NEW !!!!

Rechercher dans le Blog

Avertissement

Attention ! Demande de Re-up en Anonyme ou "Unknown" = pas de re-up ....... Merci de laisser un Pseudo ou mieux, devenez membre du blog !!

lundi 23 septembre 2019

Spirou [1938]


Aujourd'hui, encore un album fictif, qui, s'il existait, s'arracherait à prix d'or par les collectionneurs. Sans doute beaucoup plus que la première édition de Tintin au pays des soviets.Perso, en tant qu'amateur de BD je n'y vois pas le moindre intérêt. 

Mais il faut bien reconnaître que son intérêt historique est indéniable car  il fut le précurseur, selon moi, de la BD européenne en particulier belgo-française.

Qui aurait pensé à ce moment-là qu'un dessinateur plutôt médiocre (Rob-Vel), selon mes goûts,serait à l'origine de BD prestigieuses comme Astérix, Lucky Luke, Blueberry et tant d'autres.

Dan Cooper.






LE LIEN :

14 commentaires:

  1. Que de souvenirs, un grand merci Anacho.

    RépondreSupprimer
  2. Pour moi, pas très fan de l'hebdo, lui préférait Tintin et Pilote, la série S et F ce n'est ni Franquin (que j'adore), ni qui que ce soit qui lui ont donné son cachet de grande Série, mais Tome et Janry. Avec eux, elle est grimpée de x tons au-dessus. Cependant,force est de reconnaître que l'hebdo possédait le plus grand vivier de stars de toute la presse franco-belge dans le domaine de la BD. Merci pour cette madeleine Proustinienne.

    RépondreSupprimer
  3. Souvenirs, souvenirs, oui oui .
    Madeleine de Proust, c'est sur .
    Du bonheur c'est certain.
    Merci Anacho

    RépondreSupprimer
  4. Quel beau cadeau pour un fidèle lecteur de Spirou depuis...1959 !
    Put... 50 ans déjà :12:
    Mille mercis à Maître A :70:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Doc, sans doute un moment d'égarement, mais pour moi, depuis 1959 s'apparente plus à 60 ans qu'à 50.

      Supprimer
    2. :24:
      Très juste ! Je manquais de sucre.
      :108:

      Supprimer
  5. Spirou, j'ai connu ça sur le tard. Chez moi on était plus Pif Gadget ou encore Picsou ou Mickey Magazine, et encore, à doses homéopathiques. Non, décidemment, ma jeunesse s'est bien construite autour de revues PF telles que : Blek, Akim, Zembla, Nevada... pour les moins enfantines, sinon c'était plutôt les Dodu et les Tartine. Sans compter quelques revues plus exotiques pour l'époque.
    Ce qui n'enlève aucunement l'intérêt d'une revue aussi persistante que Spirou. Il est toujours intéressant de se plonger aux origines de la BD franco-belge. Tout l'ADN de cette dernière peut s'y retrouver facilement. Merci Anacho.

    RépondreSupprimer
  6. Wow..un ancêtre...Merci Anacho..!!!.

    RépondreSupprimer
  7. Grand merci Anacho pour ces rares pépites.

    RépondreSupprimer
  8. Quand j'étais petit (je suis de 1963) je lisais surtout Pif Gadget et de temps en temps Mickey Magazine, mais par la suite j'ai découvert certains excellents dessinateurs qui ont travaillé chez le petit groom au costume rouge. Voilà donc une occasion de voir comment tout ça a commencé....
    Merci pour ce superbe travail !

    RépondreSupprimer
  9. Personnellement, je lisais Spirou dès 1961 et je n'aimais pas Tintin (je parle du magazine) J'avais bien sûr les albums de Tintin.
    Spirou contenanit pour moi la crème des BD : Lucky Luke, Jerry Spring, la patrouille des castors, et tant d'autres..
    Merci merci

    RépondreSupprimer