solide expertise tactique (apportée à travers ses consultations avec le Général, qui lui donne généralement des allusions énigmatiques d'événements futurs) et échoue rarement dans ses missions.


Lien G.I Combat - 150 (anglais)



Alors que le Haunted Tank se bat entre l'Afrique et le théâtre d'opérations européen, l'équipage utilise plusieurs chars M3. Lorsque leur dernier M3 est détruit,...
...l'équipage récupère des pièces de rechange et des débris d'un « cimetière de chars » pour se construire un nouveau char, appelé «Jigsaw Tank» (G.I. Combat #150), qui leur sert à partir de ce point. Ce char est équipé d'une coque de T-34 russe modifiée, d'un système de suspension Christie et d'un moteur diesel russe à 12 cylindres Y2 de 500 chevaux. La chenille de près de 15 pieds donne à ce puzzle roulant une excellente traction et il est capable de vitesses jusqu'à 21 milles.
Suite à une mission désastreuse conçue pour sauver le fils de leur commandant le général Norton d'un Stalg allemand, l'équipage du char hanté se retrouve coincé derrière les lignes ennemies et doit résoudre plusieurs problèmes pour se frayer un chemin vers l'avant. 


a
Lien G.I Combat - 160 (anglais)



Pendant ce temps, ils ramassent Gus Gray, un soldat afro-américain qui s'était échappé du même P.O.W. camp (G.I. Combat #160)
Lien G.I Combat - 162 (anglais)



Quelques jours plus tard, Arch meurt en les sauvant d'un char allemand explosif suicidaire (G.I. Combat #162) et Gus prend sa place dans l'équipage.
Lien G.I Combat - 244 (anglais)
 

Plus tard pendant la guerre, Slim est également tué au combat et le vétéran Bill Craig le remplace [G.I. Combat #244 ].

Lien G.I Combat - 251 (anglais)
 

Le fils de Craig, Eddie, rejoint également l'équipe quelques numéros plus tard, [G.I. Combat #251] reprenant la position du chargeur et permettant à Gus d'agir comme deuxième tireur.

LIGHT TANK M3 " STUART "

Caractéristiques techniques:
Équipage: 4 hommes ( chef de char, tireur, pilote et co-pilote) .
Longueur: 4,5m  - Largeur: 2,46m - Hauteur: 2,3m.
Masse au combat: 14 700kg.

Blindage et armement:
Blindage: 13 à 51mm.
Armement principal: 1 canon de 37mm ( 174 obus ).
Armement secondaire: 3 mitrailleuses Browning de 7,62mm ( 7 500 balles ).




Peu de temps après l'entrée en guerre des Etats-Unis, en 1941, les concepteurs de chars américains jugent les chars de la série M2, obsolètes et désirèrent leur apporter des améliorations. La  production débute en mars 1941, le nouveau blindé possède un meilleur blindage, une suspension modifiée et nouveau système de recul de son canon de 37 mm, il est désigné Light tank M3 et sera produit jusqu'en octobre 1943.

La 7e division blindée de l'armée britannique, également connue sous le nom
de « Rats du désert », fut la première à entrer dans la guerre du désert contre
les Italiens en 1941. Le « signe de formation » de la 7e division blindée était
 à l'origine un cercle blanc à l'intérieur d'un carré rouge. Le cercle blanc a
bientôt acquis un jerboa rouge (gerboise) dans le cadre de leur emblème. Le
char M3 « Bellman » a été à l'origine attribué au 8th Hussard qui faisait partie
de la 4ème Brigade Armd. Au début de l'opération "Crusader", le 19 novembre 1941,
Bellman était l'un des 51 M3 participant à la bataille. A 15h30 du deuxième jour,
Bellman a été détruit par le 5ème Panzer Regiment à environ 5 miles au nord-est
de Gabr Saleh et a été laissé derrière pendant la retraite.
Les Britanniques seront les premiers à utiliser le M3 au combat, notamment pendant l'opération Crusader en novembre 1941, où ils engagent 170 Stuart face aux blindés allemands de l'Afrika korps. Les résultats se sont montrés décevants, et les lourdes pertes subies par les troupes équipées de M3,  seront la conséquence de la supériorité tactique des Allemands. Au final de cette opération, il devint évident que les M3 étaient inférieurs aux chars adverses. Les critiques portaient principalement sur la faiblesse de son canon de 37mm M5 et du manque de place dans la tourelle pouvant accueillir que 2 hommes. En revanche les équipages appréciaient sa rapidité et sa fiabilité mécanique, il se distinguait des modèles anglais de cette époque. Au cours de l'été 1942, à l'arrivée en grand nombre de chars moyens tels les M3 Lee et les M4 Sherman, les Britanniques utilisèrent leurs M3 principalement pour la reconnaissance. Pour perdre  de la masse et améliorer l'autonomie , la tourelle fut retiré de certains engins, connus sous le nom de Stuart Recce.

British Stuart Mk.I "Bellman", 8ème King's Royal Irish Hussars, 4ème Brigade Blindée, 7ème Division Blindée, Opération Crusader, Afrique du Nord, novembre 1941.

M3 "Helen" de la Compagnie B, 192e Bataillon de chars, Philippines, décembre 1941. Hélène était la char de Sgt. Willard von Bergen. Il était à l'origine un garde national de l'Illinois et est mort en tant que prisonnier de guerre japonais. Le char a été nommé au nom de sa femme. Aucun des chars de cette unité n'avait d'étoiles dessus.

Avec le M3 Lee et M3 Half-track, le M3 Stuart a été envoyé, avec un peu moins de 1000 unités, par prêt-bail aux Soviétiques. Les Soviétiques ont désigné le char comme M3L (L = Legkhiy: Light).Les Soviétiques ne les aimaient pas particulièrement, au point que plus tard ils rejetèrent les propositions américaines de M5 et les envoyèrent sur le front de Mandchourie. Les critiques portaient sur des armures et des armes faibles, des voies étroites ne convenant pas à l'hiver russe ou à l'automne boueux, et du carburant d'aviation inflammable non standard à haut indice d'octane.


Du côté américain, les M3 ont connu le baptême du feu avec les troupes de l'US Army aux Philippines et un petit nombre à combattu au cours de la campagne de la péninsule de Bataan.

Des photos montrent un équipage américain souriant devant un tank M3
tenant des obus à Souk el Arba en Tunisie le 24 novembre 1942

Avec l'arrivée des troupes américaines sur le front occidental en Afrique du Nord en 1942,  les unités étaient en grande partie équipées de Stuart.  Après la désastreuse bataille de Kasserine où les  M3 se mesurèrent aux Panzekampfwagen IV et Tigres, les Américains ont très vite opté pour la méthode britannique en supprimant les bataillons de Stuart, pour les intégrer dans des bataillons de chars moyens pour des missions de reconnaissances.






Trois soldats allemands inspectent un char M5 Stuart après avoir capturé le véhicule
blindé. On ne sait pas exactement où et quand la photo originale a été prise.


L’image d’Epinal de la bataille de Kasserine est celle d’un vétéran de l’Afrika-Korps triomphant d‘un GI novice. L’image n’est pas entièrement dénuée de fondement. La première phase de l’opération « Frühlingswind » ressemble fort à une leçon de Blitzkrieg : intervention décisive et concomitante des Panzer et de la Luftwaffe, encerclement, poussée à l’intérieur du dispositif de l’ennemi qui est obligé de se replier.

M3 US récupéré par les allemands.




Le CCA est humilié le 14 février, premier jour de l’offensive : 44 des chars du lieutenant-colonel Hightower sont détruits (dont 15 revendiqués par les Tiger), de même que 59 blindés et 26 canons, dont 15 automoteurs M7 « Priest ». Le lendemain, la contre-attaque du CCC de Stack (renforcé par les 54 chars du 2nd Battalion 1st Armored Regiment du colonel Alger) se solde par un nouveau carnage : 62 Sherman, 9 canons et 130 autres véhicules et automoteurs sont également détruits. Les Allemands ont quant à eux perdu 13 Panzer IV, 5 pièces de 88mm et 10 canons mais ils restent maîtres du terrain et peuvent récupérer leur matériel endommagé tout en faisant main basse sur les engins abandonnés par leurs adversaires. En deux jours, les 14 et 15 février, la 34th US ID aurait perdu 3 000 hommes et le CCA 1 500 hommes.


Sur le front européen, ils seront surtout cantonnés dans des tâches secondaires, car ils étaient inférieurs face aux autres blindés ennemis.

Ce char Stuart à été détruit à la jonction des routes de Saint-Côme du Mont et de Carentan. Le blindé a brûlé de l'intérieur et tous les membres de l'équipage ont péris , pendant plusieurs jours le corps du chef de char restera pendu contre le flanc de la tourelle. Les Américains nomment depuis ce jour l'endroit " Dead's Man Corner" 


Dans le Pacifique  en revanche il se montra supérieur aux chars Japonais. Le nombre de Stuart produit était si grand ( plus de 25 000 exemplaires ) qu'il restera en service jusqu'à la fin de la guerre et à été employé par la France en Indochine. Après la guerre quelques pays comme l'Inde ou le Pakistan ont décidé d'équiper leur armée avec des M3 ou M5 fiables et bons marchés. Son surnom de Stuart lui a été donné par les Britanniques en honneur du général J.E.B. Stuart de la guerre de Sécession, certains l'ont appelé du terme non-officiel de Honey, alors que les Américains gardaient l’appellation officielle Light Tank M3.






Lien Stack


Lien Stack


9 commentaires:

  1. Belle fiche sur le Stuart ! Merci ... et aussi bien entendu pour les 2 nouveaux numéros chocs ...de choc !

    RépondreSupprimer
  2. Fiche "Choc" pour une nouvelle salve de PFs qui ne le sont pas moins !! :70:
    Superbe et instructif comme d'hab mon cher Lulu :10:
    Mille mercis

    RépondreSupprimer
  3. Par Thor, quelle fiche ! Merci mon lieutenant !

    Fana-Mili

    RépondreSupprimer
  4. Le coup de crayon de Russ Heath est sans pitié pour le moindre détail. Un must. De plus les couvertures dans les versions US sont dues pour la plupart à Joe Kubert, un des piliers du comic's made in USA. Pensez entreautres, à sa magnifique reprise de Tarzan. Bref, du très bon DL sans hésiter. Merci.

    RépondreSupprimer
  5. ꧁ ℳ ℮ ℜ ℂ i ꧂

    RépondreSupprimer
  6. Bravo pour la fiche et merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
  7. Une mine d'informations historiques et les Bd qui vont avec... Un grand merci et bravo pour le travail de recherche réalisé.

    RépondreSupprimer